Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 10.06.2021
Morning news

Marqeta bondit de 13% pour sa première cotation sur le Nasdaq

Topic of the day

L'action Marqeta a bondi de 20% par rapport à son prix d'introduction pour sa première cotation sur le Nasdaq. La société spécialisée dans les technologies de cartes de paiement avait fixé mardi son cours d'introduction à 27 dollars, au-dessus de la fourchette estimative comprise entre 20 et 24 dollars. Marqeta a levé 1,22 milliard de dollars dans cette opération qui lui accordait une capitalisation de plus de 17 milliards de dollars. Le titre a ouvert à 32,50 dollars avant de limiter sa progression. L'action gagnait 13%, à 30,5 dollars, pour sa première cotation sur le Nasdaq. Marqeta fournit des cartes de paiement pour les entreprises. L'année dernière, elle a plus que doublé ses revenus pour atteindre 290 millions de dollars. Au premier trimestre, le revenu était de 108 millions de dollars. Marqeta a réduit sa perte à 47,7 millions de dollars en 2020, contre 58,2 millions de dollars un an plus tôt. Au premier trimestre, la perte a été ramenée de 14,5 millions de dollars à 12,8 millions de dollars. Le volume des paiements traités par la plate-forme Marqeta a augmenté de 167 % pour atteindre 24 milliards de dollars au cours du trimestre. Le client le plus important est le fournisseur de services financiers Square.

Swiss stocks

Le marché suisse des actions a terminé avec des gains significatifs. Le SMI a clôturé à un niveau record. L'indice a gagné 1,1 % pour atteindre 11 788 points. Parmi les 20 actions du SMI, il y a eu 11 gagnants et 9 perdants. Un total de 32,54 (précédemment : 38,34) millions d'actions ont été négociées. Comme les jours précédents, le SMI a été tiré par les valeurs pharmaceutiques. Lonza (+3,3 %) et Roche (+3,1 %) ont à nouveau bénéficié de l'approbation par les États-Unis du médicament de Biogen contre la maladie d'Alzheimer. Lonza a également bénéficié d'une augmentation significative de l'objectif de cours par les analystes de Jefferies. Après la perte récente de Novartis (+2,3 %), l'action est désormais également recherchée. La société de luxe Richemont s'est également bien comportée, avec des gains de 0,8 %. Pendant ce temps, les actions de son concurrent Swatch (-0,4%) sont restées nettement à la traîne. Les actions de Nestlé, poids lourd de l'indice, ont gagné 0,5 %, entraînant l'indice à la hausse. Les valeurs financières n'ont pas été recherchées. Parmi les valeurs bancaires, CS Group a perdu 0,9 % et UBS a glissé de 0,8 %. Les valeurs d'assurance ont également été vendues : Swiss Re en baisse de 1,2 %, Zurich Insurance en baisse de 0,6 %, Swiss Life en baisse de 0,7 %. Les actions du gestionnaire d'actifs Partners Group ont baissé de 0,5 %. Parmi les petites capitalisations, U-blox a perdu 0,5 %. La société aurait élargi une nouvelle offre de rachat de la société britannique Telit Communications. Des pourparlers de rachat antérieurs entre les deux sociétés avaient échoué.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont fini la séance de mercredi en ordre dispersé, les investisseurs se montrant attentistes avant les deux événements phares de la semaine, à savoir la décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis, programmés jeudi. L'indice Stoxx Europe 600 a progressé de 0,1% à 454,4 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont gagné 0,2%, alors que le DAX 30 à Francfort a perdu 0,4%. A Londres, le FTSE 100 a cédé 0,2%. Les valeurs liées au secteur du transport aérien ont été entourées après que les Etats-Unis ont assoupli les restrictions de voyage pour plusieurs pays européens, dont la France, l'Espagne et l'Italie. A Paris, Air France-KLM a pris 3,3% et Aéroports de Paris a bondi de 8,2%, tandis qu'à Francfort, Lufthansa s'est adjuge 2,9%. A Londres, IAG prend 3,3% et easyJet 2%, tandis qu'à Dublin, Ryanair a avancé de 1,5%. Verallia (-4,5%) a racheté l'équivalent de 1,3% de son capital au prix de 30,50 euros par action auprès de son premier actionnaire, Apollo Global Management, qui a vendu environ 10% du capital du fabricant d'emballages en verre par voie de placement privé accéléré. STMicroelectronics (+1,2%) a annoncé que le président de sa division Produits Analogiques, MEMS et Capteurs (AMS), Benedetto Vigna, quitterait ses fonctions et le groupe le 31 août. Après Renault (+0,4%), Volkswagen (-0,1%) a à son tour été mis en examen pour "tromperie" dans le cadre d'une enquête sur les émissions polluantes d'anciennes générations de véhicules diesel, rapporte l'AFP. Le groupe bancaire espagnol Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (-0,9% à Madrid) a conclu un accord avec ses syndicats portant sur la suppression de 2.935 postes et la fermeture de 480 agences en Espagne, une mesure qui lui coûtera environ 960 millions d'euros avant impôts.

