Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 01.11.2021
Morning news

Coke va payer 5,6 milliards de dollars pour le contrôle total de BodyArmor

Topic of the day

Coca-Cola Co. est en train d'acheter le contrôle total de BodyArmor pour 5,6 milliards de dollars dans le cadre d'une transaction qui valorise la marque de boissons sportives à environ 8 milliards de dollars. Coke, qui détient déjà 30 % de BodyArmor, rachète les 70 % restants aux fondateurs et investisseurs de la société, ainsi qu'à un groupe d'athlètes professionnels, dont James Harden (NBA) et Mike Trout (MLB), qui ont investi dans la boisson et contribué à sa commercialisation. Gatorade domine toujours le marché des boissons pour sportifs, mais les ventes de BodyArmor ont rapidement augmenté. BodyArmor prévoit de générer environ 1,4 milliard de dollars de ventes au détail cette année. Les ventes de BodyArmor étaient d'environ 250 millions de dollars en 2018 lorsque Coke a investi pour la première fois dans la startup. La transaction BodyArmor serait la plus grande acquisition de marque de l'histoire de Coke, éclipsant les 5,1 milliards de dollars payés en 2018 pour Costa Coffee, une incursion dans le secteur des cafés.

Swiss stocks

Les fluctuations de la bourse suisse se sont poursuivies à la fin de la semaine. Le SMI a perdu 0,4 % à 12 108 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 13 perdants et 6 gagnants, une action a clôturé sans changement. 36,05 (précédemment : 34,38) millions d'actions ont été échangées. Après avoir enregistré de meilleurs chiffres au troisième trimestre, Holcim a augmenté de 0,2 %. Le relèvement des prévisions d'EBIT de la société était inférieur aux attentes du marché. Swiss Re a gagné 3,4 pour cent et a donc été le gagnant du jour dans le SMI. Le groupe a renoué avec les bénéfices au cours des neuf premiers mois de l'année, après avoir absorbé les pertes élevées dues aux catastrophes naturelles et à l'impact continu de la pandémie. Le réassureur suisse a enregistré un bénéfice net de 1,26 milliard de dollars pour les neuf premiers mois, contre une perte nette de 691 millions de dollars pour la même période de l'année dernière. L'action Clariant a prolongé son gain de 5 % de la veille, gagnant 1,5 % à 19,26 francs, après de solides résultats au troisième trimestre. Les commentaires positifs des analystes ont apporté un soutien à cet égard. UBS, par exemple, a relevé son objectif de prix à 20, contre 18,50 francs (neutral).

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont terminé la séance de vendredi en ordre dispersé, les investisseurs reprenant leur souffle après la hausse de la veille et analysant une nouvelle série de résultats d’entreprises. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,1%, à 475,6 points, portant ses gains à 0,8% sur l'ensemble de la semaine. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont gagné 0,4% et 0,3% vendredi respectivement. A Francfort, le DAX 40 a reculé de moins de 0,1%, tandis que le FTSE 100 à Londres a cédé 0,2%. TF1 (+7%) a rehaussé son objectif de marge opérationnelle pour 2021, après avoir enregistré une progression de sa rentabilité au cours des neuf premiers mois de l’exercice. Ubisoft (+3,9%) a abaissé sa prévision de "net bookings", l'équivalent de son chiffre d'affaires, pour l'exercice 2021-2022 en cours qui s'achèvera fin mars prochain. Air France-KLM (+3,1%) a publié un net redressement des ses résultats au titre du troisième trimestre. Le groupe a notamment dégagé un résultat opérationnel positif, de 132 millions d'euros, pour la première fois depuis le début de la crise. EssilorLuxottica (+3,5%) a devant lui un avenir radieux après avoir prouvé l'efficacité de son modèle d'approvisionnement et alors que le groupe devrait bénéficier de bonnes synergies avec le distributeur d'optique néerlandais GrandVision, qu'il a récemment acquis. Le groupe bancaire espagnol Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (+7,3% à Madrid) a publié un bénéfice net en hausse au troisième trimestre grâce à une baisse des provisions pour créances douteuses. La banque britannique Natwest Group, ex-Royal Bank of Scotland, a perdu 4,4% à Londres malgré avoir annoncé que son bénéfice avant impôts avait plus que triplé au troisième trimestre, dépassant ainsi les prévisions du marché, et qu'elle confirmait ses projections pour 2021.

United States

La Bourse de New York est parvenue à se redresser pour terminer à de nouveaux records historiques vendredi, après avoir été freinée par les prévisions décevantes d'Apple et Amazon sous l'effet des difficultés d’approvisionnement. L'indice Dow Jones (DJIA) a clôturé en hausse de 0,3%, à 35.819,56 points, et l'indice élargi S&P 500 a gagné 0,2%, à 4.605,38 points. Le Nasdaq Composite a pris 0,3%, à 15.498,39 points. Sur l'ensemble du mois d'octobre, le DJIA a gagné 5,8%, le S&P 500 a pris 6,9% et le Nasdaq Composite s'est adjugé 7,3%. Apple (-1,8%) a publié jeudi soir un résultat net annuel record de près de 100 milliards de dollars mais a averti qu'il serait confronté à des difficultés logistiques dans les mois à venir. Microsoft (+2,2%) est redevenu vendredi la première capitalisation boursière américaine pour la première fois depuis plus d'un an. La valorisation du groupe atteint désormais 2.490 milliards de dollars, contre environ 2.480 milliards de dollars pour Apple. La chaîne de cafés Starbucks (-6,3%) a publié jeudi des revenus en forte hausse au quatrième trimestre de son exercice décalé 2020-2021 mais inférieurs aux attentes alors que la résurgence des contaminations au coronavirus en Chine a freiné ses ventes. Le chiffre d'affaires a bondi de 31%, à 8,15 milliards de dollars, mais les analystes anticipaient un montant de 8,2 milliards de dollars. Le vaccin de Pfizer (+1,3%) contre le Covid-19 a été autorisé vendredi aux Etats-Unis pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. Le groupe pétrolier action Chevron (+1,2%) a fait part vendredi de revenus et de bénéfices supérieurs aux attentes au troisième trimestre, grâce à la hausse de sa production et à la remontée des cours du gaz et du pétrole.

Asia

En Asie, les principaux indices boursiers affichent une performance contrastée lundi. Après la victoire électorale des libéraux-démocrates au Japon, le Nikkei s'approche de la barre des 30 000 avec un gain de 2,6 %. Alors que le Shanghai Composite est maintenant en hausse de 0,1 % après des pertes initiales, l'indice Hang Seng est en baisse de 0,9 %. Les inquiétudes concernant la pénurie persistante de matières premières et les difficultés des chaînes d'approvisionnement continuent de ralentir l’économie. Le Kospi gagne 0,4 % à Séoul.

Bonds

Sur le marché obligataire, le rendement de l'obligation du Trésor américain à 10 ans a perdu 3 points de base, à 1,550%, contre 1,579% jeudi soir. Le rendement du Bund allemand de même échéance s'inscrit à -0,094%, contre -0,133% jeudi soir.

Analysis

LBBW relève l'objectif de Daimler à 100 EUR (96) - Buy
Stifel augmente l'objectif de Kion à 120 EUR (115) - Buy
NordLB relève MTU à Buy (Hold) - Objectif EUR 215 (225)

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.