Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 21.01.2022
Morning news

Netflix s'attend à un ralentissement des nouveaux abonnements, l'action chute de 19%

Topic of the day

Netflix a attiré plus de 8 millions de nouveaux abonnés au trimestre écoulé mais le géant du streaming a averti que sa croissance subirait un ralentissement plus marqué que prévu en début d’année. L'action Netflix chutait de près de 19% dans les échanges d'après clôture en réaction à cette annonce. Avec 8,3 millions de nouveaux abonnés payants au quatrième trimestre, Netflix a manqué de peu son objectif, qui était de 8,5 millions, tout en atteignant le consensus FactSet des analystes. Au total, la plate-forme a gagné 18,2 millions d'abonnés en 2021, soit moins qu'au cours des six premiers mois de 2020, lorsque le confinement et la fermeture des cinémas avait dopé les services de divertissement à domicile. Netflix a publié un chiffre d'affaires de 7,71 milliards de dollars au titre du trimestre écoulé, contre 6,6 milliards de dollars un an plus tôt. Malgré les efforts consentis pour investir dans la création de programme originaux, le résultat net a augmenté à 607 millions de dollars, soit 1,33 dollar par action, contre 1,19 dollar par action. Les analystes tablaient sur un résutlat de 83 cents par action et sur un chiffre d'affaires de 7,71 milliards de dollars.

Swiss stocks

Jeudi, le SMI a gagné 0,3 pour cent à 12.561 points. Parmi les 20 valeurs du SMI, 13 gagnantes et sept perdantes se sont affrontées. 28,02 millions d'actions (contre 37,43 auparavant) ont été échangées. Alors que l'action de Partners Group (+1,6%) était en tête du tableau du SMI, SGS était en queue de peloton avec une baisse de 2,6%. Les analystes du Credit Suisse avaient dégradé les titres du groupe de contrôle des marchandises à "sous-performance" contre "neutre" et avaient également réduit l'objectif de cours. Les titres de Credit Suisse (+0,7%) n'ont pas été touchés par une amende aux Etats-Unis. Selon les traders, le montant de 9 millions de dollars est trop faible pour effrayer les investisseurs. Parmi les valeurs secondaires, Zur Rose a grimpé de 5,3%. Les chiffres du quatrième trimestre ont été conformes aux attentes, a-t-on indiqué. Kuros Biosciences (+11,2%) et Idorsia (+4,6%) ont nettement progressé après des données d'études positives et une autorisation au Japon. Bucher (+3%) a profité d'un commentaire positif d'un analyste. De bons chiffres d'affaires ont stimulé Comet (+3,5%). U-blox (+1,3%) a participé à un projet important.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont terminé globalement en hausse jeudi, soutenus par l'orientation positive de Wall Street et la détente des taux obligataires, les interrogations sur l'ampleur du futur resserrement monétaire de la Réserve fédérale (Fed) passant au second plan. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,5%, à 483,4 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 0,3% chacun. A Francfort, le DAX 40 s'est apprécié de 0,7%, tandis que le FTSE 100 à Londres a reculé de 0,1%. Du côté des indicateurs, la hausse des prix à la consommation dans la zone euro a été confirmée à 5% sur un an en décembre par Eurostat, l'agence européenne de la statistique. Soitec a chuté de 18,2%, la désignation inattendue d'un nouveau directeur général créant des incertitudes pour les investisseurs. Le fabricant de matériaux semi-conducteurs a annoncé mercredi la nomination de Pierre Barnabé au poste de directeur général, à compter de l'assemblée générale prévue en juillet 2022. Alstom a perdu 1,1%. L'équipementier ferroviaire a publié jeudi des prises de commandes et un chiffre d'affaires dans l'ensemble conformes aux attentes du marché au titre du troisième trimestre. Valneva (+19,8%) a annoncé que son vaccin expérimental contre le Covid-19 avait permis de neutraliser le variant Omicron dans le cadre d'une étude préliminaire. Eramet (+1,1%) devrait publier de "très bons" résultats pour 2021 et "ceux de 2022 devraient être encore meilleurs", estime Oddo BHF, qui a relevé sa recommandation sur le titre de "neutre" à "surperformance" et son objectif de cours de 82 à 120 euros. Unilever (-0,8% à Amsterdam) a annoncé mercredi qu'il ne relèverait pas son offre d'achat de 50 milliards de livres sterling (60 milliards d'euros) pour GSK Consumer Healthcare. Pour les analystes de Jefferies, la probabilité que GlaxoSmithKline (-1,8% à Londres) accepte cette proposition est faible, mais elle n'est pas nulle.

United States

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi à l'issue d'une nouvelle séance volatile alors que les investisseurs continuent de se montrer nerveux face à la remontée des taux obligataires. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA), qui avait évolué en hausse en début de matinée, a perdu 0,9%, à 34.714,99 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 1,1%, à 4.482,64 points. Le Nasdaq Composite a fini en repli de 1,3% après avoir gagné jusqu'à 2,1% en séance. Le producteur d'aluminium Alcoa (+2,7%) a publié un chiffre d'affaires et un bénéfice supérieurs aux attentes au troisième trimestre à la faveur de la hausse de ses volumes de vente et des prix des matières premières. Baker Hughes (+1,6%) a fait part d'un bénéfice ajusté inférieur aux attentes des analystes au dernier trimestre mais les revenus du groupe parapétrolier sur la période ont dépassé les prévisions. L'assureur Travelers (+3,2%) a enregistré un bénéfice record au quatrième trimestre à la faveur d'une hausse de ses primes et de la baisse de la sinistralité. American Airlines (-3,2%) a réalisé au quatrième trimestre son chiffre d'affaires le plus élevé depuis le début de la pandémie, même si ses revenus affichent toujours une baisse de 17% par rapport à la période correspondante de 2019. Jefferies a abaissé sa recommandation sur Ford (-3,6%, à 21,7 dollars), de "acheter" à "conserver", mais a relevé son objectif de cours de 20 à 25 dollars. Le géant de l'e-commerce Amazon (-3%) a annoncé jeudi qu'il ouvrirait cette année un magasin physique de vêtements à Los Angeles, sa première initiative de ce type dans le secteur de la mode.

Asia

En Asie, les principaux marchés accusent de nets replis à la fin de la semaine. À Tokyo, l'indice Nikkei perd 1,3 pour cent. Toyota Motor chute de 2,8 pour cent. Denso cède 4,4 % et Tokyo Electron 6,5 %. A Hong Kong, l'indice Hang-Seng perd 0,9 pour cent. Netease cède 4,2 pour cent. Alibaba perd même 5,5 pour cent. Dans le secteur immobilier, Country Garden recule de 5,2 pour cent après avoir annoncé l'émission d'obligations convertibles afin d'encaisser l'équivalent de 500 millions de dollars. La Corée du Sud est également en baisse. Le Kospi perd 1,3 pour cent.

Bonds

Jeudi, le taux de l'obligation du Trésor américain à dix ans a terminé en hausse de moins de 1 points de base, à 1,833%. Le taux du titre à deux ans, plus sensible à l'évolution des taux à court terme de la Réserve fédérale (Fed), s'est tendu de près de 2 points de base, à 1,043%. Le rendement du Bund allemand de même échéance s'établit à -0,024%, contre -0,009% mercredi soir.

Analysis

Berenberg reprend Evotec à Buy - objectif 51 EUR
Goldman Sachs réintroduit RTL à Buy/objectif 62,80 - trader
Hauck&Aufhäuser augmente l'objectif de Hypoport à 270 (160) EUR - Sell

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.