Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 10.03.2021
Morning news

Bouygues vend 12 millions d'actions Alstom pour 41,65 euros chacune

Topic of the day

Le conglomérat présent dans la construction, les médias et les télécoms Bouygues a annoncé mardi son intention de céder 12 millions d'actions de l'équipementier ferroviaire Alstom dans le cadre d'un placement auprès d'investisseurs qualifiés par voie de construction accélérée d'un livre d'ordres. A l'issue du placement, Bouygues conservera 3,12% du capital social d'Alstom, contre une participation actuelle de 6,35%. "Bouygues s'est engagé envers les banques en charge du placement à conserver le solde de sa participation dans Alstom pendant une période de 60 jours à compter de la date de règlement-livraison", a indiqué le groupe dans un communiqué. La constitution du livre d'ordres démarre "immédiatement" et sera assurée par BNP Paribas et JPMorgan, agissant en tant que coordinateurs globaux et teneurs de livres associés, et par BofA Securities, Crédit Agricole CIB et Société Générale, agissant en tant que teneurs de livres associés, a précisé Bouygues. Bouygues a vendu ses 12 millions d'actions Alstom à 41,65 euros chacune, selon les informations du marché. Cela représente une réduction de près de 4 % par rapport au prix de clôture de 43,07 euros. Le cours de l'action Bouygues devrait augmenter, le cours de l'action Alstom devrait d'abord subir une certaine pression, a déclaré un trader. La vente porte sur la moitié de la participation de Bouygues, soit 3,12 % des actions d'Alstom. On dit que le livre a été rapidement couvert.

Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "Recyclage Mondial" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment-themes-webapp/IThemeDetail.action?…

Swiss stocks

Après la forte hausse du début de la semaine, il y a eu quelques prises de bénéfices mineures sur le marché suisse des actions mardi. Toutefois, une ouverture clairement positive des marchés boursiers américains a donné un coup de pouce au marché général dans l'après-midi. Le SMI a gagné 0,3 %, soit 10 858 points. Parmi les 20 titres du SMI, il y avait douze gagnants et huit perdants. Au total, 44,23 (contre 46,97 auparavant) millions d'actions ont été échangées. Les actions financières sensibles aux taux d'intérêt ont été particulièrement touchées après que les rendements obligataires aient quelque peu reculé par rapport à leurs récents sommets. Les actions de deux banques, CS Group et UBS, ont baissé de 0,1 et 1,8 % respectivement. Les parts des assureurs Swiss Life, Swiss Re et Zurich ont chuté entre 0,2 et 0,6 %. Dans le secteur pharmaceutique, Novartis a perdu 0,8 %. L'un des candidats médicaments de la société avait manqué sa cible dans une étude. Roche, en revanche, a amélioré de 0,9 %. Le poids lourd défensif PMI Nestle est sorti du marché avec une hausse de 1 %. Les actions technologiques étaient très demandées, d'autant plus que le secteur a également connu un fort rebond aux États-Unis après la vente de la veille. L'ams a augmenté de 2,8 % et Logitech de 6 %. Parmi les petites capitalisations, Dufry a gagné 3,3 % malgré la faiblesse de ses finances. Ici, les investisseurs pariaient probablement que les affaires de l'exploitant de la boutique hors taxes reprendraient avec la fin du verrouillage. Stadler Rail a enregistré un gain de 2,3 %. Le fabricant de véhicules ferroviaires, ainsi que le français Alstom, ont remporté un contrat de plusieurs milliards de dollars avec la compagnie ferroviaire espagnole Renfe, comme cela avait déjà été annoncé lundi soir.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont fini en hausse mardi, profitant de la poursuite de l'accalmie sur les marchés obligataires et dans l'espoir d'une adoption rapide du plan de relance proposé par le président des Etats-Unis, Joe Biden. L'indice Stoxx Europe 600 a progressé de 0,8%, à 420,4 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 se sont appréciés de 0,4%. A Francfort, le DAX 30 a gagné 0,4% également, inscrivant un nouveau record à 14.437,9 points, tandis que le FTSE 100 à Londres a pris 0,2%. Le cours de l'action de Continental a chuté de 8 %. Continental a effrayé les investisseurs avec des perspectives prudentes pour l'année entière après une autre perte élevée et le manque de dividendes. L'un des grands gagnants sur le DAX a été une fois de plus la Deutsche Post. Le cours de l'action a augmenté de 3,0 %. Entre autres choses, la société de logistique veut maintenant augmenter son bénéfice d'exploitation à plus de 6 milliards d'euros d'ici 2023. Vodafone a augmenté de 1,3 % à Londres. Vodafone et son entreprise européenne de mâts de téléphonie mobile Vantage Towers ont fixé une fourchette de prix de 22,50 à 29,00 euros par action pour ses débuts en bourse. Les actions de JDE Peet's ont baissé de 8 % à la bourse d'Amsterdam. Le fabricant néerlandais de café et de thé a enregistré un bénéfice net de 308 millions d'euros en 2020, conformément aux prévisions.

