DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Airbus a vu ses livraisons chuter d'un tiers en 2020

Sujet du jour

L'avionneur européen Airbus a annoncé avoir livré 566 avions en 2020, soit une baisse de 34% par rapport à 2019, tandis que ses commandes ont chuté de 65% dans un contexte marqué par l'effondrement du trafic aérien et le report de nombreuses livraisons. Sur l'ensemble de l'année écoulée, Airbus a enregistré 268 commandes nettes, contre 768 commandes nettes en 2019. L'avionneur, qui prévoyait initialement de livrer 880 avions commerciaux en 2020, avait réduit d'un tiers sa production de monocouloirs à compter du mois d'avril face aux incertitudes sur le trafic aérien et aux nombreuses demandes de report de livraison de la part des compagnies. Fin octobre, le groupe a toutefois demandé à ses fournisseurs de se préparer à une hausse des cadences de production des avions de la famille A320 à compter de l'été prochain. "Sur la base des livraisons effectuées en 2020, nous sommes prudemment optimistes pour 2021, en dépit des défis et des incertitudes qui demeurent à court terme", a commenté Guillaume Faury, le président exécutif d'Airbus, cité dans un communiqué.

Actions suisses

La bourse suisse a enregistré de faibles gains vendredi. Le SMI a gagné 0,2 %, à 10 798 points. Le Crédit Suisse a été le premier perdant, avec une baisse de 3,6 %. La banque s'attend à enregistrer une perte nette au quatrième trimestre. La raison est une nouvelle charge sur le bilan en raison d'une provision pour litiges aux États-Unis, qui est passée à 850 million de dollars. La banque avait initialement prévu 300 million de dollars à cet effet. Parmi les autres sociétés financières, l'UBS a perdu 1,2 %, la Zurich Insurance 0,9 % et la Swiss Re 0,6 %. Contrairement à la tendance négative, Swiss Life a augmenté de 0,1 %. Les analystes de Berenberg continuent de recommander l'achat de ce titre et ont relevé leur objectif de prix. En principe, M. Berenberg prévoit une croissance de l'assurance vie, même si 2021 ne sera probablement pas aussi forte que 2019. En outre, les stocks plus défensifs du secteur pharmaceutique, souvent à la traîne ces derniers temps, ont également été recherchés. Alcon a gagné 2 %, Novartis 0,9 % et Roche 1,4 %.

Marchés internationaux

Europe

Les indices actions européens ont clôturé dans le vert vendredi, portés par l'espoir que de nouvelles mesures de soutien à l'économie soient adoptées aux Etats-Unis après l'investiture de Joe Biden à la présidence du pays. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,7% à 411,2 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 0,7% chacun. A Francfort, le DAX 30 a progressé de 0,6%, tandis qu'à Londres, le FTSE 100 a empoché 0,2%. Sodexo (+10,5%) a relevé sa prévision de marge pour le premier semestre de son exercice 2020-2021, après avoir accusé une chute de ses revenus conforme à ses prévisions au premier trimestre clos fin novembre. Le groupe de restauration anticipe désormais un taux de marge d'exploitation au moins égal à 2,5% au premier semestre de son exercice 2020-2021. Il tablait auparavant sur un taux compris entre 2% et 2,5%. Dans le sillage de Sodexo, son concurrent Elior a gagné 5%, enregistrant la deuxième meilleure performance du SBF 120. La banque allemande Commerzbank (-4,2%) prévoit de déprécier entièrement les écarts d'acquisitions, ou "goodwill", existants qui s'établissent à environ 1,5 milliard d'euros, en raison notamment de la faiblesse des taux d'intérêt en zone euro et en Pologne.

États-Unis

La Bourse de New York a terminé en hausse vendredi signant de nouveaux records historiques, malgré l'annonce d'une nette dégradation du marché du travail en décembre aux Etats-Unis. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a gagné 0,2% pour se hisser à un nouveau record de 31.097,97 points, selon des données provisoires. Le S&P 500 a avancé de 0,6%, à un nouveau pic de 3.824,68 points. L'indice Nasdaq a clôturé en hausse de 1%, à 13.201 points, concluant également sur un nouveau record. Les trois principaux indices de Wall Street avaient déjà clôturé jeudi à de nouveaux sommets historiques. Sur la première semaine de l'année, l'indice Dow Jones a gagné 1,6% tandis que le Nasdaq a pris 2,3%. Le département du Travail a annoncé vendredi que l'économie américaine avait détruit des emplois pour la première fois depuis le mois d'avril à la suite de la mise en oeuvre de nouvelles mesures de confinement dans certains Etats pour lutter contre la propagation du Covid-19. Quelque 140.000 emplois nets ont été détruits le mois dernier, mais le nombre des créations d'emplois du mois de novembre a été révisé en hausse, à 336.000. Boeing (-1,3%) a accepté de s'acquitter d'une pénalité de 2,5 milliards de dollars pour clore les poursuites du département américain de la Justice (DoJ) concernant la sécurité du son 737 MAX. Le groupe aéronautique a accepté de reconnaître sa responsabilité à l'issue d'une enquête visant à déterminer s'il avait induit en erreur les autorités au sujet des failles de sécurité de l'appareil qui ont conduit aux deux crashs mortels survenus en 2018 et 2019.

Asie

En Asie, les principaux marchés évoluent en ordre dispersé. En fin de séance, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong gagnait 0,1%, tandis que le Shanghai Composite reculait de 1%. A Séoul, l'indice Kospi perdait 0,1%. La Bourse de Tokyo est fermée pour un jour férié dans le pays.

Emprunts

Les rendements des obligations du Trésor américain ont progressé vendredi après la publication d'un rapport décevant sur l'emploi en décembre aux Etats-Unis, les investisseurs spéculant sur le fait que ces statistiques pourraient pousser le Congrès à adopter de nouvelles mesures de relance budgétaire et à recourir davantage à la dette. Dans ce contexte, Standard Chartered anticipe désormais que le rendement du bon du Trésor américain à dix ans atteindra 1,50% à la fin 2021, soit un peu plus que sa prévision précédente de 1,40%.

Analyses

JPM augmente l’objectif de Lafargeholcim à 59 (51) CHF – Overw.
CS augmente l’objectif de Shell à 1.715 (1.550) p – Outperform
CS augmente l’objeczif de Anheuser-Busch InBev à 61 (53) EUR – Neutral

Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat