Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 15.11.2022
Morning news

Berkshire Hathaway a acquis pour 9 milliards de dollars d'actions au 3e trimestre

Topic of the day

Warren Buffett a continué de faire ses emplettes pour profiter de la baisse des cours de Bourse cet été. La société d'investissement du milliardaire américain, Berkshire Hathaway, a acquis pour près de 9 milliards de dollars d'actions au troisième trimestre, selon des déclarations réglementaires. Un tiers de ce montant a été alloué aux investissements effectués dans les compagnies pétrolières Occidental Petroleum et Chevron. Depuis le début de l'année, Berkshire a dépensé 66 milliards de dollars pour étoffer son portefeuille d'actions, soit 13 fois plus qu'au cours des neuf premiers mois de 2021. Le groupe détaillera ses placements dans le rapport trimestriel 13F qui sera publié dans la soirée par la Securities and Exchange Commission (SEC). Les marchés financiers ont été secoués par les craintes de récession ces derniers mois, en raison du niveau excessif de l'inflation et du resserrement monétaire engagé par la Réserve fédérale (Fed). L'indice S&P 500 a connu en septembre son plus mauvais mois depuis le début de la pandémie de Covid-19 en 2020.

Swiss stocks

La Bourse suisse a terminé la première séance de la semaine sur une note négative. En Suisse, les prix à la production et à l'importation (PPI) sont restés stables en octobre par rapport au mois précédent. En comparaison annuelle, le renchérissement a atteint 4,9%. Le SMI a terminé en repli de 1,15% à 10'999,59 points. VAT (-6,3%) a fini lanterne rouge, derrière Sika et Straumann (chacun -4,4%) et Roche (-4,0%). VAT a souffert d'un abaissement de recommandation à "hold" de "buy" par Berenberg qui a maintenu l'objectif de cours à 287 francs. Après la forte hausse des dernières semaines, le cours de l'action devrait s'accorder une pause selon l'analyste qui estime que la valorisation est à nouveau élevée. Roche a cédé 4,9% après l'annonce par le groupe pharmaceutique suisse de l'échec d'études cliniques sur un traitement contre la maladie d'Alzheimer. Longtemps dans le vert, Novartis (-0,3%) a fini par rejoindre son concurrent dans le camp des perdants. Nestlé (+0,02%) en revanche s'est maintenu de peu dans le vert. Novartis a signé avec son homologue allemand Biontech un accord portant sur la vente d'un de ses sites de production à Singapour. Aucune indication n'a filtré sur les contours financiers et le calendrier de l’opération. Le spécialiste zurichois des prothèses et aides auditives Sonova (-1,4%) a vu sa rentabilité fléchir au 1er semestre de l'exercice décalé 2022/23. Le groupe maintient les objectifs présentés en août, précisant toutefois que la performance devrait se situer dans le bas de la fourchette. Le podium du jour se compose d'AMS Osram (+3,7%), Swisscom (+1,3%) et Swiss Life (+1,0%). AMS a été entraîné dans le sillage de l'allemand Infineon, recherché à Francfort après qu'il a relevé ses objectifs, ont expliqué des courtiers. Aux bancaires, Credit Suisse (0,5%) a gagné du terrain. Julius Bär (-0,2%) est resté longtemps proche de l'équilibre et UBS (-0,7%) a reculé plus nettement.

