Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 25.01.2022
Morning news

Credit Suisse lance un avertissement sur ses résultats du quatrième trimestre

Topic of the day

Credit Suisse a lancé mardi un avertissement sur ses résultats du quatrième trimestre, en indiquant toutefois que son ratio de fonds propres durs CET1 devrait dépasser son objectif à la fin 2021. Le groupe a indiqué qu'il comptabiliserait des provisions pour litiges d'un montant de 500 millions de francs suisses au quatrième trimestre, en partie compensées par des plus-values de 225 millions de francs suisses liées à des cessions immobilières. Le bénéfice avant impôts devrait ainsi être proche de l'équilibre, hors "charges de dépréciation du goodwill de 1,6 milliard de francs suisses déjà annoncées, dont un montant de 1,5 milliard de francs lié à la division de banque d'investissement et 100 millions de francs liés à la division Asie-Pacifique", a précisé Credit Suisse dans son communiqué. Le taux de fonds propres CET1 devrait ressortir à plus de 14% au 31 décembre 2021 et le ratio Tier 1 devrait dépasser 6%. Le groupe avait précédemment indiqué tabler pour 2024 sur un ratio CET1 de plus de 14%. Credit Suisse publiera l'intégralité de ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2021 le 10 février.

Swiss stocks

Le marché suisse des actions n'a pas échappé à la vente mondiale des bourses ce lundi. Le SMI a chuté de 3,8 pour cent à 11.881 points. L'indice s'inscrit ainsi à plus de 8 pour cent en dessous de son record établi au début du mois. Les 20 valeurs du SMI ont toutes clôturé dans le rouge. 68,62 millions d'actions ont été échangées (auparavant : 50,95). Les observateurs ont évoqué la crise ukrainienne et l'incertitude qui règne avant la réunion de la banque centrale américaine de mercredi. En outre, la saison des bilans commence. En Suisse, Logitech (-5,9%), Givaudan (-3,2%), Lonza (-4,7%) et SGS (-4,2%) du SMI présenteront leurs résultats cette semaine. Une pression supplémentaire est venue du côté des devises. Le franc suisse, apprécié comme monnaie refuge en temps de crise, a continué de s'apprécier, ce qui a surtout pesé sur les actions des entreprises dépendantes des exportations. Cette situation a donné aux investisseurs suffisamment de raisons pour retirer leur argent de la table par mesure de précaution. Tous les secteurs ont été vendus. Swiss Re (-0,3%), dont la note a été relevée à "surperformance" par les analystes de Credit Suisse, s'est relativement bien défendue. Swisscom (-0,5%), considérée comme défensive, s'en est également tirée à bon compte.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont clôturé en net repli lundi, plombés par l'escalade des tensions entre les pays occidentaux et la Russie au sujet de l'Ukraine et par les craintes que la Réserve fédérale (Fed) américaine se montre plus restrictive que prévu mercredi, à l'issue de sa réunion de politique monétaire. L'indice Stoxx Europe 600 a abandonné 3,8%, à 456,4 points. A Paris le CAC 40 a chuté de 4%, à 6.787,8 points, repassant sous la barre des 7.000 points. Le SBF 120 s'est également replié de 4%. Renault a reculé de 2,8%. Exane BNP Paribas a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "surperformance", et rehaussé son objectif de cours de 40 à 52 euros. La banque HSBC a de son côté révisé en légère hausse son objectif de cours, de 39 à 40 euros, confirmant son avis "acheter". JPMorgan Cazenove a également réaffirmé lundi sa recommandation "surpondérer" sur la valeur. Parmi les rares hausses du jour, Ipsen (+1,3%) a annoncé lundi l'approbation par Santé Canada, l'autorité sanitaire canadienne, de son médicament Sohonos, indiqué pour diminuer la formation d'ossification hétérotopique chez l'adulte et l'enfant atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP). La décision de Santé Canada marque la première approbation du Sohonos dans le monde. "Ipsen envisage de déposer une demande aux Etats-Unis au premier semestre 2022 et est actuellement en discussion avec d'autres autorités réglementaires à travers le monde", a indiqué le groupe pharmaceutique. Unilever a gagné 7,3% à la Bourse de Londres. Trian Fund Management, le fonds activiste dirigé par l'homme d'affaires Nelson Peltz, a acquis une participation dans le groupe, ont indiqué des personnes proches du dossier au Wall Street Journal. La taille de la participation de Trian n'a pas pu être déterminée.

United States

La Bourse de New York a vécu une nouvelle séance très volatile lundi, les indices ayant finalement terminé dans le vert après avoir fortement décroché un peu plus tôt dans la journée. Les investisseurs se montrent nerveux face aux tensions géopolitiques en Ukraine alors qu'ils se préparent à la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed). En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a gagné 99 points, soit 0,3%, à 34.366 points, effaçant des pertes qui ont atteint jusqu'à 1.100 points en séance. L'indice élargi S&P 500 s'est adjugé également 0,3%, à 4.410,41 points, après un passage en territoire de correction, qui correspond à une baisse de plus de 10% par rapport à son dernier record historique. Après avoir décroché de près de 5% en séance, l'indice Nasdaq, a pour sa part fini en hausse de 0,6%. La chaîne américaine de grands magasins Kohl's (+36%) a indiqué lundi avoir reçu des "courriers exprimant un intérêt pour un rachat de l'entreprise". Au cours du week-end, le Wall Street Journal, citant des personnes proches du dossier, avait rapporté que Kohl's avait reçu une offre d'achat d'environ 9 milliards de dollars de la part d'un consortium soutenu par le fonds activiste Starboard Value. La société de services pétroliers Halliburton (+3,8%) a annoncé lundi avoir dégagé un bénéfice net au quatrième trimestre et fait état de revenus supérieurs aux prévisions des analystes.

Asia

En Asie, les principaux indices boursiers reculent mardi. A Tokyo, l'indice Nikkei a clôturé en recul de 1,7%. Le conglomérat technologique SoftBank a notamment perdu 5,3%, tandis que Sony a cédé 2,9%. Le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong lâchait 1,7% en fin de séance, les banques HSBC et Standard Chartered cédant toutes deux autour de 3%. L'indice Shanghai Composite abandonnait parallèlement 1,9%.

Bonds

Le rendement de l'emprunt à dix ans du Trésor américain, le titre de référence du marché, se replis mardi matin, à 1,760% contre 1,771% lundi soir.

Analysis

UBS baisse l'objectif de Zur Rose à 169 (250) CHF – Sell
UBS abaisse l'objectif d'Arcelormittal à 33 (35) EUR – Buy
JP Morgan abaisse l'objectif d'Adidas à 340 (350) EUR – Neutral

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.