Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 03.08.2021
Morning news

Square acquiert la société de paiements différés Afterpay pour 29 mds de dollars

Topic of the day

La société de paiement numérique Square, qui est dirigée par Jack Dorsey, le patron et cofondateur de Twitter, a annoncé l'acquisition d'Afterpay, un groupe australien spécialisé dans les paiements différés, dans le cadre d'une transaction entièrement en actions d'un montant de 29 milliards de dollars. Les actionnaires d'Afterpay, plus grosse entreprise technologique australienne en termes de capitalisation boursière, recevront 0,375 action ordinaire A de Square par action Afterpay détenue, ce qui équivaut à 126,21 dollars australiens, ou 92,66 dollars américains, par action Afterpay. Cette offre présente une prime de 31% par rapport au cours de clôture d'Afterpay vendredi. A l'issue de la transaction, les actionnaires d'Afterpay détiendront 18,5% du nouvel ensemble.

Swiss stocks

Le marché boursier suisse a atteint de nouveaux sommets lundi. Le premier jour du mois d'août, qui a historiquement tendance à être plutôt faible, le SMI a clôturé à un niveau record. Elle a été soutenue par des fondamentaux solides en Asie et aux États-Unis. Le SMI a gagné 0,4 % pour atteindre 12 171 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 17 gains de prix et trois pertes de prix. 31,3 (précédemment : 36,61) millions d'actions ont été négociées. Les valeurs financières ont été parmi les favorites après avoir été vendues récemment. Le Credit Suisse a gagné 2,5 % et UBS 1 %. Les assureurs ont également été sollicités. Le virage pro-business du gouvernement chinois a amélioré le sentiment pour les valeurs du luxe Richemont (+1,8 pour cent) et Swatch (+1 pour cent). Les valeurs pharmaceutiques, en revanche, ont été moins demandées. Novartis a baissé de 0,1 %, tandis que Roche a gagné 0,4 %.

International markets

Europe

Les principaux marchés d'actions en Europe ont clôturé dans le vert lundi, profitant de volumes plus faibles en cette première séance du mois d'août pour poursuivre leur chasse aux records. La hausse a été alimentée par des indicateurs robustes dans le secteur manufacturier européen et par les progrès réalisés aux Etats-Unis en vue de l'adoption d'un nouveau plan d'infrastructures. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,6%, à 464,5 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 1% et 0,9%, respectivement. A Francfort, le DAX 30 s'est apprécié de 0,2% et le FTSE 100 à Londres a empoché 0,7%. Axa (+4,2%) a vu son résultat opérationnel doubler au premier semestre, à 3,64 milliards d'euros, contre 1,89 milliard d'euros pour la période correspondante de 2020 qui avait subi un impact de 1,5 milliard d'euros lié à la crise sanitaire. La profitabilité de la branche dommage s'est fortement rétablie au premier semestre, notamment grâce à la performance d'Axa XL. Par ailleurs, le conseil d'administration a proposé la reconduction de Thomas Buberl au poste de directeur général. Le renouvellement de son mandat d'administrateur, d'une durée de quatre ans, sera proposé aux actionnaires lors de la prochaine assemblée générale d'Axa en avril 2022. L'assureur allemand Allianz (-7,5% Francfort) a annoncé dimanche que ses résultats pourraient être affectés à l'avenir par les enquêtes en cours sur ses fonds structurés Alpha, relatives aux pertes subies par les investisseurs pendant la phase de baisse des marchés financiers due à la pandémie de Covid-19 au début de 2020.

United States

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé lundi, à l'issue d'une séance sans entrain alors que les investisseurs digèrent de bons résultats d'entreprises qui ont alimenté la progression des indices juillet. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a reculé de 0,3%, à 34.838,16 points, alors qu'il avait passé une partie de la séance dans le vert. L'indice élargi S&P 500 a cédé 0,2%, à 4.387,16 points. Dans le même temps, l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a préservé ses gains, finissant en hausse de 0,06%, à 14.681,07 points. Le secteur de l'énergie a pesé sur les indices près la chute de plus de 3% des cours du pétrole en clôture à New York en raison d'un ralentissement de l'activité manufacturière en Chine et d'incertitudes sur l'impact de la propagation du variant Delta. L'indice S&P 500 Energy a perdu 0,7% alors que les groupes de services parapétroliers Baker Hugues et Halliburton ont notamment reculé de 1,8% et 2,6%. Elon Musk a pris le parti d'Epic Games vendredi dans le litige qui oppose l'éditeur du jeu Fortnite à Apple (-0,2%) au sujet de la politique tarifaire de l'App Store. "Les frais de l'App Store d'Apple sont de facto une taxe mondiale sur Internet. Epic a raison", a tweeté le directeur général de Tesla (+3,3%). Le distributeur spécialisé Foot Locker (-2,2%) a annoncé lundi l'acquisition de deux chaînes de magasins de streetwear et de baskets, WSS aux Etats-Unis et Atmos au Japon, dans le cadre de deux transactions séparées d'un montant cumulé de 1,1 milliard de dollars.

Asia

Les principaux marchés asiatiques reculent mardi, pénalisés par l'adoption de nouvelles mesures de confinement en Chine pour lutter contre la propagation du variant Delta, détecté ces derniers jours dans plus de 20 villes. Par ailleurs, les valeurs technologiques, notamment le spécialiste des réseaux sociaux et jeux vidéo en ligne Tencent, pâtissent des critiques exprimées par les médias d'Etat chinois à l'encontre des jeux vidéo, qualifiés "d'opium pour l'esprit". Ces propos alimente la crainte que les jeux les plus populaires des éditeurs chinois ne fassent l'objet d'une vaste répression réglementaire. En fin de séance, l'action Tencent abandonnait 6% à Hong Kong. Ses rivaux NetEase et Bilibili perdaient respectivement 6,8% et 5,6%. Pénalisé par ces replis, le Hang Seng, l'indice vedette de la Bourse de Hong Kong, reculait de 0,3% en fin de séance. A Tokyo, l'indice Nikkei cédait 0,6%. L'indice Shanghai Composite perdait 0,4%.

Bonds

Les rendements des emprunts du Trésor américain se stabilisent mardi matin. Après avoir reculé jusqu'à 1,146% en séance lundi, son niveau le plus bas depuis février, le rendement du bon du Trésor à dix ans, le titre de référence du marché, se situait à 1,182% à 7h30, contre 1,178% lundi soir.

Analysis

Citi augmente l’objectif de Nestle à 130 (114) CHF – Buy
CS augmente l’objectif de Puma à 102 (95) EUR – Neutral
IR abaisse l’objectif de CS à 9,50 (10) CHF – Hold

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.