Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 04.08.2021
Morning news

BP relève son dividende après un bénéfice courant meilleur que prévu au 2e trimestre

Topic of the day

Le groupe énergétique britannique BP a annoncé une hausse du dividende qui sera versé au titre des résultats du deuxième trimestre et a lancé un programme de rachat d'actions d'un montant de 1,4 milliard de dollars. BP a indiqué qu'il verserait un dividende trimestriel de 5,46 cents par action, contre 5,25 cents au premier trimestre. BP a dégagé un bénéfice net de 3,12 milliards de dollars au trimestre clos le 30 juin, à comparer à 4,67 milliards de dollars au premier trimestre. Le bénéfice courant hors variation du coût de remplacement des stocks s'est établi à 2,80 milliards de dollars au deuxième trimestre, contre 2,63 milliards de dollars au premier trimestre. Le consensus fourni par BP, basé sur les prévisions de 24 analystes, anticipait un bénéfice de 2,15 milliards de dollars. Pour le troisième trimestre, BP prévoit une hausse de la production amont par rapport au trimestre clos fin juin, ainsi qu'une légère augmentation des marges de raffinage.

Swiss stocks

La bourse suisse a peu évolué à un niveau élevé mardi. Au cours de la journée, l'indice avancé SMI a atteint un nouveau sommet historique avant de s'effondrer à nouveau. Le marché a également été quelque peu ralenti par le franc fort, recherché comme valeur refuge en raison, entre autres, de la pandémie. Pour l'économie suisse, forte de ses exportations, une monnaie nationale forte peut constituer un obstacle. Le SMI a perdu 0,1 pour cent à 12 163 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu dix gagnants et neuf perdants, et une action a clôturé sans changement. 27,45 (précédemment : 31,3) millions d'actions ont été échangées. Le SMI a été tiré par ABB (+0,8 %) et Lonza (+0,7 %), tandis qu'Alcon (-0,5 %) et Nestlé (-0,7 %) étaient en queue de peloton. Les tendances sectorielles n'ont pas été discernées. Parmi les valeurs bancaires, UBS (-0,3%) a légèrement baissé, Credit Suisse (+0,3%) a légèrement augmenté. Les actions des deux géants pharmaceutiques Roche (+0,2%) et Novartis (-0,3%) ont également évolué dans des directions différentes. Sur le marché plus large, Oerlikon était recherché. Les opérations de l'entreprise industrielle fonctionnent à nouveau sans problème. Le prix de l'action a augmenté de 4,2 %.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont clôturé en ordre dispersé mardi, partagés entre des résultats d'entreprises robustes et les inquiétudes liées au variant Delta du coronavirus. La répression engagée par Pékin à l'encontre des entreprises du secteur technologique pèse également sur la tendance. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,2%, à 465,4 points. A Paris, le CAC 40 a pris 0,7%, soutenu par les bons résultats de Stellantis et Société Générale, tandis que le SBF 120 s'est apprécié de 0,5%. A Francfort, le DAX 30 a cédé 0,1% et le FTSE 100 à Londres a monté de 0,3%. Société Générale (+6,4%) anticipe une hausse de son produit net bancaire (PNB) cette année et a confirmé le lancement d'un programme de rachat d'actions, après avoir enregistré des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre, notamment dans la banque de détail en France. Sanofi (-0,4%) a conclu un accord définitif avec Translate Bio (+29,1% à Wall Street) en vue de l'acquisition de la totalité des actions en circulation de la société américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager (ARNm) au prix de 38 dollars par action. Les deux sociétés mènent actuellement un essai de phase I/II sur un vaccin à ARNm contre le Covid-19, dont les résultats sont attendus au troisième trimestre, ainsi qu'un essai de phase I d'un vaccin, également à ARNm, contre la grippe saisonnière.

United States

La Bourse de New York a terminé en hausse mardi, manifestant de l'optimisme après la publication de bons résultats d'entreprises et un indicateur favorable dans le secteur manufacturier. Après avoir hésité en début de séance, l'indice Dow Jones (DJIA) a finalement clôturé sur un gain de 0,6%, à 35.117,06 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 0,8%, à 4.423,23 points. Dans le même temps, l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a pris 0,6% à 14.761,29 points. Sur le front macroéconomiques, les commandes aux usines américaines ont augmenté en juin à la faveur d'une demande soutenue dans l'aéronautique, le pétrole et d'autres biens industriels, confirmant la bonne santé du secteur manufacturier malgré les difficultés logistiques. Les groupes d'habillement Under Armour (7,5%) et Ralph Lauren (6,3%) ont bondi après des résultats supérieurs aux attentes alors que la levée des restrictions sanitaires a favorisé leurs ventes en magasins. Le laboratoire américain Translate Bio (+29%, à 37,65 dollars) va être racheté par le groupe pharmaceutique français Sanofi pour 38 dollars par action. La transaction, entièrement libellée en numéraire, valorise Translate Bio à environ 3,2 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) sur une base entièrement diluée, a indiqué Sanofi dans un communiqué. ConocoPhillips (+2,2%) a renoué avec les bénéfices au premier trimestre de son exercice décalé, à la faveur de la remontée des cours des matières premières. Le groupe a également annoncé la vente prochaine de 10% du capital de la société pétrolière canadienne Cenovus pour financer un programme de rachats d'actions.

Asia

En Asie, les indices présentent un tableau contrasté mercredi. En fin de séance à Tokyo, l'indice Nikkei cédait 0,2%. Parallèlement, le Hang Seng, l'indice vedette de la Bourse de Hong Kong, gagnait 1,2%, soutenu par le rebond des valeurs technologiques après une ouverture dans le rouge. Le Shanghai Composite s'adjugeait 0,6%.

Bonds

Les rendements des emprunts du Trésor américain évoluent peu mercredi matin. Le recul marqué des rendements des obligations du Trésor au cours des derniers mois est "surréaliste", estime Louis Navellier, un gérant d'actifs américain. A 7h35, le taux du bon à dix ans, le titre de référence du marché, se situait à 1,177%, contre 1,175% mardi soir et 1,749% en mars. Cette baisse est en grande partie attribuée aux anticipations d'une reprise mondiale plus lente qu'initialement escompté.

Analysis

JP Morgan augmente l’objectif de BNP à 65 (63) EUR – Overweight
CS augmente l’objectif de Holcim à 78 (70) CHF – Outperform
UBS abaisse l’objectif de IAG à 255 (280) p – Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.