Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 30.08.2021
Morning news

Powell évoque une amorce de 'tapering' en 2021 sans fixer de calendrier

Topic of the day

Le président de la Réserve fédérale (Fed) américaine, Jerome Powell, a annoncé vendredi que la banque centrale entendait commencer à revenir sur ses mesures d'assouplissement monétaire dans le courant de l'année pour tenir compte du redressement de l'emploi et des prix, sans toutefois fournir le calendrier précis de cet infléchissement de politique. L'économie américaine s'est rapprochée des objectifs identifiés comme des préalables à une réduction des rachats d'actifs de la Fed, a noté le responsable à l'occasion de la conférence annuelle des banquiers centraux de Jackson Hole. "Le test des 'progrès suppléméntaires substantiels' est désormais atteint en ce qui concerne l'inflation. De clairs progrès ont également été accomplis en direction du plein emploi", a-t-il souligné en ouverture du symposium virtuel organisé par la Fed de Kansas City. Contrairement aux membres de la Fed qui ont plaidé cette semaine pour une élimination complète des rachats de titres obligataires d'ici à la mi-2022, Jerome Powell ne s'est toutefois pas prononcé sur le calendrier et le rythme de ce "tapering", ce qui laissera une marge de manoeuvre à la banque centrale pour apprécier l'évolution de la conjoncture et de la crise sanitaire dans les prochains mois.

Swiss stocks

La bourse suisse a entamé le week-end avec une place dans le peloton de tête européen. Le SMI a gagné 0,2 % pour atteindre 12 439 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 12 gains de prix et 8 pertes de prix. 20,62 (jeudi : 22,63) millions d'actions ont été échangées. Cette perspective de nouveaux taux d'intérêt extrêmement bas a fait des actions bancaires les perdants du jour dans un environnement par ailleurs favorable. UBS, Credit Suisse et Partners Group ont enregistré des baisses allant jusqu'à 0,4 %. Dans le cas de Partners Group, une rétrogradation à "Reduce" de "Add" par Baader Helvea a probablement aussi pesé. Toutefois, la principale raison de cette évolution est la bonne performance du cours de l'action et non les activités opérationnelles du gestionnaire d'investissement. Lonza (+1,8 %) s'est hissé en tête du SMI, faisant plus que compenser la perte de la veille. Cette situation a été déclenchée par la nouvelle selon laquelle l'entreprise devait chercher un nouveau directeur financier.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont fini en hausse vendredi, après que le président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, a annoncé vendredi que la banque centrale entendait commencer à revenir sur ses mesures d'assouplissement monétaire dans le courant de l'année sans toutefois fournir le calendrier précis de cet infléchissement de politique. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,4%, à 472,3 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 0,2% et 0,3% respectivement. A Francfort, le DAX 30 s'est apprécié de 0,4%, tandis que le FTSE 100 à Londres s'est adjugé 0,3%. Plus forte hausse parmi les valeurs de l'indice SBF 120, Valneva a gagné 9,9% à 16,4 euros. L'action progresse de plus de 30% depuis lundi, soutenu par l'annonce du lancement par le laboratoire de sa demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son vaccin anti-Covid auprès de l'agence de santé britannique, la MHRA (Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency). Le groupe énergétique EDF (-0,5%) s'apprête à reprendre les activités nucléaires du conglomérat américain General Electric, regroupées dans sa filiale GE Steam Power, a rapporté vendredi La Tribune sur son site Internet. Selon une source proche du dossier citée par le média, le rachat de ces activités situées à Belfort serait "imminent". A Londres, Tesco a progressé de 0,7%, profitant d'un relèvement d'objectif de cours signé UBS, qui vise désormais 330 pence pour le titre du distributeur britannique, contre 315 pence précédemment. La banque recommande toujours la valeur à "acheter", estimant que Tesco continue de renforcer ses positions dans le secteur grâce à des indicateurs de satisfaction client et de perception prix de qualité.

United States

La Bourse de New York a clôturé dans le vert vendredi, alors que la Réserve fédérale (Fed) semble décidée à ne pas durcir sa politique monétaire trop brusquement d'après les indications fournies par son président à la conférence de Jackson Hole. L'indice Dow Jones (DJIA) a gagné 0,7%, à 35.455,80 points. Se hissant à de nouveaux records, l'indice élargi S&P 500 a pris 0,9%, à 4.509,37 points, et le Nasdaq Composite a progressé de 1,2%, à 15.129,50 points. Sur l'ensemble de la semaine, le DJIA a gagné 1%, le S&P 500 s'est adjugé 1,5% et le Nasdaq 2,8%. Jerome Powell a confirmé vendredi que la la banque centrale envisageait de réduire ses rachats d'actifs d'ici à la fin de l'année pour tenir compte de la reprise et de l'accélération de l'inflation, mais il ne s'est pas engagé sur un calendrier précis. Le dirigeant a également souligné qu'il restait du chemin à parcourir pour que le marché de l'emploi tourne définitivemnt la page de la crise. Walt Disney (+2%) est en discussion pour laisser des sociétés de paris sportifs utiliser sa marque ESPN pendant plusieurs années en échange de 3 milliards de dollars, ont indiqué des personnes proches du dossier. Si un accord est conclu, le candidat retenu pourra commercialiser ses paris sportifs sous la marque ESPN aux Etats-Unis. Le groupe informatique HP (-0,7%) a annoncé jeudi soir un bénéfice par action supérieur aux attentes pour le troisième trimestre de son exercice, mais son chiffre d'affaires s'est révélé plus faible que prévu. Le groupe a fait état d'une forte hausse de ses ventes d'imprimantes mais ses ventes d'ordinateurs sont restées stables, freinées par des problèmes d'approvisionnement.

Asia

En Asie, les principaux marchés évoluent dans le vert lundi. En fin de séance, l'indice Shanghai Composite gagnait 0,2%. L'indice Hang Seng prenait 0,4% à Hong Kong, comme l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain poursuivent leur repli lundi matin, après avoir perdu du terrain vendredi en réaction au discours de Jerome Powell, qui laisse attendre une diminution des achats d'obligations de la Fed. A 7h35, le rendement du bon du Trésor à dix ans, la référence du marché, s'établissait à 1,305%, contre 1,314% vendredi soir.

Analysis

UBS abaisse J Sainsbury à Neutral (Buy) – Objectif 300 p
UBS augmente l’objectif de CRH à 4.275 (3.775) p – Buy
IR augmente l’objectif de Gea à 40 (36) EUR – Hold

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.