Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 13.08.2021
Morning news

Adidas annonce la vente de Reebok à l'américain Authentic Brands Group

Topic of the day

L'équipementier sportif allemand Adidas a annoncé avoir conclu un accord de vente pour 2,1 milliards d'euros de sa filiale à problème Reebok à la société américaine Authentic Brands Group (ABG). La somme sera payée en grande partie en liquide et la transaction devrait être bouclée au premier trimestre 2022, après l'approbation des autorités compétentes, a précisé le groupe allemand dans un communiqué. Début août, le groupe avait indiqué être en train de finaliser la vente de sa filiale, déjà sortie du périmètre d'activité depuis le début de 2021. "Nous avons toujours apprécié Reebok et sommes reconnaissants pour les contributions de la marque et de ses équipes à notre entreprise", a affirmé Kasper Rorsted, président d'Adidas cité dans un communiqué. Le groupe entend désormais se focaliser à sur le renforcement de la marque Adidas, a-t-il rappelé. "C'est un honneur de se voir confié la poursuite de l'héritage de Reebok", a pour sa part commenté Jamie Salter, fondateur et président d'ABG, qui gère notamment les marques de mode JCPenney, Forever21 ou Brooks Brothers.

Swiss stocks

La chasse aux records sur le marché boursier suisse s'est poursuivie jeudi. Le SMI a atteint un sommet historique de 12 444 points. Le SMI s'est amélioré de 0,3 % pour atteindre 12 429 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 15 gains de prix et cinq pertes de prix. 22,80 (précédemment : 23,17) millions d'actions ont été échangées. Parmi les valeurs individuelles, les résultats de Zurich Insurance (+3,8%) ont été au centre de l'attention. Selon Citigroup, le bénéfice d'exploitation pour le premier semestre de l'année a été supérieur aux prévisions. La solvabilité était conforme aux attentes et les bénéfices en espèces, d'un montant attendu de 4 milliards USD au second semestre, étaient conformes à l'objectif de la société. Les déclarations de l'entreprise sur les perspectives sont positives, mais rien de nouveau. Dans l'ensemble, le trimestre est considéré comme bon. Les analystes s'attendent à une nouvelle augmentation des marges. L'action Swisscom a enregistré une légère hausse. Le secteur européen des télécommunications a été l'un des plus grands gagnants de la journée de déclaration. Cette évolution a été déclenchée par les bons chiffres de Deutsche Telekom pour le deuxième trimestre.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont fini en hausse jeudi, les indices poursuivant leur progression au lendemain de l'annonce d'un ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,1%, inscrivant un neuvième record consécutif, à 474,8 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 0,4% et 0,3% respectivement. A Francfort, le DAX 30 s'est adjugé 0,7%, tandis que le FTSE 100 à Londres a perdu 0,4%. En zone euro, la production industrielle s'est repliée en juin de 0,3% sur un mois et a augmenté de 9,7% sur un an, selon les données publiées par Eurostat, l'agence européenne de la statistique. Pour juin, les économistes sondés par le Wall Street Journal tablaient en moyenne sur une hausse de 0,2% sur un mois et de 10,5% sur un an. TechnipFMC (+0,1%) a pris une participation minoritaire dans la société Loke Marine Minerals, spécialisée dans l'extraction de minéraux sous-marins, pour un montant non précisé. Valneva (+1,9%) a annoncé le lancement d'un nouvel essai de phase III sur son vaccin contre le Covid-19. Le groupe a par ailleurs confirmé son intention de déposer des demandes d'autorisation de mise sur le marché de son vaccin au quatrième trimestre 2021, en fonction des résultats d'un premier essai en cours. L'assureur britannique Aviva (+3,5% à Londres) a publié une perte nette au titre du premier semestre 2021, mais a enregistré une hausse de son bénéfice d'exploitation. Le groupe a également annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions.

United States

La Bourse de New York a clôturé en légère hausse jeudi au terme d'une séance indécise, permettant au S&P 500 et au Dow Jones d'enchaîner un troisième record historique d'affilée. L'indice Dow Jones (DJIA) a fini en hausse de 0,04%, à 35.499,85 points. L'indice élargi S&P 500 s'est adjugé 0,3%, à 4.460,83 points, et le Nasdaq Composite a pris 0,4%, à 14.816,26 points. Les marchés d'actions ont été soutenus ces derniers jours par de bons résultats d'entreprises et par l'approbation par le Sénat américain du plan Biden pour les infrastructures. Les inquiétudes au sujet de l'inflation se sont en outre apaisées après l'annonce d'une hausse des prix à la consommation de 0,5% en juillet sur un mois, plus faible que celle de 0,9% observée en juin. Les prix à la production ont toutefois connu une hausse plus importante que prévu le mois dernier (+1% sur un mois), selon des données publiées jeudi. Le nombre d'inscriptions au chômage a par ailleurs reculé de 12.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, à 375.000, conformément aux attentes des économistes, a indiqué le département du Travail. L'éditeur de logiciels spécialisé dans l'analyse des données Palantir Technologies (+11%) a publié jeudi des résultats trimestriels en hausse et supérieurs aux attentes des analystes. Pfizer (+2%) et Moderna (+1,6%) ont gagné du terrain, alors que les autorités sanitaires pourraient approuver sous peu le principe d'une dose de rappel de vaccin anti-Covid pour certains patients vulnérables. Le groupe sud-coréen de commerce électronique Coupang a perdu 8,3% à 34,13 dollars en réaction à la publication de ses résultats trimestriels, clôturant sous son cours d'introduction en Bourse en mars.

Asia

En Asie, les marchés d'actions se replient vendredi, restant pénalisés par les inquiétudes relatives au variant Delta du coronavirus. En fin de séance, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo gagnait 0,1%, l'indice Hang Seng cédait 0,7% à Hong Kong et le Shanghai Composite perdait 0,3%.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain reculent vendredi matin, après avoir clôturé en hausse la veille, soutenus par l'adjudication de titres à 30 ans pour un montant de 27 milliards de dollars et la publication d'un indice des prix à la production aux Etats-Unis supérieur aux attentes des économistes. A 7h10, le rendement de l'emprunt de référence du Trésor américain à dix ans se situait à 1,351%, après avoir clôturé jeudi à 1,362%.

Analysis

Independent Research augmente l’objectif de Ahold-Delhaize à 31 (29) EUR – Buy
UBS abaisse l’objectif de Sanofi à 100 (101) EUR – Buy
CS augmente l’objectif de Brenntag à 100 (95) EUR – Outperform

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.