Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 06.08.2021
Morning news

Qualcomm soumet une contre-offre de 4,14 milliards de dollars pour acquérir Veoneer

Topic of the day

Le fabricant de puces Qualcomm a annoncé qu'il avait soumis une contre-offre de 4,14 milliards de dollars pour racheter le spécialiste des technologies automobiles Veoneer, qui a déjà conclu un accord de rapprochement avec l'équipementier canadien Magna International. Qualcomm propose un prix de 37 dollars en numéraire pour chaque action de l'entreprise, un montant supérieur de 18% à celui de 31,25 dollars offert par Magna International voilà deux semaines. L'action Veoneer s'envolait de 25%, 39,1 dollars, jeudi en début de séance à la Bourse de New York, dépassant le montant de l'offre de Qualcomm. Le titre Qualcomm perdait de son côté 2% tandis que Magna International gagnait 1%. Le fabricant de puces affiche une capitalisation boursière de près de 163 milliards de dollars, contre quelque 25 milliards de dollars pour l'équipementier automobile canadien basé à Aurora, dans l'Ontario.

Swiss stocks

A un niveau élevé, la bourse suisse a réalisé des mini-gains jeudi. Dans le même temps, l'indice phare SMI a atteint un nouveau sommet sur la base des prix de clôture. Les participants ont parlé d'une accalmie estivale, bien que la saison des rapports ait apporté des nouvelles. Le SMI a gagné 0,2 % pour atteindre 12 200 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 12 gagnants et 7 perdants, et une action a clôturé sans changement. Un total de 25,73 (précédemment : 26,54) millions d'actions ont été négociées. Parmi les valeurs individuelles, les financières ont bénéficié de la hausse des rendements obligataires. UBS a augmenté de 0,4 %, Credit Suisse de 1 %, Zurich Insurance de 0,7 % et Swiss Re de 0,9 %. Swisscom a augmenté de 1,1 pour cent. Le groupe de télécommunications a présenté des chiffres solides pour le deuxième trimestre, selon Citigroup. Les ventes ont dépassé les attentes de 1,8 %, l'EBITDA de 8,9 %. Globalement, le résultat a bénéficié de la diminution des effets négatifs de la pandémie de Corona et d'une meilleure maîtrise des coûts. La tendance de Geberit est restée inchangée après des gains dans les premières affaires. Après les résultats encourageants de Villeroy & Boch et de Saint-Gobain, Berenberg s'attend à un autre trimestre solide pour le fabricant d'articles sanitaires. Les plus faibles performances du SMI ont été enregistrées par Alcon, en baisse de 2,2 pour cent, suivi de Nestlé (-0,5 pour cent) et de SGS (-0,4 pour cent).

International markets

Europe

Les indices actions européens ont clôturé en hausse jeudi, l'annonce d'une baisse des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ayant atténué les craintes d'un affaiblissement du marché du travail avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi outre-Atlantique. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,4%, à 470 points. A Paris, le CAC 40 s'est apprécié de 0,5% et le SBF 120 de 0,6%. A Francfort, le DAX 30 a pris 0,3%, tandis que le FTSE 100 britannique a cédé 0,1%. La Banque d'Angleterre (BOE) a laissé jeudi ses taux directeurs et son programme d'achats d'actifs inchangés, mais a prévenu que l'inflation allait encore accélérer au Royaume-Uni dans les mois qui viennent. Le gouverneur de la BOE, Andrew Bailey, a précisé qu'un léger resserrement monétaire pourrait être nécessaire dans les deux à trois prochaines années afin de ramener l'inflation à 2%. Crédit Agricole SA a cédé 0,3% malgré la publication de son meilleur bénéfice trimestriel depuis 2007. Les résultats ont été soutenus par une bonne dynamique commerciale dans ses réseaux en France et en Italie et une baisse des provisions pour créances douteuses dans un contexte de reprise de l'économie. Bayer (-7,6% à Francfort) a publié un chiffre d'affaires et un bénéfice par action (BPA) pour le deuxième trimestre supérieurs aux prévisions mais le résultat brut d'exploitation (Ebitda) hors éléments exceptionnels est inférieur aux attentes, a noté Bernstein. Le groupe chimique et pharmaceutique allemand a relevé ses prévisions de chiffre d'affaires et de BPA pour 2021 à un niveau également meilleur que prévu, mais ses prévisions d'Ebitda hors éléments exceptionnels sont décevantes, a ajouté l'intermédiaire financier.

United States

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi, propulsant le Nasdaq et le S&P 500 à de nouveaux records historiques, après l'annonce d'un recul des inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière et de bons résultats d'entreprises. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a terminé sur un gain de 0,8%, à 35.064,25 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,6% et dépassé son pic historique de la veille, à 4.429,10 points. Dans le même temps, l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a également dépassé sa précédente marque historique en prenant 0,8%, à 14.895,12 points. Le nombre d'actifs américains effectuant une première demande d'allocation chômage a reculé de 14.000 lors de la semaine terminée au 31 juillet, à 385.000 en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué jeudi le département américain du Travail. Le nombre d'inscriptions au chômage est conforme à la prévision des économistes interrogés par Dow Jones Newswires. Les résultats d'Uber Technologies (+3%) se sont fortement améliorés au deuxième trimestre alors que la levée des restrictions sanitaires a favorisé le rebond de son activité de véhicules avec chauffeurs, tandis que la livraison de repas a continué d'enregistrer une croissance soutenue. Les résultats du groupe se sont néanmoins révélés inférieurs aux prévisions. La société de biotechnologies Moderna (+0,7%) a annoncé jeudi que son vaccin contre le Covid-19 était encore efficace six mois après la deuxième injection et a publié des résultats supérieurs aux attentes au titre du deuxième trimestre, grâce aux ventes de ce vaccin.

Asia

En Asie, les indices présentent un tableau contrasté vendredi. En fin de séance à Tokyo, l'indice Nikkei gagnait 0,3%. Parallèlement, le Hang Seng, l'indice vedette de la Bourse de Hong Kong, progressait de 0,01% et le Shanghai Composite cédait 0,5%.

Bonds

Les rendements des obligations du Trésor américain ont terminé en légère hausse jeudi, après la baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage et dans l'attente du rapport sur l'emploi non agricole aux Etats-Unis. Le rendement de l'emprunt du Trésor américain à dix ans s'établissait à 1,239% vendredi matin, après avoir clôturé à 1,224% jeudi soir.

Analysis

IR abaisse l’objectif de Siemens Energy à 25 (27) EUR – Hold
UBS augmente l’objectif de Unicredit à 13,55 (12,70) EUR – Buy
Barclays augmente SocGen à Equalw. (Underw.) – Objectif 23 (19,60) EUR

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.