Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 15.03.2021
Morning news

Roche va acquérir GenMark pour 1,8 milliard de dollars

Topic of the day

Le laboratoire pharmaceutique suisse Roche a annoncé lundi avoir signé un accord de fusion définitif avec le groupe américain GenMark Diagnostics, spécialisé dans les solutions de diagnostic moléculaire, dans le cadre d'une transaction entièrement en numéraire d'un montant de 1,8 milliard de dollars environ. Roche a indiqué qu'il verserait 24,05 dollars par action GenMark. La transaction, approuvée par les conseils d'administration de Roche et de GenMark, devrait être finalisée au deuxième trimestre. La cible de rachat, cotée sur le Nasdaq, dispose notamment d'une palette de tests permettant de détecter divers agents pathogènes dans un échantillon unique, dont le Sars-Cov-2 à l'origine de la pneumonie Covid-19.

Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "Alimentation & Eau" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment-themes-webapp/IThemeDetail.action?…

Swiss stocks

La bourse suisse a terminé la journée de vendredi avec de légères pertes. Le SMI a perdu 0,4 % à 10 840 points. Les valeurs du secteur financier se sont quelque peu redressées dans le sillage d'un rebond des rendements obligataires. UBS a progressé de 0,9 % et Julius Baer de 0,5 %. CS Group (-2,5%), quant à lui, a été plombé par les commentaires négatifs des analystes. Goldman Sachs avait rétrogradé les actions à Neutre au lieu d'Achat. Parmi les assureurs, Swiss Life, Swiss Re et Zurich ont gagné entre 0,2 et 0,9 %. Les produits cycliques individuels, considérés comme les bénéficiaires de la reprise économique émergente, ont également bénéficié d'une demande soutenue. Il s'agit notamment de Geberit (+0,5%) et de Lafargeholcim (+0,6%). Dans le même temps, le secteur des produits de luxe a continué à bénéficier de l'assouplissement des restrictions en matière de voyages et de contacts. Richemont a progressé de 2,1 % et Swatch de 0,4 %. Dans le secteur des technologies, AMS a perdu 2,9 % et Logitech 2,1 %.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont terminé la séance de vendredi en ordre dispersé, après leurs points hauts de la veille. Les investisseurs ont marqué une pause après les positions accommodantes de la Banque centrale européenne (BCE) et la promulgation par le président des Etats-Unis, Joe Biden, du plan de relance de l'économie américaine, tandis que les taux obligataires ont connu un regain de tension. L'indice Stoxx Europe 600 a abandonné 0,3%, à 423,1 points, mais il a progressé de 3,5% sur la semaine. A Paris, le CAC 40 a poursuivi vendredi son ascension, gagnant 0,2% à 6.046,6 points. Il avait terminé la veille au-dessus de 6.000 points pour la première fois depuis le 21 février 2020. Le SBF 120 a progressé de 0,2%. A Francfort, le DAX 30 a reculé de 0,5%, au lendemain d'un record historique en clôture, tandis que le FTSE 100 à Londres s'est apprécié de 0,4%. M6 a gagné 6,9% après que RTL Group a indiqué étudier ses options au sujet de sa participation dans le groupe audiovisuel. "Nous examinons différentes options concernant notre participation majoritaire dans M6 dans le but de créer de la valeur pour nos actionnaires", a expliqué RTL Group dans un communiqué. La filiale du groupe allemand Bertelsmann a précisé qu'il n'existait aucune certitude à ce stade que ces réflexions puissent conduire à une transaction. Le groupe de luxe britannique Burberry (+6,9% à Londres) anticipe un chiffre d'affaires et un bénéfice opérationnel ajusté supérieurs aux attentes des analystes pour l'exercice qui s'achèvera le 27 mars 2021, en raison d'un "fort rebond" de l'activité depuis décembre. Burberry publiera ses résultats annuels de 13 mai.

United States

La Bourse de New York a terminé globalement en hausse vendredi et porté ses principaux indices à de nouveaux records malgré de nouvelles tensions sur les taux obligataires qui ont pénalisé les valeurs technologiques. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a pris 0,9%, à 32.778,64 points, pour aligner un troisième record consécutif, à 32.778,64 points. L'indice élargi S&P 500 s'est inscrit en hausse de 0,1%, à 3.943 points après avoir atteint la veille un nouveau pic historique pour la première fois depuis près d'un mois. Dans le même temps, l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a cédé 0,6%, à 13.319 points. Boeing (+6,7%) a annoncé vendredi que la société d'investissement 777 Partners lui avait passé commande de 24 avions 737 MAX, avec une option d'achat pour 60 autres appareils. Les titres des principales banques américaines ont progressé à la faveur de la hausse des taux obligataires à l'image de Citigroup (+2,5%), JPMorgan Chase(+1,2%) et Bank of America (+1,8%). Le laboratoire de biotechnologie Novavax (+8%) a annoncé jeudi, après la clôture, que des études avaient démontré que son vaccin contre le Covid-19 était très efficace. L'opérateur de télécommunications Verizon Communications (+0,3%) a lancé jeudi un emprunt obligataire de 25 milliards de dollars, l'une des plus importantes émissions d'obligations d'entreprise de catégorie investissement de l'histoire, afin de financer ses licences mobiles de cinquième génération (5G) aux Etats-Unis.

Asia

En Asie, la plupart des indices évoluent dans le rouge lundi, malgré la parution de statistiques indiquant que l'activité économique a bondi en Chine en janvier et février par rapport à la même période de 2020, au cours de laquelle elle avait été paralysée par la pandémie de coronavirus. La production industrielle, les investissements et la consommation de la Chine au cours des deux premiers mois de l'année ont tous augmenté par rapport à la même période de 2019, avant que la deuxième économie mondiale ne soit frappée par le Covid-19, selon les données publiées lundi par le Bureau national des statistiques. En fin de séance, l'indice Shanghai Composite perdait 1,7%, tandis que le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong reculait de 0,3%. A Tokyo, l'indice Nikkei a terminé la séance de lundi en hausse de 0,2%.

Bonds

Le mouvement de vente des obligations du Trésor américain a encore accéléré vendredi, portant les rendements au-dessus de leurs récents points hauts et mettant fin à plusieurs séances de relative stabilité. Le taux de l'obligation du Trésor à dix ans, titre de référence du marché, a terminé à 1,634% vendredi, son niveau le plus élevé depuis février 2020, par rapport à 1,525% jeudi. Lundi à 7h35, ce taux était inchangé, à 1,634%.

Analysis

Barclays abaisse BMW à Equalweight (Overweight)
UBS abaisse l’objectif de Fuchs Petrolub à 40 (45) EUR – Sell
IR abaisse l’objectif de Lanxess à 64 (65) EUR – Hold

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.