International markets

Europe

Les marchés d'actions en Europe ont clôturé dans le vert lundi, alors que l'euphorie liée au ralentissement de l'inflation le mois dernier aux Etats-Unis retombe quelque peu à Wall Street. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,1%, à 432,9 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 se sont appréciés de 0,2% chacun. Le DAX 40 à Francfort a empoché 0,6% tandis que le FTSE 100 à Londres a pris 0,9%.Teleperformance (+6,7%) a annoncé lundi que les dirigeants de sa filiale colombienne prévoyaient de rencontrer des représentants du ministère du Travail de ce pays au cours d'une réunion programmée mercredi. La Caisse des dépôts et consignations (CDC) envisagerait d'acquérir entre 20% et 29,9% du capital d'Orpea (-4,8%) avec à ses côtés un partenaire mutualiste comme le groupe AG2R, a rapporté dimanche le Journal du Dimanche. Les fabricants de semi-conducteurs STMicroelectronics et Soitec ont pris 3,1% et 2,9%, respectivement, soutenus par les perspectives d'Infineon (+7,3% à Francfort). Le fabricant allemand de semi-conducteurs a relevé mercredi ses projections financières et annoncé la construction d'une nouvelle usine à Dresde, en Allemagne, pour un montant de 5 milliards de dollars. Elior a chuté 5,8%. Barclays a dégradé sa recommandation sur le titre de "pondération neutre" à "sous-pondérer" et son objectif de cours de 6 à 2 euros. Orange (+0,7%) a annoncé le rachat de deux sociétés suisses de cybersécurité et services associés, SCRT et Telsys, pour un montant tenu secret.

United States

Après sa forte progression de la semaine écoulée, la Bourse de New York a terminé en baisse lundi, refroidie par des déclarations de responsables de la Réserve Fédérale (Fed), qui se sont montrés peu enclins à baisser la garde face à l’inflation. L'indice Dow Jones (DJIA) a clôturé en repli de 0,6%, à 33.536,70 points, et l'indice élargi S&P 500 a cédé 0,9%, à 3.957,25 points. Le Nasdaq Composite a perdu 1,1%, à 11.196,22 points. Amazon (-2,3%) s'apprête à licencier dès cette semaine des milliers de personnes, notamment dans ses services administratifs, en raison de la dégradation de la conjoncture économique, a indiqué une source proche du dossier. Google, filiale d'Alphabet (-0,7%), a accepté de verser une amende de près de 391,5 millions de dollars à quarante Etats américains pour mettre un terme à une enquête sur ses pratiques en matière de collecte des données, ont annoncé lundi les procureurs généraux à l'origine de la procédure. Le groupe agroalimentaire Tyson Foods (-3,8%) a fait part de revenus supérieurs aux attentes au trimestre écoulé, à la faveur de la hausse de ses prix et de ses volumes de vente. Le chiffre d'affaires a progressé de 7,2%, à 13,74 milliards de dollars, contre un consensus de 13,49 milliards de dollars. Le directeur général de Disney (-0,8%) a annoncé aux cadres du géant du divertissement un plan d'économies qui devrait comporter des licenciements et un gel des embauches, selon une note interne consultée par le Wall Street Journal. Le groupe de cosmétiques Estée Lauder (-3,2%) est proche de racheter la marque de mode Tom Ford pour un montant de 2,8 milliards de dollars, dette comprise, a rapporté samedi le Financial Times, citant des sources proches du dossier. Un accord pourrait être annoncé ce lundi, selon le quotidien britannique. Elon Musk, le directeur général du constructeur de véhicules électriques Tesla (-2,7%), estime avoir trop de travail depuis le rachat du réseau social Twitter pour 44 milliards de dollars. Par ailleurs, un procès relatif à la rémunération d'Elon Musk va s'ouvrir lundi dans un tribunal du Delaware.

Asia

En Asie, la plupart des indices évoluent dans le vert mardi. Le Shanghai Composite avançait de 1,5 %, le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong gagnait 4 %. A Tokyo, l'indice Nikkei se maintient à 28.013 points. Mitsubishi UFJ Financial progresse de 2,6 % après ses résultats trimestriels, Nippon Paint grimpe de 3,9 %. En Corée du Sud, le Kospi (-0,1 pour cent) oscille autour de son niveau de la veille.

Bonds

Sur le marché obligataire, le taux de l'emprunt américain à 10 ans a repris 4 points de base, à 3,871%, tandis que celui du 2 ans, plus sensible à la politique de taux à court terme de la Fed, a grimpé de 8 points de base, à 4,406%.

Analysis

JPM augmente l'objectif de Richemont à 160 (155) CHF - Overweight
Baader abaisse l'objectif de PSP Swiss Property à 120 (125) CHF - Add
CS lance Swiss Life avec un objectif de 505 CHF - Neutral

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.