Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 28.10.2021
Morning news

Boeing accuse une perte plus élevée que prévu au 3e trimestre

Topic of the day

Le constructeur aéronautique américain Boeing a publié mercredi un résultat et des revenus inférieurs aux attentes au titre du troisième trimestre, pénalisé notamment par des charges liées à la production du 787 Dreamliner et à son véhicule spatial. L'action gagne 0,9%, à 211,75 dollars, dans les échanges avant l'ouverture de la Bourse de New York. Sur la période de juillet à septembre, Boeing a accusé une perte nette de 132 millions de dollars, soit 19 cents par action, à comparer à une perte de 466 millions de dollars, ou 79 cents par action, au cours de la même période en 2020. Hors éléments exceptionnels, la perte ressort à 60 cents par action, à comparer à une perte de 20 cents par action prévue par le consensus. Le redressement de Boeing après la crise prolongée du 737 MAX a été entravé ces derniers mois par une série de problèmes qui ont perturbé la production et les livraisons de son 787. L'avionneur a passé une charge de 183 millions de dollars au cours du trimestre en lien avec les problèmes du Dreamliner, dont la production a été ralentie à deux unités par mois, contre cinq auparavant, et les livraisons gelées. Boeing compte plus de 100 exemplaires du gros porteur en attente de livraison. Le groupe a indiqué mercredi que le coût de ces perturbations de la production pourrait atteindre 1 milliard de dollars.

Swiss stocks

Après deux jours de hausse, la bourse suisse a clôturé sur des pertes en milieu de semaine. Toutefois, les derniers gains ont été largement défendus, a-t-on dit. Une baisse plus forte a été empêchée par la saison des rapports convaincants. Le SMI a perdu 0,5 % à 12 087 points, clôturant juste au-dessus de son plus bas niveau de la journée. Parmi les 20 actions du SMI, il y avait dix perdants et dix gagnants. 31,96 (précédemment : 36,32) millions d'actions ont été échangées. Les valeurs bancaires ont affiché une image mitigée après les chiffres trimestriels de la Deutsche Bank. Ils ont été à nouveau convaincants. Dans le sillage des résultats, l'UBS a augmenté de 0,3 %, tandis que le CS Group a chuté de 1,0 %. L'action Sulzer a augmenté de 0,4 %. Au troisième trimestre, le groupe industriel a enregistré 15,7 % de nouvelles affaires de plus qu'à la même période de l'année précédente, après ajustement des effets de change. En termes organiques, les prises de commandes ont augmenté de 11,8 %, selon la société.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont terminé dans le rouge mercredi, les investisseurs analysant la publication de nombreux résultats d'entreprises en Europe comme aux Etats-Unis, tout en continuant à surveiller l'évolution de la situation sanitaire et les difficultés du secteur immobilier en Chine. L'indice Stoxx Europe 600 a perdu 0,4%, à 473,9 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont cédé 0,2% et 0,1%, respectivement. A Francfort, le DAX 40 a perdu 0,4%, tandis que le FTSE 100 à Londres a reculé de 0,3%. Valneva (-9,2%) va lancer une augmentation de capital comprenant une première offre à destination de tous les investisseurs aux Etats-Unis et une seconde réservée aux investisseurs qualifiés en France. Le nombre de certificats de dépôt américains, ou American Depositary Shares (ADS), et d'actions ordinaires à vendre respectivement aux Etats-Unis et en France ainsi que leur prix seront déterminés à l'issue d'un processus de construction de livre qui a débuté. Les résultats du troisième trimestre de Deutsche Bank (-6,9% à Francfort) sont robustes mais n'inspirent pas davantage confiance à moyen terme, ont estimé les analystes de Citi. "Nous nous attendons à des révisions à la hausse des prévisions de bénéfice par action pour 2021 en raison de la baisse des dépréciations et de la hausse des revenus au troisième trimestre, mais nous doutons que cela puisse être extrapolé à 2022 et au-delà", a indiqué la banque américaine.

United States

La Bourse de New York a terminé majoritairement en baisse mercredi, s'écartant légèrement de ses récents records alors que les investisseurs continuent d'examiner les résultats de certains des plus grands groupes américains. Après une ouverture en hausse, l'indice Dow Jones (DJIA) a terminé en repli de 0,7%, à 35.490,69 points, freiné notamment par le recul des valeurs financières et pétrolières. L'indice élargi S&P 500 a cédé pour sa part 0,5%, à 4.551,68 points. Le Nasdaq Composite a résisté au repli pour terminer quasiment inchangé, à 15.235,84 points, soutenu par Microsoft et Alphabet après leurs bons résultats trimestriels. Twitter (-10,8%) a annoncé mardi une hausse de 37% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, démontrant sa capacité à faire croître ses revenus publicitaires malgré les restrictions d'Apple (-0,2%) sur la gestion des données des utilisateurs. Twitter a toutefois publié une perte nette de 537 millions de dollars, contre un bénéfice net de 29 millions de dollars un an auparavant. Ce résultat comprend une charge exceptionnelle de 766 millions de dollars liée à la résolution d'un litige. General Motors (-5,1%) a fait part mercredi d'une chute de 40% de son bénéfice net au troisième trimestre, sous l'effet des problèmes d'approvisionnement en composants dans ses usines. Le constructeur automobile s'attend toutefois à dégager un résultat annuel dans le haut de ses précédentes projections.

Asia

En Asie, les principaux indices reculent jeudi matin. En fin de séance, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo perdait 0,8% et l'indice Shanghai Composite abandonnait 1%. Le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong cédait 0,01%. La Banque du Japon (BOJ) a laissé jeudi sa politique monétaire ultra-accommodante inchangée et a abaissé ses prévisions de croissance et d'inflation pour le pays, en raison notamment des problèmes d'approvisionnement qui pèsent sur les exportations et la production. La banque centrale a maintenu le taux des dépôts à court terme à -0,1% et l'objectif de rendement des obligations d'Etat japonaises à dix ans autour de zéro.

Bonds

Les rendements sur le marché obligataire ont fortement baissé en milieu de semaine. Le rendement des obligations d'État américaines à dix ans a baissé de 7,0 points de base pour atteindre 1,54 % mercredi.

Analysis

Credit Suisse augmente l’objectif de UBS à 19,50 (18,50) CHF – Outperform
Credit Suisse abaisse l’objectif de Logitech à 114 (139) CHF – Outperform
Citi augmente l’objectif de Adidas à 353 (350) EUR – Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.