Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 24.05.2022
Morning news

Broadcom négocie le rachat de VMware pour 60 mds de dollars

Topic of the day

Le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom est en discussions avancées en vue d'acquérir l'éditeur de logiciels VMware pour près de 60 milliards de dollars, ont indiqué des personnes proches du dossier. Les deux groupes envisagent d'annoncer jeudi une transaction en numéraire et en actions, évaluée à 140 dollars par action VMWare, si les pourparlers n'achoppent pas, selon les sources interrogées. Le prix n'est pas encore fixé et peut encore varier, ont prévenu ces personnes. A 140 dollars pièce, l'offre représenterait une prime de 50% sur le cours de clôture de VMware vendredi, mais le prix resterait nettement inférieur au record de 200 dollars atteint par la valeur au printemps 2019. A la Bourse de New York, l'action VMWare s'est envolé de 25%, à 119,43 dollars, en clôture, tandis que Broadcom a cédé 3,1%, à 526 dollars. VMware affiche une capitalisation boursière de près de 50 milliards de dollars à ce cours, tandis que Broadcom est valorisé à environ 222 milliards de dollars. Pour financer l'opération, Broadcom prévoit de solliciter un certain nombre de banques afin d'obtenir des lignes de crédit de près de 40 milliards de dollars, selon une des personnes proches du dossier.

À la recherche d'une nouvelle idée d'investissement?
https://fr.swissquote.com/trading/investment-products/yield-boosters

Swiss stocks

En début de semaine, les cours de la Bourse suisse ont largement progressé. Sur des niveaux récemment réduits, parfois de manière significative, certains investisseurs se sont montrés à nouveau plus audacieux et ont passé à l'action, même si l'environnement globalement plutôt négatif pour les actions n'a guère changé. Le SMI avait tout de même perdu plus de 4 % au cours de la deuxième moitié de la semaine précédente. Un vent de soutien supplémentaire est venu l'après-midi de Wall Street, où les indices ont progressé plus fortement. Le SMI a gagné 1,4 pour cent à 11.466 points. Parmi les 20 valeurs du SMI, 17 étaient en hausse et 3 en baisse. 35,93 millions d'actions ont été échangées (vendredi : 41,8). Les gagnants du jour étaient les actions bancaires avec des gains d'un peu plus de 3 pour cent pour Credit Suisse, UBS et Julius Bär. Avec Partners Group, Swiss Life et Zurich Insurance, les actions du secteur de la finance et de l'assurance occupent les places trois à cinq du SMI. Pour ces entreprises aussi, une hausse des taux d'intérêt présente des avantages, par exemple parce qu'elle offre des possibilités de placement plus lucratives pour les primes d'assurance. Richemont ne s'est guère remis de ses pertes des jours précédents (0,8 %) en réaction à des chiffres d'affaires décevants. D'autres baisses d'objectifs de cours ont été effectuées en début de semaine par JP Morgan, UBS, Bryan Garnier et la DZ Bank, les trois premiers établissements cités continuant de conseiller d'acheter l'action du fournisseur de produits deluxe.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont clôturé en hausse lundi, après que la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a fourni des éléments permettant de mieux apprécier les prochains relèvements des taux en zone euro. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 1,3%, à 436,5 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont progressé de 1,2% et 1,1%, respectivement. A Francfort, le DAX 40 s'est adjugé 1,4%, tandis que le FTSE 100 à Londres a pris 1,7%. Dans un billet de blog publié sur le site de la BCE, Christine Lagarde a indiqué que l'institution pourrait mettre fin à ses taux d'intérêt négatifs à la fin du troisième trimestre. La responsable a précisé que la BCE pourrait commencer à relever ses taux d'intérêt en juillet afin de poursuivre une normalisation de sa politique monétaire justifiée par le niveau élevé de l'inflation dans la zone euro. Les valeurs bancaires ont été recherchées après les propos restrictifs de Christine Lagarde. A Paris, Société Générale a gagné 4,3%, BNP Paribas 4,2% et Credit Agricole 3,8%. A Francfort, Deutsche Bank s'est adjugé 7% et Commerzbank a bondi de 6,6%. Sanofi (+1,4%) a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité sanitaire américaine, avait autorisé l'utilisation de son médicament Dupixent pour le traitement des patients de 12 ans et plus souffrant d'oesophagite à éosinophiles. "Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l'oesophagite à éosinophiles aux Etats-Unis", a indiqué Sanofi dans un communiqué envoyé vendredi soir.

United States

La Bourse de New York a terminé en hausse lundi, emmenée par le secteur financier après des prévisions optimistes de JPMorgan, alors que les indices tentent de rebondir après leurs pertes des dernières semaines. L'indice Dow Jones (DJIA) a pris 2%, à 31.880,24 points, et l'indice élargi S&P 500 a avancé de 1,9%, à 3.973,75 points. L'indice Nasdaq, riche en valeurs technologiques, s'est adjugé de son côté 1,6%, à 11.535,27 points. A l'occasion d'une journée de rencontre avec les investisseurs, JPMorgan (+6,2%) a relevé son objectif de revenu net des intérêts (NII) pour 2022 à 56 milliards de dollars, contre plus de 53 milliards de dollars auparavant. La banque a également confirmé son objectif de rentabilité des capitaux employés de 17%, qui pourrait être atteint dès cette année. Starbucks (+0,1%) a annoncé l'arrêt de ses activités en Russie, l'invasion de l'Ukraine mettant fin à 15 ans de présence dans le pays. -Le groupe technologique Apple (+4%) a informé certains de ses sous-traitants qu'il souhaitait augmenter sa production hors de Chine, évoquant notamment la politique "zéro Covid" de Pékin, ont indiqué des personnes proches des discussions au Wall Street Journal. Les distributeurs Macy (+1,2%), Dollar General (+3,6%) et Costco (+3,1%) ont progressé dans l'attente de la publication de leurs résultats trimestriels cette semaine. Les investisseurs chercheront à déterminer l'impact de l'inflation sur le comportement des consommateurs.

Asia

Les Bourses asiatiques évoluent dans le rouge mardi. En fin de séance, l'indice Nikkei perdait 0,9% à Tokyo, l'indice Hang Seng à Hong Kong abandonnait 1,6% et le Shanghai Composite cédait 1,3%.

Bonds

Sur le marché obligataire américain, le rendement du bon du Trésor à 10 ans est remonté de 7 points de base lundi, à 2,859%.

Analysis

JP Morgan abaisse l'objectif de Richemont à 150 (165) CHF – Overweight

Citi abaisse l'objectif de Julius Baer à 66 (70) CHF – Buy

Citi abaisse l'objectif d'IAG à 205 (220) p – Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.