Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 19.05.2022
Morning news

Siemens Energy envisage de racheter le solde du capital de Siemens Gamesa

Topic of the day

Le constructeur d'équipements pour la production d'énergie Siemens Energy (+1% à Francfort) envisage de lancer une offre publique d'achat en numéraire sur toutes les actions en circulation de sa filiale d'énergie éolienne Siemens Gamesa Renewable Energy (+12,7%) en vue d'un retrait de la cote. "L'issue de cette réflexion reste ouverte", a indiqué Siemens Energy à la suite d'informations de presse publiées en début de semaine. "Aucune décision n'a été prise et il n'est pas certain qu'une transaction se concrétisera", a-t-il précisé. Siemens Energy, qui est contrôlé à 35% par le conglomérat allemand Siemens, détient 67% du capital de Siemens Gamesa.

À la recherche d'une nouvelle idée d'investissement?
https://fr.swissquote.com/trading/investment-products/yield-boosters

Swiss stocks

Mercredi, le SMI a chuté de 1,3 pour cent à 11.579 points. Les 20 valeurs du SMI ont toutes terminé la séance en baisse. 34,89 millions d'actions (32,02 auparavant) ont été échangées. Les actions de Holcim ont baissé de 1,3 pour cent. L'enquête sur le cimentier Lafarge, appartenant au groupe, concernant ses affaires en Syrie se poursuit en France. Logitech a un peu mieux résisté que l'ensemble du marché, avec un recul de 0,9 pour cent à 58,32 francs. UBS a relevé l'action de "neutral" à "buy" et a augmenté l'objectif de cours à 81 francs contre 73.

International markets

Europe

Les indices actions européens se sont repliés mercredi, tandis que les investisseurs continuent d'analyser les propos du président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, qui a reconnu mardi que les hausses des taux d'intérêt risquaient de freiner la croissance. L'indice Stoxx Europe 600 a cédé 1,14% à 434 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont respectivement perdu 1,2% et 1,12%. A Francfort, le DAX 40 a reculé de 1,26% et le FTSE 100 s'est replié de 1% à Londres. Au Royaume-Uni, l'inflation a encore accéléré en avril pour atteindre son niveau le plus élevé depuis 1982. L'indice des prix à la consommation a augmenté de 9% sur un an en avril, après une hausse de 7% en mars. Orpea a chuté de 19,2% après la publication d'une enquête de Mediapart et du média Investigate Europe évoquant des opérations financières douteuses de la part d'un partenaire clé du groupe au Luxembourg. Air France-KLM (+4,9%) et le groupe de logistique CMA CGM ont annoncé s'allier pour renforcer leur offre dans le cargo aérien, une activité en plein essor, et ont également indiqué que CMA CGM prendrait une participation au capital du transporteur aérien franco-néerlandais allant jusqu'à 9% à terme. Elior (-1%) a dévoilé de nouveaux objectifs pour son exercice 2021-2022 et révisé ses prévisions à moyen terme après avoir accusé une perte opérationnelle au premier semestre. Euronext (+3,9%) a publié des résultats en hausse au premier trimestre, les volumes d'échange ayant été soutenus par le contexte international. La stratégie de Commerzbank (+3,2%) vise à créer les conditions pour qu'elle demeure indépendante, a annoncé la banque allemande mercredi en réaction à des informations de presse indiquant qu'elle prévoyait de discuter d'une éventuelle fusion avec l'italienne UniCredit (+0,6%) au début de l’année.

United States

La Bourse de New York a terminé en forte baisse mercredi après son rebond de la veille, alors que l'augmentation des coûts liée à la poussée de l'inflation menace la rentabilité des entreprises, notamment dans le secteur de la distribution. Signant sa plus forte baisse depuis juin 2020, l'indice Dow Jones (DJIA) a chuté de 3,6%, à 31.490,07 points, après avoir creusé ses pertes en cours de séance. L'indice élargi S&P 500 a également connu sa pire séance depuis le début de la crise sanitaire, pour finir sur une baisse de 4%, à 3.923,68 points. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a chuté de 4,7% à 11.418,15 points. Les promoteurs immobiliers se sont repliés après la publication de permis de construire décevants en avril aux Etats-Unis. Lennar a lâché 6,6% et Toll Brothers a abandonné 5,2%. L'action Target a chuté de 25% après que le distributeur a publié des bénéfices trimestriels nettement inférieurs aux attentes en raison d'une hausse de ses coûts et de la vente de produits à plus faibles marges. La chaîne de magasins de bricolage Lowe's (-5,2%) a fait part d'un bénéfice en hausse au premier trimestre mais ses revenus ont reculé davantage que prévu. Le groupe a invoqué des mauvaises conditions météorologiques en avril, qui ont retardé les projets de ses clients et leurs achats. Home Depot avait toutefois publié mardi une hausse de ses revenus sur la même période. Netflix (-7%) va licencier environ 150 personnes dans le cadre de nouvelles mesures pour pallier le ralentissement de la croissance de ses revenus et la diminution du nombre d'abonnés à sa plateforme de streaming

Asia

Les principales Bourses asiatiques reculent jeudi. Alors que la bourse de Shanghai s'en sort encore le mieux avec une petite baisse, les pertes atteignent 2,3 pour cent à Hong Kong. A Tokyo, l'indice Nikkei-225 perd 1,9 pour cent à 26.392 points. Le secteur technique, considéré comme particulièrement sensible aux taux d'intérêt, affiche les pertes les plus importantes. À Hong Kong, Meituan recule 3,3 % et Alibaba 5,1 %. Tencent perd 6,6 pour cent. Le groupe de médias sociaux et de jeux vidéo a fait état d'une chute de 51 pour cent de ses bénéfices au premier trimestre, la plus grande depuis son entrée en bourse, en raison de mesures réglementaires prises par le gouvernement, d'une activité publicitaire morose et de coûts élevés.

Bonds

Sur le marché obligataire, la recherche de placements sans risque a profité aux emprunts d'Etat, faisant reculer leur rendement. Le taux de l'obligation du Trésor américain à dix ans, le titre de référence du marché, a perdu 8 points de base, à 2,888%. Le rendement du 2 ans est resté quasi stable.

Analysis

Berenberg réduit l'objectif de Crédit Agricole à 11,50 (12,30) EUR - Hold

Citi relance Vodafone - Buy - objectif 165 p

Dt. Bank augmente l'objectif d'Engie à 15,50 (14) EUR - Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.