DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Bayer va collaborer avec CureVac sur un candidat vaccin contre le Covid-19

Sujet du jour

Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec CureVac en vue de soutenir le développement et la fourniture du candidat vaccin CVnCoV contre le Covid-19 de la société biopharmaceutique cotée aux Etats-Unis. Les deux entreprises "ont l'intention d'unir leurs forces pour que CureVac soit en mesure de fournir des centaines de millions de doses de CVnCoV dans le monde entier, une fois les autorisations accordées", ont-elles indiqué dans un communiqué. Les modalités financières de cet accord n'ont pas été divulguées.


Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "Renaissance Européenne" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment-themes-webapp/IThemeDetail.action?i...

Actions suisses

L'optimisme sur le marché suisse des actions s'est poursuivi jeudi. Après une petite période de faiblesse dans le trading tardif, le SMI a quand même gagné 0,3 % à 10 779 points. Richemont a gagné 3,8 %. Swatch a également connu une forte hausse de 2,8 %. Les acteurs du marché ont évoqué les derniers chiffres de vente de Tiffany, la chaîne de bijouterie américaine rachetée par LVMH, et ont parlé de bons fondamentaux pour les fabricants de produits de luxe en général. Lafargeholcim s'est fait remarquer par son récent achat apparent de Firestone Building Products, un fabricant américain de systèmes de toiture. L'opération est évaluée à 3,4 milliards de dollars et doit être financée par des liquidités et des emprunts. L'acquisition devrait avoir un effet positif sur les bénéfices dès la première année. Lafargeholcim a augmenté de 2,4 %. Une fois de plus, l'indice de référence suisse a été quelque peu freiné par les poids lourds moins cycliques que sont Nestlé, Novartis et surtout Roche, qui ont perdu 1,8 % à l'annonce de la nouvelle, ce qui en fait le titre le plus faible du SMI. Novartis a baissé de 0,6 % à 82,29 francs, malgré le fait que Bryan Garnier ait relevé l'objectif de prix de 115 à 118 francs.

Marchés internationaux

Europe

Les indices actions européens ont poursuivi leur hausse jeudi, alors que la victoire des démocrates au Sénat américain alimente les espoirs d'un renforcement des mesures de relance aux Etats-Unis. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,5%, à 408,5 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 se sont adjugé 0,7% chacun. A Francfort, le DAX 30 a pris 0,6%. A Londres, le FTSE 100 s'est apprécié de 0,2%, après avoir bondi de 3,5% mercredi. Saint-Gobain (+6,2%) a annoncé que ses performances avaient été meilleures qu'anticipé au second semestre 2020. Le groupe prévoit notamment que son résultat d'exploitation dépasse 2 milliards d'euros sur cette période, soit une progression de plus de 20% à données comparables. Atos (-13,1%) a fait une offre sur DXC Technology valorisant la société américaine de services numériques à plus de 10 millliards de dollars, selon l'agence Reuters. Le groupe français a confirmé jeudi avoir approché DXC en vue d'un éventuel rapprochement amical. "Ce n'est pas ce que le marché attendait" de la part d'Atos, qui avait indiqué privilégier les acquisitions de petite taille, a réagi un analyste financier. Il s'agit d"une mauvaise surprise" car DXC Technology est un actif "en grande difficulté, qu'il faut redresser", a ajouté cet analyste. Veolia (+1,6%) a annoncé jeudi avoir soumis au conseil d'administration de Suez (-0,1%) sa proposition d'offre publique sur les 70,1% du capital de son rival qu'il ne possède pas encore.

États-Unis

La Bourse de New York a terminé en forte en hausse jeudi, portant ses indices phare à de nouveaux records après la certification de l'élection de Joe Biden par le Congrès et la publication d'indicateurs économiques encourageants. L'indice Dow Jones (DJIA) a signé son deuxième record consécutif en clôture en s'adjugeant 0,7%, à 31.041,13 points. Dépassant également son précédent record en clôture, l'indice élargi S&P 500 a progressé de 1,5%, à 3.803 points. Le Nasdaq Composite a pour sa part franchi pour la première fois de son histoire la barre des 13.000 points en clôture, en prenant 2,6%, à 13.067,48 points. La tendance a été soutenue par l'annonce d'une baisse inattendue des inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis et la croissance plus forte que prévu du secteur des services, qui représente plus de deux tiers de la production et des emplois du pays. Le Congrès a certifié jeudi l'élection de Joe Biden à la Maison-Blanche et le président, Donald Trump, s'est engagé à effectuer un transfert du pouvoir ordonné après les troubles provoqués la veille au Congrès par certains de ses partisans. RBC a relevé son objectif de cours de 339 à 700 dollars sur Tesla (+8%) et adopté une recommandation "performance en ligne" contre "sous-performance" auparavant.

Asie

En Asie, le Nikkei a atteint son plus haut niveau depuis 30 ans, alors que les investisseurs laissent de côté l'état d'urgence imposé dans la région de Tokyo pour lutter contre la recrudescence des cas de coronavirus et se concentrent sur les espoirs de relance aux Etats-Unis. La plupart des autres marchés asiatiques gagnent également du terrain. A Tokyo, l'indice Nikkei a terminé en progression de 2% et le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong montait de 0,8% en fin de séance. En revanche, le Shanghai Composite se repliait de 0,7%.

Emprunts

Les taux des emprunts d'Etat américains poursuivent leur hausse vendredi, alors que le regain d'appétit pour le risque pèse sur les obligations. Les rendements ont augmenté plus vite que ce que beaucoup attendaient après la victoire des démocrates au Sénat, les opérateurs se concentrant sur la perspective de mesures de relance économique supplémentaires et le retour de l'inflation

Analyses

JPM abaisse l’objectif de RWE à 37,50 (38) EUR – Overweight
IR augmente l’objectif de Zalando à 108 (101) EUR – Buy
UBS augmente l’objectif de ASML à 395 (350) EUR – Neutral


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat