Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 05.10.2021
Morning news

Volvo Cars confirme son intention de s'introduire en Bourse à Stockholm

Topic of the day

Le constructeur automobile suédois Volvo Cars, propriété du groupe chinois Zhejiang Geely Holding, a confirmé lundi avoir l'intention de s'introduire à la Bourse de Stockholm en 2021. Cette opération pourrait valoriser Volvo Cars à plus de 25 milliards de dollars, selon des personnes proches du dossier. Volvo a indiqué qu'il comptait lever environ 25 milliards de couronnes suédoises (2,86 milliards de dollars) grâce à l'émission d'actions nouvelles. Geely vendra également un nombre non précisé d'actions, selon le prospectus d'introduction. Le groupe n'a pas précisé combien d'actions existantes seraient proposées et aucun objectif de valorisation de l'ensemble de la société n'a été fourni. Geely avait précédemment indiqué souhaiter demeurer un actionnaire important de Volvo Cars. Le groupe chinois est propriétaire de Volvo Cars depuis 2010. Il avait alors racheté la société au constructeur automobile américain Ford pour 1,8 milliard de dollars.

Swiss stocks

Les gains des valeurs défensives en particulier ont permis à la bourse suisse de rester en hausse lundi. L'accent a été mis sur les anciennes préoccupations concernant les problèmes de chaîne d'approvisionnement et l'inflation élevée. Le SMI a gagné 0,1 % pour atteindre 11 582 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 13 perdants et 7 gagnants. 28,26 (précédemment : 35,88) millions d'actions ont été échangées. Parmi les poids lourds défensifs, qui ont été privilégiés en raison des préoccupations susmentionnées, Nestle et Novartis ont progressé de 0,3 % chacun et Roche de 1,2 %. Les valeurs financières ont connu une évolution irrégulière, l'incertitude quant à l'évolution des taux d'intérêt étant à l'origine de la volatilité. UBS a baissé de 0,1 pour cent et Credit Suisse a perdu 0,4 pour cent, tandis que Swiss Re a augmenté de 0,1 pour cent. Dans le secteur, c'est Partners Group qui est sous pression, avec une baisse de 2,4 %. L'action a connu une hausse bien supérieure à la moyenne cette année (environ 40 %), de sorte que les prises de bénéfices ont pesé ici. Il en va de même pour Alcon (en hausse de 26 % sur l'année), qui a reculé de 2,5 %.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont fini en baisse lundi, dans le sillage de marchés américains pénalisés par l'incertitude sur les programmes de réformes du président Biden et le plafond de la dette des Etats-Unis. La suspension de la cotation du promoteur immobilier chinois en difficulté Evergrande à Hong Kong et la hausse des cours du pétrole ont participé à la défiance des investisseurs. L'indice Stoxx Europe 600 a reculé de 0,5%, à 450,8 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont cédé chacun 0,6%. A Francfort, le DAX 40 a perdu 0,8% et le FTSE 100 à Londres a abandonné 0,2%. Les majors pétrolières européennes se sont distinguées à la faveur de la hausse des cours du brut. TotalEnergies a progressé de 2% à Paris. Eni a pris 1,4% à Milan. Shell et BP ont gagné respectivement 1,5% et 1,9% à Londres. Repsol a avancé de 2,8% à Madrid et Galp Energia s'est adjugé 3,5% à Lisbonne. GTT a gagné 2,2% après que Portzamparc a relevé sa recommandation sur la valeur de "renforcer" à "acheter", tout en portant son objectif de cours de 82 à 82,80 euros. "Malgré la possible sortie d'Engie du capital de GTT, les prises de commandes passées et à venir, la diversification en cours (services, hydrogène, GNL carburant) sont autant de leviers pour la société", a commenté l'analyste Nicolas Royot. CGG (+2,7%) a bouclé la cession de son activité GeoSoftware aux sociétés spécialisées dans les logiciels Topicus.com et Vela Software pour un montant en numéraire de 95 millions de dollars (81,9 millions d'euros).

United States

La Bourse de New York a terminé en forte baisse lundi, plombée par le recul des valeurs technologiques dans un contexte d'incertitudes au sujet des programmes de réforme du président Biden et du plafond de la dette des Etats-Unis. En cloture, l'indice Dow Jones (DJIA) a lâché 0,9%, à 34.002,92 points, et l'indice élargi S&P 500 a reculé de 1,3%, à 4.300,46 points. Le Nasdaq Composite à dominante technologique a abandonné 2,1%, à 14.255,48 points. Le Nasdaq accuse désormais un repli de 7,3% par rapport à son dernier record historique établi le 7 septembre, selon Dow Jones Market Data. -L'action Facebook (-4,9%) a essuyé sa plus forte baisse de l'année après l'annonce d'une panne affectant le réseau social et ses principales applications comme la messagerie électronique Whatsapp. L'action Facebook avait déjà ouvert en net repli lundi après les premières déclarations publiques de la lançeuse d'alerte à l'origine de la fuite de documents internes concernant les pratiques du réseau social. Ancienne ingénieure chef de produit chez Facebook, Frances Haugen a accusé le groupe de "(choisir) le profit plutôt que la sûreté" de ses utilisateurs, dans un entretien diffusé par la chaîne CBS. Le récent mouvement de remontée des taux sur le marché freine les valeurs technologiques. Au sein du DJIA, Microsoft a cédé 2%. Apple a également perdu 2,5% Le fabricant de puces Qualcomm (-1,1%) a annoncé le rachat du spécialiste des technologies automobiles Veoneer pour 37 dollars par action en numéraire, soit 4,5 milliards de dollars au total, en partenariat avec le fonds d'investissement SSW.

Asia

Les gains pourraient toutefois rester fragiles, les marchés asiatiques se repliant mardi, dans le sillage de Wall Street la veille. Les investisseurs sont inquiets de la santé du secteur immobilier chinois et de l'impact que la hausse des cours du brut, actuellement au plus haut depuis 2014, aura sur l'inflation. En fin de séance, l'indice Nikkei abandonnait 2,5% à Tokyo et le Kospi cédait 2,1% à Séoul. En revanche, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong gagnait 0,2%.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain progressent mardi matin, mais le rendement de l'emprunt américain à dix ans, le titre de référence du marché, reste inférieur à 1,5%. A 7h45, le rendement du bon du Trésor à dix ans gagnait 1,3 point de base, à 1,496%.

Analysis

CS augmente Societe Generale à 35 (34) EUR – Outperform
JPM abaisse l’objectif de Vestas à 196 (200) DKK – Neutral
Barclays augmente l’objectif de BP à 5,00 (4,75) GBP – Overweight

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.