Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 16.09.2021
Morning news

Hennes & Mauritz a vu son chiffre d'affaires augmenter de 9% au troisième trimestre

Topic of the day

Le groupe suédois de prêt-à-porter Hennes & Mauritz (H&M) a annoncé mercredi que son chiffre d'affaires avait augmenté de 9% sur un an au troisième trimestre de son exercice 2020-2021, soutenu par la reprise économique en cours dans le monde. Le chiffre d'affaires de H&M s'est établi à 55,59 milliards de couronnes suédoises (5,47 milliards d'euros) au cours du trimestre terminé le 31 août. Les analystes sondés par FactSet anticipaient un chiffre d'affaires de 57,23 milliards de couronnes suédoises. En devises locales, le chiffre d'affaires a progressé de 14% en un an. Evoquant une situation contrastée selon les régions, H&M a indiqué que "les confinements et les restrictions [avaient] continué à freiner l'activité, en particulier en Asie". Cependant, "les ventes en magasin ont repris dans de nombreux marchés et les ventes en ligne ont continué de croître. Hors Asie et Océanie, les ventes en devises locales sont revenues au même niveau qu'avant la pandémie", a ajouté le groupe dans un communiqué.

Swiss stocks

Le marché boursier suisse a terminé la semaine en forte baisse. Les participants au marché ont souligné la faiblesse des données économiques de la Chine. Les ventes au détail et la production industrielle en août ont été plus faibles que prévu. Des inquiétudes ont continué à se répandre sur le fait que le point culminant de la reprise après Corona pourrait avoir déjà été dépassé. Des inquiétudes subsistent également quant à l'inflation en Europe. Les données sur les prix à la production au Royaume-Uni ont continué à montrer une montée en flèche des prix. Le SMI a perdu 0,9 % à 11 985 points, repassant sous la barre des 12 000. Parmi les 20 actions du SMI, on compte 18 perdants et deux gagnants. Un total de 39,16 (mardi : 27,11) millions d'actions ont été échangées. Parmi les valeurs individuelles, les valeurs du luxe Richemont (-4,2%) et Swatch (-3,0%) ont à nouveau été sous pression. Les participants ont souligné les données décevantes sur la vente au détail en Chine. Le sentiment est resté déprimé à la lumière de la faiblesse des dépenses de consommation en Chine, a noté un trader. Cependant, les pertes ont été ressenties dans tous les secteurs. Nestlé a perdu 0,9 %, ABB 1,1 % et Novartis 0,7 %. Seuls Alcon et UBS ont pu sauver un plus à l'arrivée.

International markets

Europe

Les indices boursiers européens ont clôturé en baisse mercredi, plombés par les craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale après la publication d'indicateurs économiques décevants en Chine. L'indice Stoxx Europe 600 s'est replié de 0,8%, à 463,9 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont perdu 1% chacun. A Francfort, le DAX 30 a reculé de 0,7%, tandis que le FTSE 100 à Londres a cédé 0,3%. Les valeurs liées aux matières premières se sont appréciées dans le sillage des cours du brut, notamment, à Paris, TechnipFMC (+5,2%), ArcelorMittal (+4,6%) et CGG (+3,9%). Les craintes sur la croissance chinoise et sur d'éventuelles nouvelles restrictions liées au variant Delta ont en revanche pesé sur les valeurs du luxe et du tourisme. JCDecaux a chuté de 5,1%, tandis que LVMH et Kering ont abandonné 4% et 4,1%, respectivement. DBV Technologies a pris 8% après le relèvement de la recommandation de Société Générale de "conserver" à "acheter". Cette opinion est assortie d'un objectif de cours de 12 euros. Lagardère a perdu 2,7%. Le siège parisien de la société Lagardère a été perquisitionné mardi dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en avril sur un différend entre le groupe et le fonds Amber Capital, a rapporté mercredi l'AFP, citant le parquet national financier (PNF).

United States

Aidée par un rebond des valeurs industrielles et de l'énergie et la progression des technologiques, la Bourse de New York a terminé en hausse mercredi, effaçant une partie de ses pertes accusées depuis le début du mois de septembre. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a fini en hausse de 0,7%, à 34.814,39 points, surmontant sa baisse du début de séance. L'indice élargi S&P 500 a pris 0,9%, à 4.480,71 points après être également passés en territoire négatif. L'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a gagné 0,8%, à 15.161,53. L'indice S&P 500 a reculé au cours de six des sept dernières séances, mais reste environ 2% en dessous du sommet historique atteint au début septembre. Microsoft (+1,78%) a annoncé mardi soir que son conseil d'administration avait approuvé une hausse de son dividende trimestriel ainsi qu'un nouveau programme de rachats d'actions de 60 milliards de dollars. Le groupe technologique a augmenté son dividende trimestriel de 11%, à 62 cents par action. Walgreens (+3,9%) et Caterpillar (1,6%) ont soutenu l'indice Dow Jones après avoir été malmenés au cours des dernières séances. Chevron a également gagné 2% tandis qu'Exxon a pris 3,5% à la faveur de la nouvelle hausse des cours du pétrole après la baisse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis. Les exploitants de casinos Las Vegas Sands (-2%), Wynn Resorts (-6%) et MGM Resorts International (-2,7%) ont poursuivi leur repli, pénalisés par les craintes d'un durcissement de la réglementation du secteur à Macao. Les titres des opérateurs de casinos de Macao, parmi lesquels Wynn Macao et MGM China, avaient également dévissé mercredi à la Bourse de Hong Kong.

Asia

Les principales Bourses asiatiques perdent du terrain jeudi, préoccupées également par le ralentissement de la croissance chinoise et les difficultés du promoteur immobilier Evergrande. En fin de séance, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo perdait 0,7%. L'indice Shanghai Composite cédait 0,5% et à Hong Kong, le Hang Seng cédait 1,6%.

Bonds

Le rendement du bon du Trésor américain à dix ans, l'obligation de référence du marché, est repassé sous le seuil de 1,300% jeudi matin, lors d'une séance volatile. A 7h35, il s'établissait à 1,298%, contre 1,301% mercredi soir.

Analysis

UBS augmente l’objectif de ASML à 740 (610) EUR – Neutral
Dt. Bank abaisse l’objectif de Norma à 33 (36) EUR – Hold
BoA augmente l’objectif de STMicro à 48 EUR – Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.