Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 17.02.2021
Morning news

Adidas enclenche le processus de cession de Reebok

Topic of the day

L'équipementier sportif Adidas a annoncé qu'il avait engagé le processus de cession de sa marque Reebok à l'issue d'un examen stratégique. "Après mûre réflexion, nous sommes arrivés à la conclusion que Reebok et Adidas seront davantage en mesure de réaliser leur potentiel de croissance indépendamment l'un de l'autre", a indiqué le groupe allemand dans un communiqué. Adidas a ajouté que Reebok serait classé parmi les "activités non poursuivies" dans ses comptes à partir du premier trimestre de l'exercice en cours. Le deuxième équipementier sportif au monde derrière Nike avait racheté Reebok en 2006 pour environ 3,8 milliards de dollars, dans le but de se développer sur le marché américain et venir concurrencer son principal rival. Adidas a indiqué qu'il présenterait plus en détail son plan stratégique 2025 lors d'une conférence dédiée aux investisseurs et aux médias programmée le 10 mars.

Swiss stocks

Le marché boursier suisse a enregistré de légères pertes mardi. Le SMI a perdu 0,3 % à 10 908 points. Les "trois grands" du SMI ont fourni une tendance globale négative avec des pertes de prix. Nestlé a perdu 0,6%, Novartis 1% et Roche 0,5%. Les services financiers ont de nouveau fait preuve de fermeté, soutenus par une hausse des taux d'intérêt conforme au modèle économique du secteur. Le Crédit Suisse a gagné 0,8 % et l'UBS 1,2 %. Après UBS, ABB a été la deuxième meilleure performance du PMI, avec une hausse de 1,1%, tandis qu'Alcon a mené le bal, avec une baisse de 1,1%. Cependant, Alcon est déjà en hausse de 12,5% cette année. Les actions Straumann ont réagi aux déclarations sur l'avenir par un tour de montagnes russes. Les analystes de Morgan Stanley ont qualifié les perspectives de bénéfices organiques de "décevantes". Mais après les pertes commerciales initiales, les achats se sont mis en place, faisant monter le titre de 5 %.

International markets

Europe

Les marchés d'actions européens ont terminé la séance de mardi sur une note hésitante, les principaux indices de la région ayant pratiquement clôturé à l'équilibre après avoir bondi la veille. L'indice Stoxx Europe 600 a clôturé quasi stable, cédant 0,06%, à 419,2 points. A Paris, la stabilité était aussi de mise, tant pour le CAC 40 (+0%) que pour le SBF 120 (-0,01%). A Francfort, le DAX 30 a perdu 0,32%, tandis que le FTSE 100 à Londres a abandonné 0,11%. La contraction du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a été légèrement moins sévère qu'initialement annoncé au quatrième trimestre, d'après la deuxième estimation publiée mardi par Eurostat, l'agence européenne de la statistique. Le PIB a reculé de 0,6% au quatrième trimestre, par rapport au trimestre précédent. Mercialys (-4,75%) a indiqué que les nouvelles mesures de restriction liées à la crise sanitaire limitaient "fortement la visibilité" de son activité. Les performances de Michelin (+0,17%) ont largement dépassé les attentes des analystes au cours du second semestre de l'exercice 2020. Sur la période, le fabricant de pneumatiques a réalisé un résultat opérationnel des secteurs de 1,57 milliard d'euros, supérieur de 20% aux prévisions des analystes, et un flux de trésorerie libre structurel de 2,3 milliards d'euros, dépassant de 40% le consensus, a souligné Oddo BHF.

United States

La Bourse de New York a terminé de manière contrastée mardi, offrant un nouveau record historique à l'indice Dow Jones malgré le recul des valeurs technologiques. En clôture, le Dow Jones (DJIA) a gagné 0,2% pour terminer à un nouveau record de 31.522,22 points. L'indice élargi S&P 500 a cédé moins de 0,1%, à 3.932,58 points. L'indice Nasdaq, riche en valeurs technologiques, a perdu 0,3%, à 14.047,50 points. Les investisseurs se sont montrés hésitants en l'absence d'actualités majeures au lendemain de la fermeture des marchés d'actions américains en raison du jour férié du "Presidents Day". Les valeurs de l'énergie ont de nouveau fortement progressé, après la nouvelle hausse des cours du pétrole à New York. Exxon a gagné 3% tandis que Chevron a pris 2%. La compagnie aérienne Southwest Airlines (+4,3%) a fait état d'une remontée de ses réservations en février, ce qui devrait lui permettre de consommer moins de trésorerie que prévu au premier trimestre, malgré une demande toujours déprimée sous l'effet de la crise sanitaire. L'action Twitter (+2,8%) a enchaîné une onzième séance de hausse, ralliant un pic en clôture depuis 2013, alors que la plateforme de microblogging continue de profiter des déclarations confiantes de sa direction sur les perspectives de l'exercice.L'autorité britannique de la concurrence, la Competition and Markets Authority (CMA), a annoncé mardi que le projet d'acquisition des activités de petites annonces d'eBay (-0,2%) par la société norvégienne Adevinta pour 9,2 milliards de dollars soulevait des inquiétudes concernant la concurrence. Adevinta et eBay ont jusqu'au 23 février pour proposer des solutions répondant aux préoccupations de la CMA.

Asia

En Asie, les principaux marchés évoluent également de manière contrastée mercredi. L'indice Nikkei a clôturé en recul de 0,6% à Tokyo, tandis que le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong gagnait 1,1% en fin de séance. Les marchés de Chine continentale restent fermés pour les célébrations du Nouvel an lunaire.

Bonds

Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans, titre de référence du marché, a terminé à 1,316% mardi, contre 1,199% vendredi, les marchés anticipant toujours d'importantes mesures de relance budgétaire aux Etats-Unis.

Analysis

HSBC augmente l’objectif de Michelin à 145 (141) EUR – Buy
UBS augmente l’objectif de Krones à 89 (81) EUR – Buy
CS augmente l’objectif de Klöckner à 7,40 (6,80) EUR – Underperform

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.