Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 08.10.2021
Morning news

Eni confirme vouloir coter séparément ses activités de distribution et renouvelables

Topic of the day

Eni a confirmé jeudi vouloir introduire en Bourse ses activités de distribution et d'énergies renouvelables, récemment regroupées dans une même structure, alors que la major pétrolière et gazière italienne cherche à maximiser la valeur de ses opérations à faible émissions de carbone. Le groupe a approuvé le lancement d'un processus d'introduction en Bourse de la division Retail & Renewables, une opération qui devrait avoir lieu l'année prochaine. "Nous nous sommes engagés à être un leader dans la production et la vente de produits complètement décarbonés et une introduction en Bourse de l'activité Retail & Renewables d'Eni est une étape importante vers cet objectif", a déclaré le directeur général d'Eni, Claudio Descalzi. "Retail & Renewables est une entreprise exceptionnelle, qui associe un portefeuille en croissance de capacités renouvelables et une base de clientèle attrayante et en expansion", a-t-il ajouté. Eni conservera une participation majoritaire dans la société cotée, qui disposera de son propre bilan et d'une notation de crédit de qualité.

Swiss stocks

La bourse suisse a enregistré des gains importants jeudi. Un certain nombre de développements internationaux en particulier ont apporté un soulagement. Le SMI a gagné 1,7 % pour atteindre 11 764 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 18 gains de prix et deux pertes de prix. 38,24 (précédemment : 33,36) millions d'actions ont été échangées. Compte tenu du regain d'appétit pour le risque, les produits cycliques ont été recherchés. ABB a augmenté de 2,5 pour cent et Holcim de 2 pour cent. Les actions bancaires sensibles aux cycles ont également été achetées dans toute l'Europe. Le Credit Suisse a progressé de 3,8 % et UBS de 3,6 %. UBS a été soutenue par des déclarations supplémentaires de Jefferies. Leurs analystes estiment que le prix de l'action est trop bas et ne reflète pas la valeur réelle de l'entreprise. Les valeurs du secteur du luxe ont également progressé. Les entreprises sont fortement dépendantes des activités en Chine. Richemont a progressé de 4,4 % et Swatch de 2,6 %. Sika a augmenté de 3 pour cent. La société de produits chimiques spécialisés a réaffirmé ses objectifs annuels lors de sa journée de marché des capitaux.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont clôturé en forte hausse jeudi, les investisseurs saluant l'accord au Congrès des Etats-Unis pour éviter un défaut de paiement ainsi que des déclarations rassurantes du président russe, Vladimir Poutine, sur les livraisons de gaz à l'Europe. L'indice Stoxx Europe 600 a rebondi de 1,6%, à 458,6 points, effaçant ses pertes de la veille. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 1,7% et 1,6%, respectivement. A Francfort, le DAX 40 s'est adjugé 1,9%, et le FTSE 100 à Londres a progressé de 1,2%. Valeo (+5,9%) a bénéficié d'un relèvement de recommandation de Citi, qui table sur une confirmation de l'objectif de marge Ebitda du groupe pour 2021. Si "l'entreprise atteint cette année son objectif de marge d'Ebitda malgré la forte volatilité ayant perturbé la production automobile mondiale, ce sera la preuve de ses progrès en matière de contrôle des coûts, un sujet qui concentrait l'inquiétude des investisseurs", ont expliqué les analystes, qui ont relevé leur recommandation sur la valeur de "vendre" à "neutre" et leur objectif de cours de 23 euros à 25 euros. Dans le sillage de Valeo, Faurecia s'est adjugé 6,4%. -Les nouveaux objectifs de Saint-Gobain (+4,2%) en matière de croissance du chiffre d'affaires constituent une amélioration significative par rapport aux dix dernières années, notent les analystes de Berenberg. Si l'objectif de croissance des ventes est atteint, il contribuera de façon sensible à tous les autres objectifs financiers de l'entreprise, ajoute la banque qui a relevé son objectif de cours pour Saint-Gobain de 56 à 60 euros.

United States

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi, saluant l'annonce d'un accord au Congrès qui permettra d'éviter un défaut de paiement sur la dette fédérale dans les prochaines semaines. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a pris 1%, à 34.754,94 points, et l'indice élargi S&P 500 a pris 0,8%, à 4.399,76 points. Le Nasdaq Composite s'est adjugé 1,1%. Après avoir débuté en hausse dans l'espoir d'un compromis, les cours ont atteint des pics en séance lorsque le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer, a annoncé que les sénateurs démocrates et républicains étaient "parvenus à un accord pour suspendre le plafond de la dette jusqu'au début décembre". La plateforme de microblogging Twitter (+4,3%) a annoncé mercredi la cession de la société de publicité mobile MoPub à AppLovin pour 1,05 milliard de dollars en numéraire. Le groupe américain de médias IAC/InterActiveCorp (+7,8%) a annoncé jeudi un accord en vue d'acquérir l'éditeur de magazines Meredith (+6,5%), propriétaire de titres tels que People et Better Homes & Gardens, pour 2,7 milliards de dollars. Le réseau social Facebook (-1,3%) a reporté ces derniers jours le déploiement de nouveaux produits, ont indiqué des personnes proches du dossier au Wall Street Journal, alors que la presse et le Congrès des Etats-Unis s'intéressent à une série de documents internes montrant les effets néfastes de ses plateformes. Les groupes pharmaceutiques Pfizer (+1,7%) et BioNTech (+4,4%) ont annoncé jeudi avoir demandé à l'autorité sanitaire américaine d'approuver l'utilisation de leur vaccin contre le Covid-19 chez les enfants âgés de cinq à 11 ans.

Asia

En Asie, les marchés évoluent en ordre dispersé. En fin de séance à Tokyo, l'indice Nikkei gagnait 1,7%, dans le sillage de la hausse des marchés américains jeudi. En revanche, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong perdait 0,2%, après que la banque centrale chinoise a annoncé un durcissement réglementaire pour les acteurs du numérique, notamment dans le segment des paiements en ligne.

Bonds

Les rendements des emprunts du Trésor américain ont progressé jeudi, permettant aux taux à dix et 30 ans d'atteindre leur niveau le plus élevé depuis juin, tandis que les marchés d'actions américains gagnaient du terrain, portés par le vote du Congrès sur le plafond de la dette et par le recul des demandes hebdomadaires d'allocation chômage. Vendredi à 7h25, le rendement du bon du Trésor à dix ans, la référence du marché, poursuivait sa hausse, s'établissant à 1,591%, contre 1,577% jeudi soir.

Analysis

IR abaisse l’objectif de Tui à 2,30 (2,80) EUR – Sell
JPM augmente l’objectif de Tesco à 330 (300) p – Overweight
CS augmente l’objectif de Relx à 2.500 (2.430) p – Outperform

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.