Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 09.11.2021
Morning news

McAfee conclut un accord avec des fonds pour être racheté pour plus de 14 mds de dollars

Topic of the day

L'éditeur américain de logiciels de sécurité informatique McAfee a annoncé qu'il avait conclu un accord pour être racheté par un groupe de fonds d'investissement et souverains pour environ 12 milliards de dollars, ou plus de 14 milliards de dollars en incluant la dette. Le consortium propose un prix de 26 dollars par action en numéraire, soit une prime de 22,6% par rapport au cours de clôture de McAfee le 4 novembre, de 21,21 dollars. Le groupe d'investisseurs comprend les fonds d'investissement Advent International, Permira Advisers et Crosspoint Capital Partners, le fonds de pension Canada Pension Plan Investment Board (CPPIB) et les fonds souverains de Singapour, GIC Private Limited, et des Emirats arabes unis, Abu Dhabi Investment Authority. L'action McAfee s'était envolée de 20% pour clôturer à 25,5 dollars, vendredi, après des informations du Wall Street Journal indiquant que la société de cybersécurité était en passe de conclure un accord pour son rachat. Le titre cédait 0,2%, à 25,4 dollars, lundi dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse de New York. La transaction devrait être conclue au premier semestre 2022 mais la société dispose d'une période de 45 jours pendant laquelle elle peut solliciter ou examiner d'autres offres, a-t-elle indiqué.

Swiss stocks

La Bourse suisse a entamé la semaine sous de meilleurs auspices, avec une progression générale de l'indice SMI. Le SMI a gagné 0,3 % pour atteindre 12 353 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 15 gains de prix et 5 pertes de prix. 28,70 (vendredi : 35,54) millions d'actions ont été échangées. Le poids lourd de l'indice, Nestlé (-0,8%), était en bas de la liste après que l'action ait soudainement subi une pression dans les échanges de l'après-midi. Il n'y a pas eu de nouvelles informations sur l'entreprise. Le principal moteur du SMI a été l'action Richemont (+2,5 %). Elle a été achetée à la suite de l'annonce que l'investisseur activiste Third Point semble avoir pris une participation importante dans le fabricant de produits de luxe. Elle fait maintenant pression pour que des mesures soient prises afin de faire monter le prix de l'action, a rapporté le site web de mode Miss Tweed, citant des sources anonymes. Le Credit Suisse (+0,9%) s'est également retrouvé du côté des gagnants. Chez Alcon (+1,0%), une acquisition a permis de fantasmer le cours de l'action.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont fini la séance de lundi en ordre dispersé et proches de l'équilibre, temporisant après une série de records boursiers la semaine dernière, dans l'attente de la publication des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en octobre, prévue mercredi. L'indice Stoxx Europe 600 a progressé de moins de 0,1%, à 483,6 points. A Paris, le CAC 40 a toutefois inscrit un nouveau sommet en clôture à 7.047,48 points, ayant gagné 0,1% tout comme le SBF 120. Le DAX 40 à Francfort et le FTSE 100 à Londres ont cédé 0,1% Bouygues (-5,8%) est entré en négociations exclusives pour racheter Equans, l'activité de services multitechniques d'Engie (+0,4%). Bouygues a accepté de payer, en valeur d'entreprise, un montant de 7,1 milliards d'euros, un chiffre "au-dessus des niveaux initialement évoqués", allant de 5 milliards à 6 milliards d'euros, souligne Oddo BHF. "Avant synergies et amélioration de la marge, le prix payé fait ressortir un multiple de 16,8, bien supérieur aux pairs cotés", comme Spie, explique le bureau d'études. Eramet (+4,6%) a engagé la construction de son usine de lithium en Argentine, en partenariat avec le groupe sidérurgique chinois Tsingshan. "Eramet contrôlera le projet, avec une participation de 50,1%, et assumera la responsabilité de la gestion opérationnelle; son partenaire Tsingshan financera la construction de l'usine et entrera dans le projet à hauteur de 49,9%", a indiqué le groupe.

United States

La Bourse de New York a établi de nouveaux records lundi en clôture, profitant de la bonne saison des résultats des entreprises et de l'adoption vendredi du vaste plan d'investissements dans les infrastructures de Joe Biden. L'indice Dow Jones (DJIA) s'est adjugé 0,3% pour finir à un nouveau point haut de 36.432,22 points, et le S&P 500 a progressé de 0,3% à un nouveau sommet de 4.701,70 points. Le Nasdaq Composite a pour sa part inscrit un nouveau record de 15.982,36 points en grignotant un peu moins de 0,1%. Les trois indices avaient déjà atteint de nouveaux sommets vendredi, après avoir enchaîné les records au cours des séances précédentes, portés par de bons résultats d'entreprises et les propos plutôt accommodants de la Fed. Ces indices ont gagné respectivement 1,4%, 2% et 3,1% la semaine dernière. L'action Tesla a perdu 5% après que le directeur général du constructeur américain de voitures électriques a indiqué qu'il pourrait vendre 10% de ses actions Tesla. Elon Musk a soumis cette opération au résultat d'un sondage réalisé ce week-end sur Twitter, au cours duquel 58% des participants ont voté en faveur de la vente. Le dirigeant n'a pas précisé de calendrier pour procéder à la cession de ces actions, qui valaient environ 21 milliards de dollars sur la base du cours de clôture de vendredi. La banque américaine Citigroup (+2,2%) comptabilisera des charges de 1,2 milliard à 1,5 milliard de dollars en lien avec son projet de fermeture de son activité de banque de détail en Corée du Sud, selon un document réglementaire.

Asia

En Asie, les principales places boursières affichent une performance contrastée mardi. En fin de séance, l'indice Shanghai Composite gagnait 0,3%, comme l'indice Hang Seng à Hong Kong. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a clôturé en recul de 0,8%.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain ont augmenté lundi. Le taux du bon du Trésor de référence à dix ans et celui de l'emprunt à deux ans ont enregistré leur plus forte hausse en une journée depuis fin octobre, les investisseurs commençant à se positionner en vue de la réouverture des économies mondiales et analysant le programme d'investissement dans les infrastructures adopté vendredi aux Etats-Unis.

Analysis

UBS abaisse l’objectif de AMS à 19 (19,50) CHF – Neutral
UBS augmente l’objectif de Gea à 50 (48) EUR – Buy
Citi augmente l’objectif de Boss à 63 (60) EUR – Neutral

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.