Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 01.10.2021
Morning news

Merck va acquérir Acceleron Pharma pour 11,5 milliards de dollars

Topic of the day

Le laboratoire pharmaceutique américain Merck (+1,3%) a annoncé jeudi avoir conclu un accord en vue d'acquérir la société de biotechnologies spécialisée dans les maladies rares Acceleron Pharma pour 180 dollars par action en numéraire, soit un montant total en fonds propres de 11,5 milliards de dollars. La transaction devrait être bouclée au quatrième trimestre, a indiqué Merck. Le joyau d'Acceleron est le sotatercept, un médicament expérimental pour l'hypertension artérielle pulmonaire, une maladie causée par une tension élevée dans les vaisseaux sanguins menant du cœur aux poumons. Cette maladie entraîne une diminution de l'oxygène dans le sang. Des entreprises comme Johnson & Johnson vendent déjà des traitements contre l'hypertension artérielle pulmonaire. Cependant, le sotatercept promet d'être le premier médicament à ne pas simplement traiter les symptomes et freiner la maladie, mais à potentiellement la guérir. Jeudi, Acceleron a perdu 1,9% après avoir bondi de 25,7% depuis le 20 septembre.

Swiss stocks

Après les deux jours précédents, marqués par des pertes importantes puis par une reprise similaire, les choses se sont calmées jeudi à la Bourse suisse, du moins en ce qui concerne le SMI. Il a clôturé en hausse de 0,1 % à 11 642 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y avait 11 perdants et 9 gagnants. 36,49 (mercredi : 31,66) millions d'actions ont été échangées. Les fluctuations de prix des gagnants et des perdants n'ont pas dépassé la hausse de 1,2 pour cent pour Roche. La société pharmaceutique suisse avait annoncé le succès d'un essai avec son médicament Ronapreve pour le Covid-19. Selon le rapport, les résultats ont montré une réduction "significative" de la charge virale. Parmi les valeurs de second rang, Sulzer était en ligne de mire, avec une chute de près de 35 % du cours de son action, soit 47,90 francs. La spin-off de Sulzer, Medmix, a connu un mauvais départ en bourse. Le premier prix était de 45 francs, ce qui correspond à une capitalisation boursière implicite de 1,857 milliard de francs. Dans les premiers échanges, le titre est tombé à 41,60 francs et a clôturé à 44 francs. Le fabricant d'équipements de précision est le résultat d'une scission du groupe industriel Sulzer, qui a pris la forme d'un spin-off dans lequel les actionnaires existants de Sulzer ont reçu une action Medmix en plus de chaque action Sulzer. Ajusté pour le spin-off, Sulzer était en baisse d'un peu moins de 3 pour cent.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens se sont repliés jeudi, les investisseurs optant pour la prudence dans l'attente d'un vote au Congrès sur le prochain budget des Etats-Unis. L'indice Stoxx Europe 600 a cédé 0,1%, à 456,4 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 se sont repliés de 0,6% et 0,5%, respectivement. A Francfort, le DAX 40 a perdu 0,4% et le FTSE 100 à Londres a lâché 0,1%. Eutelsat (+15%) a indiqué avoir rejeté une proposition de rachat "non sollicitée, préliminaire et non contraignante" de la part de l'homme d'affaires Patrick Drahi, au prix de 12,10 euros par action. Dans le sillage d'Eutelsat, l'action de son concurrent luxembourgeois SES, coté à Paris, a pris 5%. Les actions des compagnies aériennes européennes ont chuté, pénalisées notamment par des craintes liées à la hausse des coûts du carburant. Air France-KLM a abandonné 7,5% à Paris, Lufthansa a perdu 4,6% à Francfort tandis qu'easyJet et IAG ont cédé respectivement 2% et 3,9% à Londres. McPhy (+2%) fournira 16 mégawatts d'électrolyse grande puissance à la Centrale Electrique de l'Ouest Guyanais (CEOG). Gianbeppi Fortis, le président du directoire de Solutions 30 (-5,3%) a confirmé son "ambition de renforcer [la] structure actionnariale" du fournisseur de services d'assistance numérique mercredi lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. Le fabricant britannique de spiritueux Diageo (+1,1% à Londres) a annoncé que l'exercice qui s'achèvera fin juin 2022 avait bien démarré et que sa marge opérationnelle organique devrait bénéficier de la poursuite du redressement des volumes de ventes. Le groupe suédois de prêt-à-porter H&M (-3,3% à Stockholm) va reprendre le versement de dividendes, après une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice net au troisième trimestre. Le groupe a proposé un dividende de 6,50 couronnes suédoises par action, qui sera versé en novembre de cette année.

United States

La Bourse de New York a terminé en forte baisse jeudi pour la dernière séance de septembre et accusé sa pire performance mensuelle depuis mars 2020, alors que les incertitudes économiques freinent les investisseurs. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a reculé de 1,6%, à 33.843 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 1,2%, à 4.307,54 points. Le Nasdaq Composite a reculé de 0,4%, à 14.448,58 points. Sur l'ensemble du mois de septembre, l'indice Dow Jones a perdu 4,2% et l'indice Nasdaq a chuté de 5,2%, ce qui constitue leur pire performance mensuelle depuis mars 2020 et l'éclatement de la crise sanitaire. Les deux indices affichent également des pertes de 0,5% et 2,3% sur l'ensemble du troisième trimestre. Les investisseurs ont pris connaissance jeudi d'une hausse de 11.000 du nombre d'inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, ainsi que d'une révision de la croissance du PIB au deuxième trimestre à 6,7%, au lieu de 6,6%. Au sein de l'indice Dow Jones, Walgreens (3,4%) et les valeurs industrielles comme Caterpillar (-3,1%) et 3M (-3%) ont accusé les plus fortes baisses. Les compagnies aériennes ont également reculé en raison des craintes relatives aux coûts du carburant après l'appréciation des cours du pétrole. United Airlines cède 2,1% et American Airlines perd 1,9%. L'action Perrigo a bondi 9%, profitant d'informations selon lesquelles le groupe pharmaceutique aurait soldé un important litige avec l'administration fiscale irlandaise, qui lui réclamait près de 1,6 milliard d’euros. L'action du fabricant californien de produits capillaires Olaple a signé de bons débuts pour sa première cotation sur le Nasdaq, s'envolant de plus de 16%, à 24,50 dollars, après avoir été introduit à 21 dollars. Le groupe, qui restera contrôlé à près de 80% par le fonds Advent à l'issue de l'opération, est valorisé à plus de 15,5 milliards de dollars à la clôture.

Asia

En Asie, les principaux marchés accusent de nets replis vendredi. Les bourses de Shanghai et de Hong Kong sont fermées ce vendredi pour les jours fériés. À Shanghai, les vacances durent jusqu'à jeudi la semaine prochaine. À la bourse de Tokyo, l'indice Nikkei 225 chute de 2,4 %. À Séoul, le Kospi perd 1,6 %.

Bonds

La perspective d'un relèvement des taux d'intérêt et d'une hausse de l'inflation a conduit certains investisseurs à se détourner des obligations d'Etat, dont les rendements évoluaient près de leurs plus bas niveaux historiques. Les tensions sur les taux se sont de nouveau apaisées jeudi, celui de l'obligation à 10 ans ayant terminé la séance à 1,529%, en recul de 1 point de base par rapport à la veille.

Analysis

Berenberg abaisse l'objectif d'Endesa à 19,50 euros - Hold
H&A augmente l'objectif de Kion à 104 EUR (101) - Buy
Metzler relève l'objectif de Fraport à 76 EUR (72) - Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.