Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 20.09.2021
Morning news

La chute du secteur immobilier chinois continue face aux problèmes d'Evergrande

Topic of the day

Les actions des promoteurs immobiliers chinois ont continué à chuter lundi, alors que l'inquiétude grandit quant au fait que China Evergrande Group se rapproche d'un défaut de paiement, signalant le potentiel d'une contagion plus large dans le secteur. Le géant chinois de l'immobilier, dont la dette s'élève à plus de 300 milliards de dollars, est considéré comme susceptible de faire défaut cette semaine et les analystes ont averti que la crise imminente pourrait bouleverser les marchés financiers. L'indice Hang Seng Mainland Properties a plongé de plus de 6 % lundi matin, portant les pertes depuis le début de l'année à 33 %. Evergrande a chuté de 17 % à 2,11 HK$, tandis que Sunac China Holdings Ltd. a perdu 10 % et Guangzhou R&F Properties Co. 7,3 %. Les sociétés de gestion immobilière ont également baissé, Country Garden Services Holdings Co. reculant de 12 %. L'aggravation des conditions de liquidité d'Evergrande et d'autres promoteurs immobiliers qui ont emprunté massivement a conduit les agences de rating à abaisser leurs notes. Evergrande, le plus grand émetteur d'obligations de pacotille de Chine, a déclaré la semaine dernière qu'il avait engagé des conseillers financiers, se rapprochant ainsi d'une restructuration potentielle de sa dette. Les efforts déployés par la banque centrale chinoise pour calmer les craintes du marché semblent avoir peu contribué à enrayer la forte baisse des promoteurs immobiliers. Elle a injecté 190 milliards de yuans (29,38 milliards de dollars) de fonds sur les marchés sur une base nette vendredi et samedi par le biais d'opérations de prise en pension, selon le fournisseur de données Wind. Les pertes du secteur immobilier ont entraîné l'indice Hang Seng à la baisse. Il a chuté de 4,2 % et était en baisse de 3,9 % à 23955,18, en passe d'enregistrer sa plus forte baisse en pourcentage sur une journée depuis fin juillet.

Swiss stocks

La bourse suisse a terminé le dernier jour de la semaine avec des pertes. Le SMI a baissé de 0,8 % à 11 936 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y avait 16 perdants et quatre gagnants. 84,64 (jeudi : 29,79) millions d'actions ont été échangées. Concernant les actions individuelles, les valeurs récemment battues du secteur du luxe ont connu une petite reprise. L'action Richemont a augmenté de 1,5 % et Swatch a grimpé de 3,5 %, ce qui en fait le gagnant du jour du SMI. A l'autre bout de la liste des prix se trouve Lonza, en baisse de 2,9 pour cent à 752,80 francs. Morgan Stanley a ramené le titre de "Overweight" à "Equalweight", tout en relevant l'objectif de cours de 745 à 810 francs. Lonza a bénéficié de la demande de vaccins et de solutions thérapeutiques depuis le début de la pandémie de Corona. Le cours de l'action a augmenté de 35 % depuis le début de l'année, surpassant l'indice sectoriel européen SXDP, qui a augmenté de 14 %. Les analystes considèrent également que certaines des opportunités offertes par Lonza ont déjà été évaluées. Toutefois, le modèle économique reste attrayant.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont fini en baisse vendredi, dans le sillage de Wall Street, à l'issue d'une séance très volatile avant la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) la semaine prochaine. L'indice Stoxx Europe 600 a perdu 0,9%, à 461,8 points, abandonnant près de 1% sur l'ensemble de la semaine. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont reculé vendredi de 0,8% et 0,7% respectivement. A Francfort, le DAX 30 a cédé 1%, tandis que le FTSE 100 à Londres a abandonné 1,2%. Euronext a perdu 2%, après que la banque BNP Paribas Fortis a annoncé avoir placé 2,2 millions d'euros d'actions au prix de 101 euros par titre. Wendel (+3,1%) a annoncé que IHS Holding, une société d'infrastructures télécoms qui représente l'une des principales participations de la société d'investissement dans le non coté, avait déposé un document d'enregistrement auprès du régulateur boursier américain, la Securities & Exchange Commission (SEC), en vue d'une introduction en Bourse aux Etats-Unis. Groupe ADP (+3,2%) a vu son trafic bondir en août, tout en restant loin de ses niveaux de 2019. Les aéroports gérés par le groupe ont accueilli 20,1 millions de passagers le mois dernier. Les valeurs du secteur du voyage se sont redressées à la suite d'informations de presse indiquant que le Royaume-Uni allait assouplir ses restrictions. International Consolidated Airlines, la maison mère de British Airways, a gagné 4,9% à Londres et Lufthansa a pris 2,6% à Francfort.

United States

La Bourse de New York a terminé en baisse vendredi, concluant une semaine de repli alors que les investisseurs se montrent nerveux face aux incertitudes sur le rythme de la reprise et l’inflation. En clôture, l'indices Dow Jones (DJIA) a perdu 0,5%, à 34.584,88 points, tandis que l'indice S&P 500 a reculé de 0,9% à 4.432,99 points. L'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a pour sa part fini en recul de 0,9% à 15.043,97 points. Invesco (+5,4%) négocie une fusion avec l'activité de gestion d'actifs de la banque américaine State Street, ont indiqué des sources proches du dossier au Wall Street Journal. Le groupe sidérurgique américain US Steel (-8%) a annoncé avoir l'intention de commencer à construire une nouvelle aciérie aux Etats-Unis en 2022, afin de répondre à une demande croissante du secteur manufacturier. L'énergéticien Diamondback Energy (+3,2%) a annoncé qu'il pourrait racheter jusqu'à 2 milliards de dollars de ses propres actions dans le cadre d'une nouvelle autorisation donnée par son conseil d’administration. Lucid Group s'est envolé de 8,5% après avoir annoncé que l'une de ses voitures électriques, la Lucid Air Dream Edition, était maintenant classée comme le véhicule le plus autonome par l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA), avec près de 512 miles (environ 856 kilomètres) parcourus en moyenne. Le fabricant de puces Intel (-1%) a annoncé vendredi qu'il verserait un dividende trimestriel inchangé de 0,3475 dollar par action à partir du mois de décembre, soit un versement annuel de 1,39 dollar par action.

Asia

La situation qui ne cesse de se dégrader autour du groupe immobilier chinois China Evergrande entraîne des pertes sur les marchés boursiers d'Asie de l'Est en ce début de semaine. Cependant, il n'y a pas de transactions sur les bourses en Chine (centre), au Japon et en Corée du Sud en raison des jours fériés.

Bonds

Les rendements des emprunts à long terme du Trésor américain ont augmenté vendredi, atteignant leur plus haut niveau depuis au moins une semaine, avant la réunion de politique générale de la Réserve fédérale la semaine prochaine et alors que la dernière enquête de l'Université du Michigan sur la consommation américaine a montré que le sentiment est proche des plus bas niveaux de la décennie. Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans évolue à 1,369%, contre 1,331% jeudi à 15 heures (heure de l’Est). Le rendement du Bund allemand de même échéance s'inscrit à -0,277% contre -0,300%, jeudi soir.

Analysis

UBS abaisse l'objectif de Munich Re à 297 (299) EUR - Buy
La RBI relève l'objectif d'Andritz à 60 (50) EUR - Buy
Stifel augmente l'objectif de Continental à 113 (130) EUR - Buy
Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.