United States

La Bourse de New York a terminé en hausse mardi grâce à un redressement des valeurs technologiques et à la détente des taux obligataires. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a gagné 0,1%, à 31.832,74 points, fléchissant cependant en fin de séance sous l'effet du recul de l'action Disney. L'indice élargi S&P 500 a progressé de 1,4%, à 3.875,44 points, et le Nasdaq Composite a bondi de 3,7%, à 13.073,82 points. Lundi, les indices Nasdaq 100 et Nasdaq Composite étaient tombés en territoire de correction après avoir perdu plus de 10% par rapport à leurs récents points hauts. Le secteur des semi-conducteurs a alimenté le rebond des valeurs technologiques, entraîné par Nvidia (+8%) et AMD (+6,2%). Intel a également gagné 4,7%. Disney a cédé 3,5%, subissant des prises de bénéfices après son gain de plus de 6% la veille. Le service de vidéo en ligne Disney+ lancé en novembre 2019 a dépassé le seuil des 100 millions d'abonnés dans le monde, a annoncé mardi le directeur général de Walt Disney, Bob Chapek, au cours de l'assemblée générale annuelle des actionnaires. Le fondateur de Zoom Video Communications (+10%), Eric Yuan, a transféré environ 40% de sa participation dans l'éditeur d'outils de visioconférence, dont le cours de Bourse a plus que triplé l'an dernier. Tesla (+20%) a rebondi après avoir dévissé de 6% la veille. Le titre avait perdu du terrain au cours des cinq dernières séances. GameStop (+27%) a poursuivi sa progression après son envolée de 40% lundi. Les spécialistes des paiements électroniques s'inscrivent en revanche en hausse: PayPal a gagné 7% et Square s'est envolé de 12%.

Asia

Malgré les bonnes indications de Wall Street sous la forme d'une reprise massive des cours des actions dans le secteur technologique, les marchés boursiers en Asie de l'Est ont été mitigés en milieu de semaine. L'indice Nikkei à Tokyo est à peu près stable à 28 986 points, le Kospi enregistrant des pertes plus importantes. À Shanghai, le baromètre du marché se remet des fortes pertes enregistrées depuis le début de la semaine, mais dernièrement, il n'a que légèrement augmenté de 0,3 %.

Bonds

Le rendement de l'obligation du Trésor américain s'est détendu de 5 points de base mardi, à 1,546%. Le taux de référence a terminé la séance de lundi à 1,599%, son plus haut niveau depuis plus d'un an. Au début de l'année, le rendement du titre à 10 ans avait touché un point bas à 0,915%.

Analysis

LBBW porte l'objectif de OMV à 47 EUR (41) - Buy
DZ augmente l'objectif de Dt. Post à 54 (52) EUR - Buy
La NordLB relève l'objectif de Prosiebensat1 à 21 euros (14) - Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.