Research Market strategy
By Swissquote Analysts
Published on 15.02.2021
Morning news

Pfizer et BionNTech vont livrer 100 millions de doses supplémentaires aux Etats-Unis

Topic of the day

Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé que le gouvernement américain avait exercé son option pour acquérir 100 millions de doses supplémentaires de leur vaccin contre le Covid-19. Cette nouvelle commande porte à 300 millions le nombre total de doses que les deux entreprises se sont engagées à livrer aux Etats-Unis. Le gouvernement américain va débourser 1,95 milliard de dollars pour ce nouveau lot, conformément aux accords conclus lors de l'achat des 200 millions de doses précédentes. L'usine de Pfizer à Kalamazoo dans le Michigan reste le principal site de fabrication aux Etats-Unis du vaccin contre le Covid-19 commercialisé par le groupe américain et son partenaire allemand. L'action Pfizer est stable dans les échanges de préouverture à Wall Street.

Swiss stocks

SMI a gagné 0,3 % et est passé à 10 880 points. Les chiffres de Zurich Assurance de jeudi ont maintenant été suivis par les avis des analystes. Le Credit Suisse maintient sa notation "Surperformance" et relève légèrement son objectif de prix. La Bank of America continue de recommander l'action comme un achat, mais abaisse légèrement son objectif de prix. Dans l'ensemble, cependant, les chiffres ont été légèrement meilleurs que prévu. L'assurance de Zurich a perdu 0,7 %. Le Crédit Suisse a réglé un procès en 2009 avec la société américaine de services financiers MBIA. MBIA a reçu 600 millions de dollars de la banque suisse. Le litige portait sur des garanties liées à des titres adossés à des créances hypothécaires résidentielles américaines émises en 2007. Le titre a augmenté de 0,2 %, ce qui est plus faible sur le marché que son concurrent UBS (+0,6 %). Les titres les plus forts du SMI ont été une fois de plus Lonza, ainsi qu'ABB et Givaudan - tous les trois avec des gains d'un bon 1%. La part la plus faible a été celle de Swatch, qui a perdu 0,9 %.

International markets

Europe

Les indices actions européens ont terminé en hausse vendredi, après une nouvelle série de résultats d'entreprises bien accueillis, les investisseurs restant confiants dans l'issue des négociations sur un nouveau plan de relance aux Etats-Unis dans le contexte d'une économie affaiblie par la pandémie. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,6%, à 414 points, portant sa progression sur l'ensemble de la semaine à 1,1%. A Paris, le CAC 40 a pris 0,6% vendredi et le SBF 120 a progressé de 0,5%. A Francfort, le DAX 30 a progressé de 0,1%, tandis que le FTSE 100 à Londres est monté de 0,9%. Eutelsat (+6,1%) a relevé sa prévision de chiffre d'affaires des activités opérationnelles pour l'exercice qui s'achèvera fin mars 2021, après que l'activité de l'opérateur satellitaire a relativement bien résisté aux conséquences de la crise sanitaire au premier semestre. Désormais, Eutelsat prévoit pour son exercice 2020-2021 un chiffre d'affaires des activités opérationnelles compris entre 1,19 et 1,22 milliard d'euros, contre des ventes anticipées entre 1,18 à 1,22 milliard d'euros auparavant. L'Oréal (+3%) a connu au quatrième trimestre sa meilleure performance de 2020, avec des ventes en hausse de 4,8% à taux de change et périmètre constants, notent les analystes de Berenberg. Le marché mondial de la beauté devrait renouer avec la croissance en 2021, après avoir chuté de 8% en 2020, ont indiqué les dirigeants de L'Oréal vendredi. "Nous restons prudents sur le premier semestre mais nous pensons que le marché devrait renouer avec la croissance en 2021", a indiqué Nicolas Hieronimus, le directeur général adjoint de L'Oréal, qui prendra les rênes du groupe en mai prochain.

United States

La Bourse de New York a clôturé en légère hausse vendredi, l'optimisme entourant les mesures de relance attendues aux Etats-Unis permettant aux indices de Wall Street d'inscrire de nouveaux records historiques. L'indice Dow Jones (DJIA) a terminé en hausse de 0,1%, à 31.458,40 points, et l'indice élargi S&P 500 a pris 0,5%, à 3.934,83 points. Le Nasdaq Composite a fini en hausse de 0,2%, à 14.095,47 points. Sur l'ensemble de la semaine, le DJIA a progressé de 1%, le S&P 500 a gagné 1,2%, et le Nasdaq Composite a avancé de 1,7%. Les marchés américains seront fermés lundi pour cause de jour férié. Walt Disney (-1,7%) a de nouveau connu une forte croissance dans le streaming vidéo au trimestre écoulé, tout en réussissant à dégager des bénéfices malgré un contexte de crise sanitaire qui continue de peser sur ses activités. Le groupe de divertissement a publié jeudi soir un bénéfice net inattendu de 17 millions de dollars, soit 2 cents par action, au titre du premier trimestre de son exercice décalé. Paypal a gagné 4,7% après avoir tablé sur un doublement du nombre de comptes actifs de sa plateforme de paiement à l'horizon 2025 et sur un chiffre d'affaires de près de 50 milliards de dollars, contre 21,5 milliards de dollars en 2020. L'action Expedia a perdu 2,3%. Le voyagiste en ligne a fait part d'une perte plus importante que prévu au dernier trimestre alors que la crise sanitaire continue de freiner l'activité dans le secteur touristique.

Asia

En Asie, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a gagné 1,9% lundi pour terminer à 30.084,15 points, clôturant au-dessus de 30.000 points pour la première fois depuis août 1990.

Bonds

Le rendement de l'obligation de référence du Trésor américain à 10 ans évolue autour de 1,2% lundi matin, après avoir dépassé ce niveau vendredi, en raison de la crainte que les tensions inflationnistes ne pénalisent la valeur des titres à échéance longue. Le rendement des obligations à 30 ans s'est également maintenu au-dessus de son propre niveau clé de 2%.

Analysis

CS augmente l’objectif de X-Fab à 3,35 (2,70) EUR – Underperform
CS augmente l’objectif de Pernod-Ricard à 172 (170) EUR – Neutral
UBS augmente l’objectif de Adyen à 2.518 (2.021) EUR – Buy

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.