Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 02.09.2021
Morning news

Pernod Ricard grimpe en Bourse après avoir dépassé les attentes en 2020-2021

Topic of the day

Pernod Ricard progresse en Bourse mercredi, porté par des résultats supérieurs aux anticipations des analystes pour son exercice clos fin juin, grâce notamment à un bond de l'activité aux Etats-Unis et en Chine, deux pays où le groupe a atteint des niveaux de ventes record. "L'activité a connu un très fort rebond en 2020-2021, dépassant les niveaux de 2018-2019", a déclaré le PDG du groupe, Alexandre Ricard, cité dans un communiqué. Sur l'ensemble de son exercice 2020-2021, le propriétaire du whisky Jameson, de la vodka Absolut et du cognac Martell a vu son chiffre d'affaires progresser de 4,5% en données publiées, à 8,82 milliards d'euros, soit 0,5% de plus que les attentes des analystes selon un consensus cité par JPMorgan Cazneove. En données internes, qui excluent les effets de change et de périmètre, la croissance s'est inscrite à 9,7%. Les revenus ont notamment été tirés par un bond de l'activité de 44% en Chine où les ventes ont pour la première fois dépassé le milliard d'euros. Aux Etats-Unis, la croissance s'est inscrite à 16% alors que le chiffre d'affaires a franchi pour la première fois le seuil des 2 milliards de dollars.

Swiss stocks

Pernod Ricard progresse en Bourse mercredi, porté par des résultats supérieurs aux anticipations des analystes pour son exercice clos fin juin, grâce notamment à un bond de l'activité aux Etats-Unis et en Chine, deux pays où le groupe a atteint des niveaux de ventes record. "L'activité a connu un très fort rebond en 2020-2021, dépassant les niveaux de 2018-2019", a déclaré le PDG du groupe, Alexandre Ricard, cité dans un communiqué. Sur l'ensemble de son exercice 2020-2021, le propriétaire du whisky Jameson, de la vodka Absolut et du cognac Martell a vu son chiffre d'affaires progresser de 4,5% en données publiées, à 8,82 milliards d'euros, soit 0,5% de plus que les attentes des analystes selon un consensus cité par JPMorgan Cazneove. En données internes, qui excluent les effets de change et de périmètre, la croissance s'est inscrite à 9,7%. Les revenus ont notamment été tirés par un bond de l'activité de 44% en Chine où les ventes ont pour la première fois dépassé le milliard d'euros. Aux Etats-Unis, la croissance s'est inscrite à 16% alors que le chiffre d'affaires a franchi pour la première fois le seuil des 2 milliards de dollars.

International markets

Europe

Les marchés d'actions en Europe ont terminé en hausse mercredi, tandis que Wall Street évolue en ordre dispersé après la publication d'indicateurs mitigés. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,5%, à 473,1 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 se sont appréciés de 1,2% et 1,1%, respectivement. A Francfort, le DAX 30 a reculé de 0,1% tandis que le FTSE 100 à Londres a progressé de 0,4%. En zone euro, l'indice PMI Manufacturier s'est établi à 61,4 en août contre 62,8 en juillet, selon les données définitives publiées par IHS Markit. L'indice est légèrement inférieur à l'estimation provisoire publiée le 23 août, qui se situait à 61,5. Toujours en zone euro, le taux de chômage a reculé à 7,6% juillet après 7,8% en juin,selon les statistiques publiées par Eurostat. Carrefour a perdu 5,5% après que le groupe Agache, contrôlé par Bernard Arnault, a cédé sa participation résiduelle de 5,7% dans le capital du distributeur, pour un montant de 724 millions d'euros, soit 16 euros par action. Ce prix de cession représente une décote de 5% par rapport au dernier cours de Bourse coté de Carrefour. Lagardère a chuté de 7,4%. Selon BFM Business, Bernard Arnault pourrait aussi solder sa participation dans la holding personnelle d'Arnaud Lagardère. bioMérieux s'est adjugé 4% après la publication de résultats semestriels globalement conformes à ses prévisions et à celles des analystes. Le spécialiste du diagnostic in vitro a également confirmé ses objectifs pour l'exercice 2021.

United States

L'indice Nasdaq Composite est parvenu à battre un nouveau record mercredi, à l'issue d'une séance contrastée à Wall Street après l'annonce de créations de postes moins élevées que prévu dans le secteur privé. En clôture, le Dow Jones (DJIA) a perdu 0,1%, à 35.312,53 points. L'indice élargi S&P 500 a grignoté 0,03%, à 4.524,17 points. Le Nasdaq Composite a pour sa part avancé de 0,3%, à 15.309,38 points, enchaînant un troisième record historique consécutif. L'action Wells Fargo a perdu 4,9%. L'agence Bloomberg a rapporté mardi que deux régulateurs américains, l'OCC et le CFPB, envisageaient d'infliger au groupe des sanctions supplémentaires en raison de ses problèmes de conformité. Une amende significative réduirait les rachats d'actions, particulièrement si la banque doit renforcer ses fonds propres a souligné un analyste de JPMorgan. Le constructeur automobile Ford (+0,6%) a annoncé mercredi qu'il allait de nouveau ralentir les cadences la semaine prochaine dans ses usines d'assemblage de pick-up en raison de la pénurie de semi-conducteurs qui frappe le secteur. L'éditeur de logiciels de comptabilité Intuit (-0,5%) est en négociations en vue du rachat de Mailchimp, une société spécialisée dans le marketing en ligne, pour plus de 10 milliards de dollars (8,5 milliards d'euros), rapporte Bloomberg mercredi en citant des personnes proches du dossier. L'offre de 30 milliards de dollars de Canadian National Railway (+3,8%) pour racheter son rival américain Kansas City Southern (+2,4%) est confrontée à un nouvel obstacle, le régulateur américain du secteur ferroviaire ayant refusé d'approuver le mécanisme de prise de contrôle par le groupe canadien.

Asia

En Asie, les principaux marchés évoluent dans le vert jeudi. En fin de séance, le Shanghai Composite gagnait 0,6% et l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong prenait 0,1%. A Tokyo, l'indice Nikkei s'adjugeait 0,3%.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain évoluent peu jeudi matin, après la publication d'un rapport ADP sur l'emploi dans le secteur privé plus faible que prévu aux Etats-Unis. A 7h25, le taux de l'obligation du Trésor à dix ans se situait à 1,305%, contre 1,303% mardi.

Analysis

IR abaisse l’objectif de Kering à 720 (800) EUR – Hold
IR abaisse l’objectif de Lufthansa à 7,80 (9,20) EUR – Sell
SMC augmente l’objectif de Adesso à 215 (142) EUR – Strong Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.