Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 31.08.2021
Morning news

Baxter négocie l'acquisition de Hill-Rom pour 10 milliards de dollars

Topic of the day

Le groupe pharmaceutique américain Baxter est en négociations avancées en vue de racheter le fabricant d'équipements médicaux Hill-Rom pour un montant d'environ 10 milliards de dollars, selon des personnes proches du dossier. Les deux parties pourraient parvenir en milieu de semaine à un accord qui valoriserait Hill-Rom à environ 150 dollars par action, sous réserve que les négociations aboutissent. Ces négociations font suite à une offre antérieure de Baxter, de 144 dollars par action, que Hill-Rom a rejetée. L'action Hill-Rom a bondi fin juillet après l'annonce de cette offre et se maintient depuis à un niveau élevé. Elle a clôturé vendredi à 132,90 dollars, correspondant à une capitalisation boursière de près de 9 milliards de dollars. La capitalisation boursière de Baxter avoisine les 37 milliards de dollars.

Swiss stocks

Après deux jours de hausse, la bourse suisse s'est consolidée lundi. Le SMI a peu varié et s'est rapproché de son sommet historique. Les impulsions ont été rares après la fin de la saison des bénéfices. Le SMI a perdu 2 points pour s'établir à 12 437. Parmi les 20 valeurs du SMI, onze ont perdu du terrain, huit en ont gagné et une a clôturé sans changement. 17,32 millions d'actions ont été négociées (précédemment : 20,62 millions). Swiss Re a perdu 1,2 pour cent. Le secteur des assureurs Stoxx a été l'un des plus faibles d'Europe, avec une baisse de 0,6 %. "Les demandes d'indemnisation de cette année sont probablement beaucoup plus importantes que ce qui avait été prévu lors des cycles de renouvellement en avril", a déclaré Heino Ruland de Ruland Research. Après les incendies dans le sud de l'Europe, les inondations en Europe centrale et le tremblement de terre en Haïti, l'ouragan "Ida" cause maintenant des dégâts importants en Louisiane, a-t-il déclaré. L'ouragan, classé "extrêmement dangereux", a paralysé l'ensemble du réseau électrique de la métropole de la Nouvelle-Orléans. En outre, les valeurs financières ont souffert de la perspective de taux d'intérêt bas. Swiss Life, par exemple, a perdu 0,2 pour cent et UBS 0,4 pour cent. Les poids lourds de l'industrie pharmaceutique Novartis (-0,2%) et Roche (-0,1%) ont exercé une légère pression sur les indices. Les valeurs cycliques, en revanche, ont eu tendance à être recherchées. ABB a augmenté de 0,4 %. Alcon était en tête du SMI avec un plus de 0,9 pour cent.

International markets

Europe

Les indices européens ont clôturé en légère hausse lundi, alors que les investisseurs continuent de sonder les intentions des banquiers centraux quant à l'évolution de la politique monétaire au cours des prochains mois. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,1%, à 472,7 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont également pris 0,1%. A Francfort, le DAX 30 s'est adjugé 0,2%. La Bourse de Londres est restée fermée ce lundi en raison d'un jour férié. Après avoir gagné plus de 30% la semaine dernière, Valneva s'est encore adjugé 16,3% ce lundi. L'action est soutenue depuis une semaine par l'annonce du lancement par le laboratoire de sa demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son vaccin anti-Covid auprès de l'agence de santé britannique, la MHRA (Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency). Sanofi (-0,1%) a annoncé lundi qu'un essai pivot de phase 3 évaluant le Dupixent chez des enfants âgés de six mois à cinq ans présentant une dermatite atopique modérée à sévère avait atteint tous ses critères d'évaluation primaires et secondaires.

United States

Leux des principaux indices de la Bourse de New York ont signé de nouveaux records historiques lundi en clôture, la perspective d'un maintien de taux bas aux Etats-Unis ayant fortement soutenu le compartiment technologique. En clôture, l'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,4% pour signer un nouveau record de 4.528,79 points. Le Nasdaq Composite a également amélioré sa précédente marque historique établie vendredi en s'adjugeant 0,9%, à 15.265,89 points. A contre-tendance, l'indice Dow Jones (DJIA) a cédé 0,1%, à 35.413 points, freiné par le recul du secteur bancaire et de Boeing. Le Dow Jones a subi des prises de bénéfices sur les valeurs bancaires et industrielles pénalisé par les inquiétudes sur le variant Delta et la détente des taux obligataires. JPMorgan a reculé de 1,6%, American Express de 2,6% et Boeing de 1,9%. L'action Support.com s'est envolée de 38%. Certains traders sur le forum WallStreetBets de Reddit spéculent sur une potentielle liquidation forcée des positions courtes ('short squeeze'). Le pourcentage d'actions en circulation ayant été vendues à découvert s'élève à environ 25%, selon S&P Global Market Intelligence. La fintech Affirm (+47%) a bondi après avoir conclu un partenariat avec Amazon afin de proposer des facilités de paiement aux clients du géant du commerce électronique.

Asia

L'activité du secteur des services s'est contractée de manière inattendue en Chine en août, pénalisée par la mise en oeuvre de nouvelles mesures de confinement pour lutter contre la propagation du variant Delta du coronavirus, selon les données officielles publiées mardi. Parallèlement, l'indice PMI officiel du secteur manufacturier a reculé avantage que prévu en raison d'un affaiblissement de la demande. Après la parution de ces données, les indices asiatiques évoluent en ordre dispersé. A Tokyo, l'indice Nikkei progressait de 1,1% en fin de séance. Signe de préoccupations pour la santé de l'économie chinoise, le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong perdait 0,6% et le Shanghai Composite reculait de 0,4%.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain évoluent peu mardi matin, alors que les opérateurs tournent leur attention vers le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis, attendu vendredi. A 7h35, le taux de l'obligation du Trésor à dix ans, titre de référence du marché, s'établissait à 1,279%, contre 1,280% lundi soir.

Analysis

IR abaisse Delivery Hero à Hold (Buy) – Objectif 130 (140) EUR
Metzler augmente l’objectif de Airbus à 135 (114) EUR – Buy
Warburg abaisse l’objectif de Fabasoft à 50 (59) EUR – Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.