DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Telefonica cède ses tours télécoms en Europe et en Amérique latine pour 7,7 mds d'euros

Sujet du jour

Le groupe espagnol de télécommunications Telefonica a annoncé mercredi que sa filiale Telxius Telecom avait signé un accord en vue de céder ses tours de télécommunications en Europe et en Amérique latine pour un montant de 7,7 milliards d'euros en numéraire au fonds de placement immobilier américain American Tower. En vertu de cet accord, Telxius Telecom cédera environ 30.722 sites de tours télécoms dans le cadre de deux transactions indépendantes, a indiqué Telefonica. L'une des transactions concernera la division de tours situées en Espagne et en Allemagne, et l'autre les tours au Brésil, au Pérou, au Chili et en Argentine, a-t-il ajouté. Telefonica prévoit de réaliser une plus-value d'environ 3,5 milliards d'euros grâce à ces cessions, tandis que sa dette financière nette devrait diminuer d'environ 4,6 milliards d'euros à l'issue de ces opérations.


Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "eMobility" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment-themes-webapp/IThemeDetail.action?i...

Actions suisses

Le marché d’actions suisse a terminé la séance de mercredi en légère baisse. L’attention des investisseurs s’est concentrée sur l'impact de la pandémie de Corona. Le gouvernement suisse a étendu et renforcé une fois de plus ses mesures de lutte contre la pandémie. Les restaurants, les lieux culturels et de loisirs restent fermés jusqu'à la fin du mois de février. Les magasins qui ne vendent pas de produits de consommation courante devront fermer, et des restrictions supplémentaires s'appliqueront aux rassemblements publics. Le SMI a perdu 0,3 % à 10 847 points. Alcon a terminé en tête du tableau avec un gain de 2,7 %. Givaudan, considéré comme défensif, était également très recherché. Le fabricant de parfums et d'arômes a pris 1,0 %. Nestle a clôturé stable. Sika s'est également bien tenu après la publication des premiers résultats financiers la veille. L’action a progressé de 0,9 %. Les analystes de Jefferies ont relevé leur objectif de prix à 300 francs contre 270 francs précédemment et ont confirmé leur recommandation d'achat. L'assureur Zurich Insurance a baissé de 1,1 %. Morgan Stanley a légèrement baissé son objectif de cours pour l'action. Les banques UBS et Credit Suisse ont reculé respectivement de 1,3 et 1,0 %. Temenos a perdu 3,1 % après la publication des résultats financiers préliminaires. Les analystes de la Bank of America ont également abaissé leur note sur le titre de "neutre" à "sous-performant".

Marchés internationaux

Europe

Les principaux indices boursiers européens ont terminé dans le vert mardi, mais la prudence reste de mise sur les marchés alors que la hausse des infections par le coronavirus dans plusieurs régions du monde fait planer des doutes sur le rythme de la reprise économique. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,1%, à 409,1 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 0,2% chacun. A Francfort, le DAX 30 s'est apprécié de 0,1% tandis que le FTSE 100 a cédé 0,1% à Londres. Les investisseurs scrutent la situation sanitaire qui reste préoccupante, en Europe notamment, malgré le déploiement progressif des campagnes de vaccination. Carrefour (+13,4%, à 17,54 euros) et le canadien Couche-Tard (-10,6% à la Bourse de Toronto) ont annoncé dans la nuit de mardi à mercredi avoir engagé des discussions "très préliminaires" en vue d'étudier un projet de rapprochement. Couche-Tard a ensuite précisé avoir adressé une offre amicale et non engageante de rachat de Carrefour au prix de 20 euros par action.

États-Unis

La Bourse de New York a terminé globalement en hausse mercredi avant un vote historique à la Chambre des représentants sur une procédure de destitution de Donald Trump une semaine avant la fin de son mandat. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a fini quasiment stable, à 31.060 points. L'indice élargi S&P 500 a gagné 0,2%, à 3.809 points. L'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a de son côté pris 0,4% à 13.128,956 points. La Chambre des représentants doit voter dans la soirée de mercredi la mise en accusation de Donald Trump en vue de le destituer après le refus du vice-président, Mike Pence, d'invoquer le 25e amendement de la Constitution pour démettre le président de ses fonctions, une semaine après l'émeute provoquée par ses partisans au Capitole. -Intel (+7%) a décidé de se séparer de son directeur général, Bob Swan, prenant le marché par surprise après la campagne orchestrée par le fonds activiste Third Point en faveur d'une réorientation de la stratégie du géant des microprocesseurs. Le groupe américain a annoncé mercredi que Bob Swan, en poste depuis deux ans, serait remplacé le 15 février par l'actuel directeur général de VMWare, Pat Gelsinger, qui a déjà occupé la fonction de directeur de la technologie d'Intel. Affirm Holdings a connu des débuts spectaculaires pour sa première cotation à Wall Street, bondissant de 98%, pour terminer à 97,24 dollars. Le titre de la société de technologique financière spécialisée dans le crédit instantanée, avait été introduit à un prix de 49 dollars.

Asie

Les places boursières asiatiques évoluent en ordre dispersé jeudi. A Tokyo, l'indice Nikkei a terminé en hausse de 0,8%, soutenu par les valeurs de l'électronique, tandis que le gouvernement japonais a adopté de nouvelles mesures de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus. En fin de séance, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong prenait 0,6%. En revanche, le Shanghai Composite reculait de 0,9%.

Emprunts

Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans, titre de référence du marché, est reparti à la hausse jeudi et évolue au-dessus de 1,1%, les investisseurs espérant un vaste plan de relance économique après l'investiture de Joe Biden.

Analyses

UBS augmente l’objectif de Dialog Semic. à 55 (46) EUR – Buy
UBS augmente l’objectif de Nokia à 4,40 (4,10) EUR – Buy
Dt. Bank augmente l’objectif de Siemens Health. à 43 (39) EUR – Hold


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat