Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 03.05.2021
Morning news

General Electric a cédé près de 1 milliard de dollars d'actions Baker Hughes

Topic of the day

General Electric (GE) a réduit sa participation dans le capital du groupe de services pétroliers Baker Hughes, de 30,1% à 25,7%, à la suite de ventes de titres, selon un document déposé par le conglomérat industriel auprès de l'autorité boursière américaine. Le groupe a indiqué qu'il détenait désormais environ 267,75 millions de titres Baker Hughes, contre 311,43 millions dans un précédent avis du 25 janvier. Sur la base d'un cours moyen de 22,11 dollars de l'action Baker Hugues entre les deux dates, la vente des 43,68 millions de titres a potentiellement rapporté 965,9 millions de dollars à General Electric, selon les calculs de MarketWatch. L'action General Electric s'inscrivait en hausse de 0,8%, à 13,3 dollars, en début de séance à la Bourse de New York. Le titre Baker Hughes avançait de 0,6%, à 20,67 dollars. Sur la base du cours de clôture de Baker Hughes jeudi, la valeur de la participation restante de General Electric atteint près de 5,5 milliards de dollars. GE avait dévoilé l'an dernier un programme visant à monétiser entièrement sa participation dans la société de services pétroliers sur une période d'environ trois ans.

Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "Dividendes Mondiaux Élevés" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment-themes-webapp/IThemeDetail.action?…

Swiss stocks

Le marché boursier suisse a terminé la séance de vendredi sur une note négative. Les opérateurs ont parlé d'une fin de semaine généralement calme. Une fois encore, la saison des rapports a été au centre des préoccupations. Les données de croissance de l'Europe pour le premier trimestre n'ont pas bougé. Le SMI a baissé de 0,5 % à 11 022 points. La meilleure performance du SMI a été réalisée par Swiss Re (+2,9%). La société a publié des chiffres meilleurs que prévu pour le premier trimestre. Le retour aux bénéfices était attendu, mais pas nécessairement dans cette mesure. Grâce à une augmentation plus significative des primes nettes, les bénéfices ont également augmenté plus fortement. Comme les coûts liés aux réclamations Corona devraient diminuer à l'avenir, le marché devrait parier sur une augmentation accélérée des bénéfices au cours de l’année. Les actions de Schindler ont baissé de 4,4 % malgré de solides résultats trimestriels. Les chiffres du fabricant d'ascenseurs ont été décrits comme "réellement bons" dans les échanges. Au premier trimestre, Schindler a pu augmenter ses ventes de 6,3 % et ses entrées de commandes de 8 %. Les actions de la pharmacie de vente par correspondance Zur Rose ont encore chuté de 5,6 %.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont fini la séance de vendredi dans le désordre, peinant à trouver une direction après une série d'indicateurs économiques et de publications d'entreprises contrastés. L'indice Stoxx Europe 600 a reculé de 0,3%, à 437,7 points, accusant ainsi une baisse de près de 0,4% sur l'ensemble de la semaine. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont cédé vendredi 0,5% chacun. A Francfort, le DAX 30 a pris 0,05%, tandis que le FTSE 100, à Londres, s'est adjugé 0,2%. Vallourec (+3%) a relevé ses prévisions financières pour l'année 2021, en raison de "perspectives significativement meilleures sur certains des marchés sur lesquels" le groupe opère. Vallourec prévoit désormais un résultat brut d'exploitation (RBE) compris entre 350 millions et 400 millions d'euros et un flux de trésorerie disponible compris entre -340 millions et -260 millions d’euros. Safran (+3%) a confirmé vendredi ses perspectives pour l'exercice 2021, après avoir vu ses revenus chuter sur les trois premiers mois de l'année, pénalisés par une base de comparaison défavorable, le groupe n'ayant subi qu'à la fin du premier trimestre 2020 le plongeon du trafic aérien lié à la crise sanitaire. BNP Paribas (-0,8%) a dégagé des résultats en hausse et supérieurs aux attentes au premier trimestre, profitant du rebond de ses activités de marché et d'une diminution des provisions pour créances douteuses après avoir constitué des réserves en 2020 pour faire face aux répercussions de la crise sanitaire. L'action pâtit de prises de bénéfices, selon un analyste parisien. Le titre a gagné 22,5% depuis le début de l’année.

United States

La Bourse de New York a terminé en baisse vendredi, malgré de bons indicateurs sur le front de la consommation aux Etats-Unis, alors que les investisseurs ont marqué une pause après la robuste performance enregistrée par les actions en avril. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a cédé 0,5%, à 33.874,85 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,7%, à 4.181,17 points, après son nouveau record atteint la veille. L'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a perdu 0,9%, à 13.962,68 points. Amazon (-0,1%) a réalisé un premier trimestre record, profitant du dynamisme du commerce électronique ainsi que de la croissance de ses revenus publicitaires et de son activité de stockage de données dans le cloud. Le résultat net du groupe a plus que triplé sur la période, à 8,1 milliards de dollars, un record pour Amazon. La Commission européenne a accusé vendredi Apple (-1,5%) de fausser la concurrence sur le marché de la musique en ligne en abusant de sa position dominante dans la distribution d'applications dédiées via l'App Store. Chevron (-3,6%) a dégagé un bénéfice au cours des trois premiers mois de 2021, pour la première fois depuis un an, soutenu par le redressement des prix du pétrole et du gaz. Son rival Exxon (-1,6%) a également publié un bénéfice trimestriel à la faveur de la hausse des prix des matières premières et d'une baisse de ses coûts. General Electric (-0,5%) a révélé vendredi que sa participation dans le capital de Baker Hughes (0,6%) avait diminué, de 30,1% à 25,7%, à la fin janvier, à la suite de ventes de titres. Intel (-1,3%) va demander près de 8 milliards d'euros d'aides publiques en Europe pour construire une usine sur le Vieux-Continent, ont rapporté plusieurs médias vendredi en citant un entretien du directeur général, Pat Gelsinger, avec Politico Europe.

Asia

Aucune tendance cohérente ne se dégage des bourses d'Asie de l'Est au début de cette nouvelle semaine. Les traders rapportent des transactions peu nombreuses car les bourses du Japon et de la Chine continentale restent fermées pour cause de vacances jusqu'à mercredi. A Hong Kong, l'indice Hang Seng chute de 1,5 %.

Bonds

Le rendement de l'obligation du Trésor américaines à dix ans, titre de référence du marché, s'est détendu légèrement après ces chiffres, à 1,63% contre 1,643% jeudi soir.

Analysis

Liberum abaisse STMicro à Hold (Buy) - Objectif 36 EUR (40)
Berenberg abaisse Accor à Sell (Hold) - EUR 27.50 (27)
LBBW relève l'objectif de Lufthansa à 10 EUR (6) - Sell

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.