Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 22.02.2021
Morning news

Incident au Colorado: inspections supplémentaires ordonnées sur certains Boeing 777

Topic of the day

L'autorité fédérale américaine de régulation de l'aviation (FAA) a ordonné dimanche des inspections supplémentaires sur certains avions commerciaux de type Boeing 777, au lendemain d'une spectaculaire panne de moteur sur l'un de ces appareils au-dessus du Colorado. "Après avoir consulté mon équipe d'experts en sécurité aérienne au sujet de la panne de moteur d'hier [samedi] à bord d'un avion Boeing 777 à Denver, je leur ai demandé de publier une consigne de navigabilité d'urgence qui exigerait des inspections immédiates ou approfondies des avions Boeing 777 équipés de certains moteurs Pratt & Whitney PW4000", a écrit un responsable de la FAA, Steve Dickson, dans un communiqué publié sur Twitter. "Cela signifiera probablement que certains avions seront retirés du service", a-t-il ajouté. Un Boeing 777-220 de la compagnie United Airlines, qui venait de décoller samedi de Denver (Colorado) pour Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres de l'équipage, a dû faire demi-tour en urgence après l'incendie de son réacteur droit.

Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "Métaux des Terres Rares" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment-themes-webapp/IThemeDetail.action?…

Swiss stocks

Dans un contexte mitigé, l'indice phare de la bourse suisse a été freiné par les poids lourds de l'indice. Le SMI a perdu 0,1 %, à 10 705 points. Swiss Re a enregistré une lourde perte l'année dernière en raison de la charge des sinistres liés à la pandémie de coronavirus. Toutefois, si l'on exclut les sinistres et les réserves de Covid 19, la société a déclaré que son bénéfice de 2020 était bien supérieur à celui de l'année dernière. Les pertes du stock ont alors été limitées à 0,1 %. Nestlé a perdu 1 %. Le lendemain, les chiffres étaient légèrement inférieurs aux objectifs de prix de diverses maisons. La Deutsche Bank continue de recommander la détention de l'action. Lors de la conférence téléphonique, le conseil d'administration de Nestle a exprimé son optimisme pour l'année en cours et a fixé un objectif de croissance de plus de 4 %. Toutefois, la marge d'exploitation ne connaîtra pas une croissance aussi forte que ces dernières années. Les deux autres poids lourds de l'indice ont également pesé sur le marché global. Novartis a baissé de 0,9 % et Roche de 1,1 %.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont fermé dans le vert vendredi, les investisseurs ayant trouvé des raisons d'être optimistes dans les indicateurs publiés des deux côtés de l'Atlantique. L'indice Stoxx Europe 600 a augmenté de 0,5% à 414,9 points. À Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont augmenté respectivement de 0,8 % et 0,7 %. À Francfort, le DAX 30 a gagné 0,8 %, tandis que le FTSE 100 à Londres a ajouté 0,1 %. Le soutien est venu principalement des indices des directeurs d'achat de la zone euro, dont la robustesse est encourageante. Les résultats financiers de Renault ont été mitigés, selon Citigroup. Les analystes ont souligné la tendance positive des bénéfices, mais ont critiqué l'évolution décevante des flux de trésorerie. Les sorties de liquidités se reflètent également dans les liquidités nettes, qui, à moins 3,6 milliards d'euros, sont bien pires que les moins 2,9 milliards d'euros attendus par consensus, ont-ils déclaré. Renault a perdu 4,4 %. Les actions du groupe italien d'aérospatiale et de défense Leonardo ont augmenté de 10 % à la Bourse de Milan. Un rapport publié dans Il Messaggero a confirmé que le rythme de l'introduction en bourse prévue de la filiale américaine DRS s'accélère. Les produits Hermes sont très demandés par les consommateurs à travers toutes les frontières, a déclaré M. Bernstein.

United States

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé vendredi malgré des indicateurs économiques favorables, la remontée des taux obligataires continuent de susciter la méfiance des investisseurs. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a fini quasiment stable, à 31.494,32 points. L'indice S&P 500 a cédé 0,2%, à 3.906,74 points. Le Nasdaq Composite, à dominante technologique, a progressé de moins de 0,1%, à 13.874,46 points. Après leur forte progression du début d'année, les marchés d'actions américains ont marqué une pause cette semaine, les investisseurs se montrant hésitants face aux valorisations élevées atteintes dans le secteur technologique et à la remontée des rendements obligataires, susceptible de durcir les conditions de financement des entreprises. Uber a perdu 1% après un revers judiciaire au Royaume-Uni. La Cour suprême britannique a estimé vendredi dans une décision très attendue que les chauffeurs Uber pouvaient être considérés comme employés, rejetant le recours du géant américain de réservation de voitures. Le fabricant de matériel agricole et d'engins de chantier Deere (+9,6%) a profité de la publication de résultats en forte amélioration et supérieurs aux prévisions au premier trimestre de son exercice décalé. Le vaccin de Pfizer (-0,3%) contre le Covid-19 serait efficace à 85% dès la première dose pour prévenir l'apparition des symptômes de la maladie, selon une étude réalisée en Israël. GameStop (stable) s'est stabilisé après avoir chuté de 22% au cours des trois dernières séances.

Asia

Aucune tendance cohérente ne se dégage lundi sur les bourses d'Asie de l'Est et d'Australie. Sur le marché japonais, le Nikkei-225 est en hausse de 0,8 %, à 30 243 points. Le marché de Shanghai n'a connu qu'une baisse minime. Le marché de Hong Kong poursuit la reprise en cours depuis le début du mois, avec une hausse de 0,5 % de l'IHV. Sur le marché coréen, l'indice est devenu relativement légèrement négatif après les gains d'ouverture.

Bonds

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor américain à dix ans s'est de nouveau tendu, de 6 points de base, à 1,345%, contre 1,286% jeudi. La hausse des taux du marché a conduit les investisseurs à se montrer plus prudents face aux actifs risqués comme les actions, devenus moins attrayants, commente Kiran Ganesh, stratégiste multi-asset chez UBS Global Wealth Management.

Analysis

DZ augmente l'objectif d'Infineon à 42 (40) euros - Buy
LBBW augmente l'objectif du Credit Suisse à 12,20 (9,30) CHF - Hold
Le CS abaisse l'objectif de l'Orange à 13 euros (13,50) - Outperform

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.