Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 29.07.2022
Morning news

Apple publie des résultats en baisse au T3 mais les ventes d'iPhone restent solides

Topic of the day

Apple a annoncé jeudi une baisse de ses résultats après avoir subi des difficultés d'approvisionnement liées aux mesures sanitaires en Chine, mais les ventes d'iPhone ont poursuivi leur progression malgré un environnement économique moins porteur. Le groupe californien a vu son résultat net baisser de 10,6% au troisième trimestre de son exercice décalé, à 19,4 milliards de dollars. Le résultat par action ressort à 1,20 dollar contre 1,30 dollar un an plus tôt. Les analystes tablaient en moyenne sur un BPA de 1,16 dollar, selon FactSet. Le chiffre d'affaires progresse de son côté de 1,9% pour établir un nouveau record pour un troisième trimestre de 83 milliards de dollars. Les analystes anticipaient une croissance de 1,7%. "Nous observons des poches de faiblesse ici et là", a déclaré le directeur général d'Apple, Tim Cook, dans un entretien accordé au Wall Street Journal. "Mais dans l'ensemble, nous nous attendons à ce que le chiffre d'affaires accélère au cours du trimestre clos en septembre" par rapport à la croissance affichée à fin juin, a-t-il ajouté. L'action Apple gagnait 2,7% dans les échanges post clôture en réaction à cette publication

Swiss stocks

Jeudi, le SMI a gagné 0,7 pour cent à 11.129 points. Sur les 20 valeurs du SMI, 15 gagnantes et cinq perdantes se sont affrontées. 40,75 millions d'actions ont été échangées (auparavant : 46,84). Nestlé (-0,4%) a gagné moins au premier semestre malgré un chiffre d'affaires en hausse. Lors de la présentation de son bilan intermédiaire, le géant de l'alimentation et des boissons a relevé sa prévision de croissance organique du chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année, mais se montre un peu plus prudent quant à ses prévisions de marge. Le poids lourd Roche (-0,4%) a également freiné le marché, tandis que Novartis (+0,3%) a soutenu. Credit Suisse a consolidé ses gains de la veille et a augmenté de 3,4%. Les annonces concernant la restructuration de la banque et les futurs axes stratégiques ainsi que la réduction de la base de coûts ont été un soutien. A cela s'ajoute la démission du CEO Thomas Gottstein. L'action de la concurrente UBS s'est appréciée de 2,3 pour cent. Dans le secteur financier, Partners Group a progressé de 5,3 pour cent.

International markets

Europe

Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, portées par une forte détente des taux sur le marché obligataire à l'issue d'une séance marquée par une actualité très chargée aussi bien du côté macroéconomique que sur le front des résultats d’entreprises. L'indice Stoxx Europe 600 a pris 1,1%, à 432,8 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont gagné 1,3% chacun. Le DAX 40 à Francfort a progressé de 0,9%. Seul le FTSE 100 à Londres a clôturé en très légère baisse (-0,04%), pénalisé notamment par le repli de Barclays (-4,6%) après la publication par la banque de résultats trimestriels décevants. Ipsen (+16,2%) a relevé ses objectifs pour 2022 à l'occasion de la publication de résultats semestriels supérieurs aux attentes des analystes. Verallia (+9,9%) a relevé son objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté pour l'exercice 2022 alors que ses résultats ont fortement progressé sur les six premiers mois de l'année, tirés par une hausse des volumes de vente et des prix. Maisons du Monde (+8,6%) a confirmé ses objectifs financiers pour 2022 "malgré un environnement difficile“. JCDecaux (-11,8%) a dévoilé des perspectives pour le troisième trimestre jugées "décevantes" par JPMorgan. Accor (-11,7%) a communiqué un objectif d'excédent brut d'exploitation (EBE) décevant au titre de 2022, selon Bernstein. Nexity (-11%) a dégagé un résultat opérationnel courant (ROC) en repli de 17% au premier semestre par rapport à la période correspondante de 2021. Dans le même temps, son chiffre d'affaires a reculé de 5%. AB InBev (-4,1% à Bruxelles) a publié un résultat net en baisse au titre du deuxième trimestre.

United States

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi, poursuivant sa progression de la veille malgré l'annonce d'un deuxième trimestre consécutif de contraction de l'économie américaine, qui relance les craintes de récession. L'indice Dow Jones (DJIA) a clôturé sur un gain de 1%, à 32.526,86 points, et l'indice élargi S&P 500 s'est adjugé 1,2%, à 4.072,17 points. Le Nasdaq Composite a également pris 1,1%, à 12.162,59%, après avoir déjà gagné plus de 4% jeudi. Le PIB s'est replié de 0,9% en termes annualisés au deuxième trimestre, d'après la première estimation publiée jeudi par le département du Commerce. Les économistes s'attendaient à une progression de 0,3% du PIB sur la période. Le laboratoire Pfizer a perdu 1,5% malgré la publication de résultats en hausse et nettement supérieurs aux attentes des analystes au titre du deuxième trimestre, grâce notamment aux ventes de son vaccin contre le Covid-19 Comirnaty et de son traitement oral Paxlovid contre la même maladie. Jetblue Airways (-0,3%) a conclu un accord afin d'acquérir Spirit Airlines (+3,7%) pour 3,8 milliards de dollars, mettant fin à sa bataille avec Frontier Group (+9%) pour le rachat de la compagnie aérienne. Meta Platforms (-5,2%), la maison mère de Facebook, a annoncé mercredi la première baisse de chiffre d'affaires de son histoire et a présenté des perspectives mitigées sous l'effet d'une conjoncture moins porteuse et d'une concurrence croissante de la part de TikTok. Ford (+6,1%) a publié mercredi un bénéfice et un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes au deuxième trimestre, soutenus par la hausse de ses volumes de vente et de ses prix aux Etats-Unis. Le constructeur automobile a confirmé ses objectifs pour 2022.

Asia

En Asie, les principaux indices boursiers affichent une performance contrastée vendredi. Après un début modéré, une forte baisse de plus de 2 pour cent à Hong Kong se fait remarquer. Ce sont surtout les titres très faibles du secteur technique qui y contribuent. Parmi les titres individuels, Alibaba Health Information Technology a perdu 7% et Alibaba Group presque 6%. Meituan perd 5,2 pour cent après que les régulateurs ont récemment exigé des contrôles de sécurité plus stricts dans ce secteur et dans d'autres services de livraison de repas. Shanghai perd également 0,7 pour cent, tandis que Tokyo recule de 0,2 pour cent, à 27.758 points.

Bonds

Sur le marché obligataire, les taux se sont détendus face à l'hypothèse d'une Fed moins restrictive et d'un ralentissement de l'économie. Le taux du titre du Trésor américain à 10 ans a reculé de 6 points de base sur le marché obligataire, à 2,672%. Celui du titre à 2 ans a chuté de près de 10 points de base, à 2,873%.

Analysis

Deutsche Bank réduit l'objectif de RTL à 47 (59) EUR - Hold
Berenberg réduit Pacifico Renewables à 42 (45) EUR - Buy
Deutsche Bank abaisse l'objectif de Puma à 115 (120) EUR - Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.