Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 20.03.2023
Morning news

UBS rachète Credit Suisse pour 3 milliards de francs suisses

Topic of the day

La banque suisse UBS a annoncé dimanche avoir accepté de racheter sa rivale de longue date Credit Suisse pour 3 milliards de francs suisses. UBS a été poussée à cette transaction par les régulateurs internationaux, soucieux d'enrayer une dangereuse perte de confiance dans le système bancaire mondial. Le rapprochement entre les deux principaux piliers de la finance suisse est la première méga-fusion de banques jugées d'importance systémique au niveau mondial depuis la crise financière de 2008. "Dans cette situation d'incertitude exceptionnelle, la reprise du Credit suisse par UBS a permis de trouver une solution afin de garantir la stabilité financière et de protéger l'économie suisse", a déclaré la Banque nationale suisse (BNS) dans un communiqué. Selon les termes de l'accord, les actionnaires de Credit Suisse recevront 1 action UBS en échange de 22,48 titres Credit Suisse, ce qui représente un montant de 0,76 franc suisse par action ou 3 milliards de francs au total, a précisé UBS dans un communiqué séparé. La capitalisation de Credit Suisse avait été ramenée à 8 milliards de dollars vendredi à la clôture des marchés, après une chute de 25% de son cours de Bourse en l'espace d'une semaine.

À la recherche d'une nouvelle idée d'investissement?
https://fr.swissquote.com/trading/investment-products/yield-boosters

Swiss stocks

La Bourse suisse a encore reculé vendredi. Le SMI, qui s'était maintenu dans le vert jusqu'en fin de matinée, a ensuite replongé dans le rouge et a même franchi à la baisse la barre des 10'600 points à son plus bas du jour, terminant de peu au-dessus de ce niveau. Le SMI a terminé en recul de 0,98% à 10'63,65 points, avec un plus bas à 10'566,90 et un plus haut à 10'794,33 en début de séance. Le SLI a cédé 1,21% à 1674,66 points et le SPI 0,84% à 13'905,31 points. Sur les 30 valeurs vedettes, AMS Osram (+4,0%), VAT (+1,3%), Kühne+Nagel et Sonova (chacun +0,6%), Roche et Straumann (chacun +0,2%) sont les seuls gagnants du jour. Nestlé (-0,4%), Novartis (-1,0%) ont moins bien résisté que Novartis. Novartis a décroché auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA) une extension d'indication pédiatrique pour sa combinaison anti-cancéreuse de Tafinlar et de Mekinist, contre une forme commune de cancer du cerveau. Credit Suisse (-8,0% à 1,86 franc, plus bas du jour à 1,767 franc) a terminé lanterne rouge, derrière Swatch (-4,3%) et Swiss Life (-3,4%). Julius Bär (-3,2%) et UBS (-1,2%) n'ont pas échappé à la tendance. Richemont (-2,3%) prévoit une cotation secondaire de ses titres A à la Bourse de Johannesburg, en parallèle à la celle déjà en place à Zurich sur SIX Swiss Exchange.

International markets

Europe

Les Bourses européennes ont clôturé en nette baisse vendredi, rattrapées par les inquiétudes au sujet du secteur bancaire en dépit des mesures de soutien ciblées annoncées ces derniers jours par les régulateurs en Suisse et aux Etats-Unis. L'indice Stoxx Europe 600 a cédé 1,2%, à 436,3 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont abandonné 1,4% chacun. Le DAX 40 à Francfort a perdu 1,3% et le FTSE 100 à Londres s'est replié de 1%. Sur l'ensemble de la semaine, le Stoxx Europe 600 a abandonné 3,9%. Les banques européennes ont cédé en moyenne 14% depuis jeudi de la semaine dernière, notent les analystes de RBC Capital Markets. "Ce mouvement de vente nous semble exagéré, surtout si l'on considère qu'il n'y a pas eu jusqu'à présent de retombées sur l'économie réelle", et compte tenu de la détermination des banques centrales à éviter tout risque de liquidité, ajoutent-ils. La société d'investissement Wendel (-4,3%) a fait état d'un actif net réévalué (ANR) de 167,90 euros par action au 31 décembre 2022, contre 188,10 euros un an plus tôt. La société a également annoncé qu'elle avait décidé de se lancer dans la gestion pour compte de tiers. L'équipementier ferroviaire Alstom (+1%) a conclu un contrat d'exploitation et de maintenance de la navette AirTrain de transport de passagers au sein de l'aéroport de Newark (New Jersey). Ce contrat, d'une durée de sept ans, représente un montant d'environ 250 millions d'euros, a précisé le groupe dans un communiqué.

United States

La Bourse de New York a clôturé en baisse vendredi, en butte à de nouvelles craintes pour le secteur bancaire alors que le plan d'aide mis en place en urgence pour soutenir First Republic Bank n'est pas parvenu à restaurer la confiance des investisseurs. L'indice Dow Jones (DJIA) a perdu 1,2%, à 31.861,98 points, et l'indice élargi S&P 500 a reculé de 1,2%, à 3.916,64 points. Le Nasdaq Composite a fini en repli de 0,7%, à 11.630,51 points. Les grandes valeurs bancaires s'inscrivent de nouveau dans le rouge et ont pesé sur les indices vendredi. JPMorgan, Goldman Sachs, Citigroup et Bank of America ont toutes clôturé en baisse de plus de 3%. FedEx (+8%) a relevé ses prévisions financières pour cette année, à la faveur d'une baisse de ses coûts. Le géant de la messagerie prévoit de réduire ses effectifs de 25.000 personnes aux Etats-Unis d'ici mai. Le groupe a par ailleurs accusé une chute de son bénéfice au dernier trimestre, mais ses résultats ont dépassé les attentes des analystes. L'action Baidu cotée aux Etats-Unis (ADR) a gagné 6,3% après la présentation par le moteur de recherche chinois d'un nouvel outil de discussion basé sur l'intelligence artificielle, Ernie Bot, concurrent de ChatGPT.

Asia

En Asie, les marchés perdent du terrain lundi en réaction à tous ces évenements. L'indice Nikkei a clôturé en baisse de 1,4% à Tokyo. Le Hang Seng abandonnait 3,2% en fin de séance à Hong Kong. Le Shanghai Composite cédait pour sa part 0,5%.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain poursuivent leur baisse lundi matin face aux inquiétudes concernant le secteur bancaire, qui l'emportent sur les anticipations de hausse des taux de la Fed.

Analysis

UBS relève l'objectif d'Inditex à 33 (31) EUR – Buy

CS relève l'objectif de Lanxess à 47 (42) EUR – Outperform

Citi abaisse K+S à 20 (22) EUR – Neutral

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.