United States

La Bourse de New York a terminé en repli mercredi à l'issue d'une séance sans grand relief, alors que les investisseurs restent sur leurs gardes avant la parution de nouveaux indicateurs sur l'inflation et le marché du travail aux Etats-Unis dans les prochains jours. L'indice Dow Jones (DJIA) a cédé 0,4%, à 34.447 points. L'indice élargi S&P 500 a abandonné 0,2%, à 4.219,59 points après avoir tutoyé son record historique en séance. Le Nasdaq Composite, à dominante technologique, a cédé 0,1%, à 13.911,75 points, mettant un terme à quatre séances de progression. Clover Health Investments (CLOV) a plongé de 24% après son envolée de 85% la veille, alors que la valeur est à son tour l'objet d'une bataille entre vendeurs à découvert et investisseurs particuliers qui la recommandent à l'achat sur les forums boursiers. Le titre de la chaîne de cinémas AMC Entertainment, au coeur d'un affrontement similaire depuis plusieurs semaines, a chuté pour sa part de 10%. Le groupe de messagerie et de logistique UPS (-4,2%) a présenté ses projections financières pour 2023. Il vise un chiffre d'affaires de 98 à 102 milliards de dollars en 2023, supérieur au consensus FactSet de 93,68 milliards de dollars. Le laboratoire pharmaceutique américain Merck (+2,2%) a annoncé mercredi avoir conclu un accord pour fournir environ 1,7 million de doses de son traitement expérimental Molnupiravir contre le Covid-19 au gouvernement américain. Le Molnupiravir est en cours d'étude clinique de phase 3 pour le traitement des patients non hospitalisés atteints de Covid-19 et présentant au moins un facteur de risque associé à une mauvaise évolution de la maladie.

Asia

Emmenées par la bourse de Shanghai (+0,8%), les places boursières d'Asie de l'Est sont en hausse ce jeudi. L'indice Nikkei à Tokyo est en hausse de 0,3 % à 28 951 points, Séoul et Hong Kong enregistrent des gains similaires. À Shanghai, un nouveau venu sur le marché boursier fait sensation et améliore le sentiment pour les actions liées aux énergies renouvelables en général. China Three Gorges Renewables a fait un bond de 44 % lors de son premier jour de négociation. Avec l'équivalent d'un bon 3,5 milliards de dollars, il s'agit de la plus importante introduction en bourse du secteur à Shanghai jusqu'à présent.

Bonds

Sur le marché obligataire, la baisse des rendements s'est poursuivie. Le rendement du papier à dix ans a diminué de 5,5 points de base pour atteindre 1,49 %. La toile de fond reste l'apaisement des inquiétudes concernant l'inflation, a-t-il été dit.

Analysis

Citi augmente Unicredit à Buy (Neutre) - Objectif EUR 14.10 (10.70)
Berenberg relève l'objectif de Siemens à 170 EUR (162) - Buy
Jefferies augmente l'objectif de LVMH à 750 EUR (660) - Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.