Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 18.06.2021
Morning news

Ford s'attend à un résultat opérationnel ajusté meilleur que prévu au 2e trimestre

Topic of the day

Le constructeur automobile Ford a annoncé que son résultat opérationnel ajusté serait meilleur que prévu au deuxième trimestre 2021 et largement plus élevé qu'à la même période en 2020. Lors de la publication de ses résultats des trois premiers mois de l'exercice 2021, Ford avait indiqué attendre un résultat opérationnel ajusté négatif pour le deuxième trimestre.Au deuxième trimestre 2020, Ford avait accusé une perte opérationnelle ajustée de 1,9 milliard de dollars. Le constructeur a par ailleurs indiqué que son bénéfice net serait nettement moins élevé qu'au deuxième trimestre 2020, où il avait profité de 3,5 milliards de dollars d'éléments exceptionnels. Ford a par ailleurs fait état de réservations élevées de la part de ses clients pour plusieurs nouveaux modèles, notamment 190.000 unités pour le SUV Bronco et 100.000 pour son pick-up électrique F150 Lightening.

Swiss stocks

La bourse suisse a terminé la séance de jeudi à de nouveaux records. Le SMI a dépassé pour la première fois la barre des 12 000 points. Les valeurs financières, entre autres, ont poussé l'indice à la hausse après les déclarations bellicistes de la Réserve fédérale américaine la veille au soir. Ce dernier avait signalé un retournement plus précoce que prévu des taux d'intérêt. Les actions de CS Group, UBS et Zurich Insurance ont augmenté de 0,3 à 0,7 %. Les valeurs financières ont également été recherchées en Europe. Le SMI a progressé de 0,2 % pour atteindre 12 011 points. Le nouveau record est de 12 018 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 11 gagnants et 9 perdants. 46,27 (précédemment : 38,5) millions d'actions ont été échangées. L'accent a été mis sur les décisions de la Réserve fédérale américaine et de la Banque nationale suisse (BNS). Comme prévu, la BNS a confirmé sa politique monétaire et a en même temps relevé sensiblement sa prévision de croissance économique et légèrement sa prévision d'inflation. La banque centrale a qualifié le franc de "surévalué" et a déclaré qu'elle était prête à intervenir sur le marché des changes si nécessaire.

International markets

Europe

Les marchés d'actions en Europe ont clôturé en ordre dispersé jeudi, les investisseurs digérant les commentaires de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur une possible diminution de ses mesures de soutien. L'indice Stoxx Europe 600 a reculé de 0,1%, à 459,3 points, mettant fin à une série de quatre hausses consécutives. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont progressé de 0,2% et 0,1%, respectivement. A Francfort, le DAX 30 a pris 0,1% tandis que le FTSE 100 à Londres a perdu 0,4%. Les valeurs liées aux matières premières se sont repliées dans le sillage des cours du pétrole. Vallourec a abandonné 7,2%, Eramet 4,4%, Imerys 4,1%, TechnipFMC 3,8% et ArcelorMittal 3,5%. Le renforcement du dollar après les annonces de la Fed a pesé sur les matières premières, tandis que les valeurs bancaires ont été portées par la perspective de taux d'intérêt plus élevés, souligne Sophie Griffiths, analyste de marché chez Oanda. La compagnie aérienne irlandaise Ryanair (+3,2% à Dublin) a reçu, après deux ans d'attente, le premier appareil d'une commande de 210 Boeing 737-8200, des avions de la série 737 MAX de l'avionneur américain. Suite à ce que le directeur général de Ryanair, Michael O'Leary, avait qualifié de "retards de livraison regrettables", Ryanair s'attend à ne recevoir que 12 appareils cet été, alors qu'elle en espérait initialement jusqu'à 40. Cinquante autres appareils devraient être livrés avant la mi-2022.

United States

La Bourse de New York a terminé de manière contrastée jeudi, mise sous pression par le recul des valeurs industrielles et financières malgré la nette avancée des technologiques au lendemain des annonces de la Réserve fédérale (Fed). En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a cédé 0,6%, à 33.823 points et l'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,04%, à 4.221,86 points. A contre-tendance, le Nasdaq Composite a avancé de 0,9%, à 14.161,35 points. L'appétit des investisseurs pour le risque a diminué après que les responsables de la banque centrale américaine ont signalé qu'ils comptaient alléger progressivement les mesures de soutien monétaire. Les actions du secteur minier ont accusé parmi les plus fortes baisses après les projections de la Fed, affectées par le recul des cours de l'or. Le prix du métal précieux tend à baisser lorsque les investisseurs anticipent une hausse des taux. La société pharmaceutique CureVac (-39%) a annoncé mercredi des résultats cliniques décevants pour son vaccin expérimental contre le Covid-19. Le vaccin n'a été efficace qu'à 47%, d'après les données intermédiaires d'un vaste essai clinique mené auprès de 40.000 personnes. Le PDG de JPMorgan Chase (-2,9%), James Dimon, a déclaré lors d'une conférence du secteur financier que les revenus du trading d'actions et d'obligations de la première banque des Etats-Unis dépasseraient 6 milliards de dollars au deuxième trimestre, ce qui représenterait une baisse de 38% sur un an. JPMorgan a par ailleurs a annoncé jeudi le rachat du spécialiste de la gestion de patrimoine en ligne britannique Nutmeg Saving, pour élargir sa présence dans les services de banque de détail à distance au Royaume-Uni.

Asia

En Asie, la Banque du Japon (BOJ) a annoncé vendredi qu'elle allait mettre en place un nouveau mécanisme de prêts pour aider les banques à financer des projets liés au changement climatique. La banque centrale a indiqué que le changement climatique aurait un "impact extrêmement important" à long terme sur l'économie, les prix et les conditions financières.. L'institution a également maintenu le taux des dépôts à court terme à -0,1% et l'objectif de rendement des obligations d'Etat japonaises à dix ans autour de zéro. Après ces annonces, l'indice Nikkei Nikkei était proche de l'équilibre en fin de séance à Tokyo. L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong gagnait 0,6%, tandis que le Shanghai Composite cédait 0,5%.

Bonds

Les rendements des emprunts du Trésor américain progressent légèrement vendredi matin, après avoir fortement fluctué la veille en réaction aux annonces de la Fed. A 7h45, le rendement du bon à dix ans, la référence du marché, s'établissait à 1,516%, contre 1,509% jeudi soir.

Analysis

UBS augmente l’objectif de Astrazeneca à 9.200 (8.000) p – Buy
IR augmente l’objectif de Heideldruck à Hold (Sell) – 1,75 (0,95) EUR
IR augmente l’objectif de Wacker Chemie à 136 (133) EUR – Hold

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.