Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 19.02.2021
Morning news

Volkswagen envisage une introduction en Bourse de Porsche

Topic of the day

Le constructeur automobile allemand Volkswagen pourrait introduire en Bourse 25% du capital de sa filiale Porsche, une opération qui lui permettrait, selon des analystes, de regonfler sa valeur boursière et de lever des fonds nécessaires à ses investissements dans la voiture électrique. Les discussions en vue de coter Porsche, qui refont surface par intermittence depuis plusieurs années, sont reparties sur un nouveau pied mais n'en sont encore qu'à un stade très précoce, ont souligné des personnes proches du dossier. Une éventuelle cotation n'interviendrait pas avant l'année prochaine si Volkswagen décidait de franchir le pas, ont-elles ajouté. Le magazine allemand Manager Magazin avait été le premier à rapporter l'existence de ce projet d'introduction en Bourse de Porsche. Ces informations ont provoqué un bond de l'action Volkswagen, qui a terminé en hausse de 4,6%, à 168,9 euros, à la Bourse de Francfort. Volkswagen a refusé d'apporter un commentaire.

Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "Renaissance Européenne" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment-themes-webapp/IThemeDetail.action?…

Swiss stocks

Le marché boursier suisse s'est retourné à la baisse jeudi, après des gains en début d'activité, et a clôturé avec des pertes. Le SMI a perdu 0,8 %, à 10 718 points. Les actions du Crédit Suisse (CS) ont baissé de 3,2 %. La banque a terminé un trimestre dans le rouge pour la première fois depuis 2017 - alourdie par des provisions plus élevées pour les litiges liés aux prêts hypothécaires américains et une dépréciation de sa participation dans le gestionnaire d'actifs York Capital Management. Les actions de la société rivale UBS ont chuté de 1,7 %. Nestlé a chuté de 1,1 %, ne profitant pas de ce qui était considéré comme des résultats financiers solides. Alors que Roche a surperformé le marché global, chutant de 0,5 %, Novartis (-1 %) est resté à la traîne. La plus forte performance du SMI a été celle d'ABB, avec une hausse de 0,6 %, suivie par Givaudan (+0,3 %). Parmi les petites capitalisations, Temenos a augmenté de 19,3 %. Ses perspectives à moyen terme pour 2025 ont été bien accueillies. Les analystes n'ont pas tari d'éloges sur les objectifs fixés.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont reculé jeudi, sous l'effet de craintes d'un bond de l'inflation et de la publication d'inscriptions au chômage décevantes aux Etats-Unis, alors que les investisseurs ont également décortiqué de nombreuses publications de résultats d'entreprises. L'indice Stoxx Europe 600 a perdu 0,8%, à 412,7 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont abandonné 0,7% chacun. A Francfort, le DAX 30 a cédé 0,2%, tandis que le FTSE 100 à Londres a lâché 1,4%. Les inscriptions au chômage ont accéléré de manière inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis, le département du Travail ayant fait état de 861.000 premières demandes d'allocation la semaine dernière, au lieu des 773.000 attendues par les économistes. Par ailleurs, le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) n'a pas exclu, lors de sa dernière réunion de politique monétaire qui s'est tenue les 20 et 21 janvier, que l'inflation dans la zone euro soit plus élevée que prévu, au moins temporairement, en 2021, "surtout si l'activité connaît un rebond plus prononcé que prévu au second semestre", indique le compte rendu de la réunion, publié jeudi. Airbus a cédé 2,8%, les analystes jugeant décevantes les perspectives du groupe d'aéronautique et de défense pour 2021, notamment celle d'un résultat opérationnel ajusté d'au moins 2 milliards d'euros. Orange a perdu 2,6% après avoir prévenu que son excédent brut d'exploitation ajusté retraité (Ebitdaal) ne progresserait pas ou très peu cette année.

United States

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi, pénalisée par plusieurs indicateurs conjoncturels décevants et par le repli des valeurs technologiques et de l'énergie. L'indice Dow Jones (DJIA) a cédé 0,4%, à 31.493,34 points. L'indice élargi S&P 500 a clôturé en baisse de 0,4%, à 3.913 points, et le Nasdaq Composite a cédé 0,7%, à 13.865,36 points. Le marché d'actions américain a marqué une pause au cours des dernières séances, après une progression presque ininterrompue depuis le début de l'année. Certains investisseurs ont été pris au dépourvu par une hausse soudaine des taux des emprunts du Trésor américain. La remontée des rendements a pesé sur les valeurs technologiques, qui ont profité pendant des années de la faiblesse des taux d'intérêt. Les gérants s'inquiètent aussi du niveau élevé des valorisations. Les résultats des entreprises au quatrième trimestre se sont dans l'ensemble révélés meilleurs que prévu, ce qui a également contribué à la progression des cours de Bourse. Sur les 400 sociétés de l'indice S&P500 qui ont publié leurs résultats jusqu'ici, 80% ont dépassé les prévisions des analystes, selon FactSet. Exxon (-1,5%), Chevon (-1%) et l'essentiel des valeurs pétrolières ont perdu du terrain dans le sillage du repli des cours du brut provoqué par la crainte d'une possible augmentation de la production de l'OPEP et de ses alliés dans les prochains mois. Le producteur de cannabis Tilray a perdu 14% à l'issue d'une séance très volatile, qu'il avait débutée en forte hausse après la publication d'une perte moins lourde que prévu au trimestre écoulé.

Asia

En Asie, les principaux indices évoluent en ordre dispersé vendredi. L'indice Nikkei a clôturé en baisse de 0,7% à Tokyo et le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong abandonnait 0,2% en fin de séance. En revanche, l'indice Shanghai Composite s'adjugeait 0,5%.

Bonds

Après s'être stabilisé jeudi, le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans, titre de référence du marché, évolue toujours vendredi matin autour du seuil de 1,3%

Analysis

UBS abaisse l’objectif de Kering à 568 (624) EUR – Neutral
CS abaisse l’objectif de Beiersdorf à 80 (85) EUR – Underperform
HSBC abaisse l’objectif de Ahold Delhaize à 24 (25) EUR – Hold

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.