DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Eli Lilly s'envole après les résultats positifs d'un médicament contre Alzheimer

Sujet du jour

Le groupe pharmaceutique Eli Lilly a fait part lundi de résultats positifs pour son traitement expérimental contre la maladie d'Alzheimer, provoquant un bond de son action à Wall Street. Le titre s'envolait de plus de 13%, à 187 dollars, en début de séance à la Bourse de New York, portant la capitalisation boursière d'Eli Lilly à près de 180 milliards de dollars. Le groupe a indiqué qu'au cours d'un essai de phase 2, sa thérapie expérimentale à base d'anticorps, appelée donanemab, avait entraîné un "ralentissement important du déclin cognitif" des patients atteints d'Alzheimer à un stade précoce, ce qui fait naître l'espoir d'un premier traitement permettant de freiner la progression de cette maladie. Les patients recevant cette thérapie, qui supprime les plaques amyloïdes dans le cerveau responsables de la maladie, en ciblant une protéine appelée N3pG bêta-amyloïde, ont subi une baisse de leurs fonctions cognitives "32% plus lente" que les patients recevant un placebo.

Actions suisses

Alors que les autres places boursières européennes ont fermé en territoire négatif, le marché d‘actions suisse a gagné du terrain lundi. Au début de la séance, les participants au marché ont pris des bénéfices ce qui a poussé le SMI dans le rouge. Au cours de la séance, l'indice phare de la Bourse suisse s'est redressé. Le SMI a gagné 0,7 % à 10 870 points. Ce sont les poids lourds de l'industrie pharmaceutique qui ont soutenu le SMI. Roche a remporté la journée avec un gain de 3,7 %. Le géant pharmaceutique a reçu l'approbation de la Commission européenne pour son médicament contre la grippe Xofluza. Novartis a pris 1,0 %. Les actions du fabricant de parfums et d'arômes Givaudan ont également été très demandées. Givaudan a clôturé en hausse de 1,5 %. En revanche, Lafargeholcim a perdu 1,5 %. Alcon a baissé de 1,4 %. Zur Rose était également au centre de l'attention. Le stock a terminé en nette hausse de 5,5 %. La pharmacie en ligne a bénéficié des bons chiffres de son concurrent Shop Apotheke.

Marchés internationaux

Europe

Les marchés d'actions européens ont reculé lundi, lestés par les tensions politiques aux Etats-Unis et par des prises de bénéfices après une semaine de hausse. En outre, la propagation rapide du variant britannique du coronavirus alimente la crainte que l'économie mondiale peine à se redresser rapidement. L'indice Stoxx Europe 600 a perdu 0,7% à 408,4 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont cédé chacun 0,8%. A Francfort, le DAX 30 a reculé de 0,8% également, tandis qu'à Londres, le FTSE 100 a lâché 0,5%. Les marchés s'inquiètent aussi des derniers indicateurs économiques, qui ont montré que la reprise du marché du travail américain s'était arrêtée en décembre après sept mois de croissance de l'emploi, alors que les taux d'infection par le Covid-19 restent élevés. Les experts mettent d'ailleurs en garde contre une recrudescence des nouveaux cas après les rassemblements et les voyages du mois de décembre. Au Royaume-Uni, le maire de Londres, Sadiq Khan, a décrété vendredi l'état "d'incident majeur" dans la capitale, indiquant que la propagation du variant britannique était hors de contrôle et que les hôpitaux de la région risquaient d'être submergés. L'avionneur européen Airbus (-0,4%) s'est dit "prudemment optimiste" pour 2021 après avoir enregistré une baisse d'un tiers de ses livraisons l'année dernière en raison de la crise sanitaire.

États-Unis

La Bourse de New York a terminé en baisse lundi, reprenant son souffle après ses records de la semaine écoulée alors que les investisseurs restent prudents face à la nouvelle vague de contaminations au coronavirus et les événements politiques à Washington. L'indice Dow Jones (DJIA) a perdu 0,3% en clôture, à 31.008,69 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,7%, à 3.799 points. Le Nasdaq Composite a perdu 1,3%, à 13.036 points, pénalisé notamment par la chute des réseaux sociaux Facebook et Twitter. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a prévenu que la Chambre pourrait voter dès cette semaine pour engager une procédure de destitution de Donald Trump si le vice-président, Mike Pence, ne prend aucune mesure pour retirer ses pouvoirs au président américain à la suite des émeutes au Capitole. Twitter (-6,4%) et Facebook (-4%) ont perdu du terrain, les investisseurs redoutant une régulation plus stricte des réseaux sociaux. Les deux plateformes ont suspendu pour une durée indéterminée le compte du président américain, Donald Trump, suscitant des critiques de tous bords. Cette suspension a fait suite aux événements de mercredi, lorsque Donald Trump a prononcé un discours pendant un rassemblement de ses partisans, qui ont ensuite pris d'assaut le Capitole alors que le Congrès votait pour confirmer les résultats de l'élection présidentielle. Le propriétaire du distributeur de fournitures de bureau Staples a présenté une offre non sollicitée de plus de 2 milliards de dollars pour acquérir son rival Office Depot (+19,4%), relançant un projet de fusion bloqué à plusieurs reprises pour cause d'atteinte potentielle à la concurrence. Le rival des deux entreprises, Home Depot, a gagné 0,8%.

Asie

En Asie, les principales places boursières progressent mardi. En fin de séance, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong gagnait 0,9% et le Shanghai Composite s'octroyait 1,5%. A Tokyo, l'indice Nikkei a clôturé en hausse de 0,1%.

Emprunts

Le mouvement de vente sur les obligations se poursuit mardi matin et le rendement du bon du Trésor à dix ans évolue à 1,150%, contre 1,131% lundi soir. Les rendements obligataires ont été portés par l'espoir que de nouvelles mesures de relance soient adoptées aux Etats-Unis depuis que les démocrates ont pris le contrôle des deux chambres du Congrès.

Analyses

UBS augmente l’objectif de Erste Bank auf 29 (23) EUR – Buy
CS augmente l’objectif de ASML à 450 (370) EUR – Outperform
UBS augmente Santander à Buy (Neutral) – Objectif 3,30 (2) EUR

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat