Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 11.11.2021
Morning news

Disney déçoit au 3e trimestre, la croissance du streaming ralentit

Topic of the day

Walt Disney a fait état d'une croissance moins soutenue du nombre d'abonnés à son service de streaming vidéo et a publié des résultats trimestriels mitigés, fraîchement accueillis par les investisseurs. Disney+ a gagné près de 2 millions d'abonnés au cours du trimestre écoulé, et affiche désormais 118,1 millions d'abonnés, alors que les analystes tablaient sur un total de 125,3 millions d'abonnés. Le patron du groupe, Bob Chapek, avait prévu en septembre que la plateforme n'attirerait que quelques millions de clients supplémentaires. L'action Disney perdait 2,7% dans les échanges d'après clôture en réaction à cette publication. Le conglomérat des médias et des parcs d'attraction a vu son chiffre d'affaires augmenter de 26% au quatrième trimestre de son exercice décalé, à 18,5 milliards de dollars, profitant de la réouverture des économies intervenue depuis l'été 2020. Les analystes tablaient en moyenne sur des revenus de 18,8 milliards de dollars, selon FactSet.

Swiss stocks

La tendance des petits gains quotidiens depuis le début de la semaine s'est poursuivie sur le marché boursier suisse mercredi. Le SMI a gagné 0,3 % pour atteindre 12 401 points. Parmi les 20 valeurs du SMI, on compte 13 gagnants et 6 perdants, Swiss Life ayant clôturé sans changement. 31,83 (mardi : 28,87) millions d'actions ont été échangées. Parmi les actions individuelles du SMI, Alcon était au centre de l'attention après son rapport trimestriel. Le groupe de soins ophtalmologiques a enregistré un petit bénéfice de 2 millions de dollars après une perte de 147 millions de dollars l'année précédente, mais a augmenté son chiffre d'affaires de manière significative, de 15 %, pour atteindre 2,08 milliards de dollars. Ses actions ont été le troisième plus grand perdant, en baisse de 1,1 pour cent. Sans nouvelles, Richemont (-1,4 pour cent) et Partners Group (-1,7 pour cent) ont été encore plus faibles. Les plus grands gagnants ont toutefois été Novartis, avec un gain de seulement 0,9 pour cent à 76,60 francs.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont fini en hausse mercredi, les investisseurs ne montrant pas d'inquiétude particulière après l'annonce d'une inflation plus forte que prévu aux Etats-Unis en octobre. L'indice Stoxx Europe 600 a progressé de 0,2%, à 483,8 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont grappillé 0,03% chacun. A Francfort, le DAX 40 s'est apprécié de 0,2%, tandis que le FTSE 100 à Londres a gagné 0,9%, porté par des résultats d'entreprises encourageants. Valneva a bondi de 25% après l'annonce par la société de biotechnologie d'un accord avec l'Union européenne pour l'achat de son vaccin contre le Covid-19. La commande approuvée par la Commission européenne porte sur la fourniture d'un maximum de 60 millions de doses, pendant une période de deux ans, dont environ 27 millions de doses en 2022, a indiqué le groupe. La livraison du vaccin est par ailleurs prévue pour avril 2022, sous réserve de l'approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA). L'action du spécialiste du génie électrique et mécanique Spie a gagné 7,3%, à la suite de la publication d'un article de BFM Business selon lequel le spécialiste du génie électrique et mécanique pourrait se faire racheter par Eiffage. Le groupe de BTP et de concessions a démenti après la clôture préparer une offre sur Spie, évoquant des "rumeurs infondées".

United States

A Bourse de New York a terminé en forte baisse mercredi après l'annonce d'une inflation plus forte que prévu aux Etats-Unis en octobre, qui a notamment contribué à tendre les rendements obligataires. En clôture, le Dow Jones (DJIA) a perdu 0,7%, à 36.079,94 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,8%, à 4.646,71 points. Le Nasdaq Composite a fléchi plus nettement, de 1,7%, à 15.622,71 points. Les indices avaient déjà clôturé en baisse mardi, s'écartant légèrement de leurs nouveaux sommets atteints la veille. Les prix à la consommation ont augmenté de 6,2% depuis un an aux Etats-Unis, a annoncé le département du Travail. L'inflation n'avait plus atteint un tel niveau depuis 31 ans et s'est révélée supérieure au consensus des économistes (+5,9%). Hors alimentation et énergie, la hausse des prix est également ressortie à 4,6% sur un an, soit nettement dessus de l'objectif de 2% de la Réserve fédérale (Fed), dont le mandat est d'assurer la stabilité des prix. La société californienne de livraison de repas DoorDash (+11,6%) a annoncé mardi soir avoir conclu un accord afin d'acquérir sa rivale européenne Wolt pour plus de 8 milliards de dollars entièrement en actions. L'action du constructeur de camionnettes électriques Rivian (+29%, 100,73 dollars) s'est envolée après son introduction sur le Nasdaq, à l'occasion de la plus importante IPO réalisée aux Etats-Unis depuis 2014. Le cours de clôture valorise l'entreprise à un peu moins de 100 milliards de dollars, soit plus que la capitalisation boursières des deux géants automobiles de Detroit, GM (+1,1%) et Ford (-3,7%). L'action Mastercard a gagné 3,9%, l'opérateur américain de cartes de paiement ayant dévoilé des prévisions de croissance à deux chiffres pour les deux prochaines années.

Asia

En Asie, les marchés d'actions progressent jeudi. En fin de séance, l'indice Shanghai Composite prenait 1% et l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong gagnait 0,2%. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 0,6%.

Bonds

Les rendements des emprunts du Trésor américain progressent jeudi matin, après avoir déjà gagné du terrain la veille. Le taux de l'obligation à dix ans a connu mercredi sa plus forte hausse depuis un an, tandis que le celui à deux ans a réalisé sa plus forte progression depuis mars 2020 et le taux à 30 ans, sa plus forte hausse en près de huit mois.

Analysis

Credit Suisse augmente l’objectif de Bayer à 57 (55) EUR – Neutral
Credit Suisse augmente l’objectif de Klöckner à 9,20 (9) EUR – Underperform
IR augmente Vonovia to Buy (Hold) – Objectif 58 (54) EUR

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.