DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Roche: les effets de changes éclipsent la performance de Diagnostics sur 9 mois

Sujet du jour

Roche affiche sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires consolidé en recul de 5% à 43,98 milliards de francs. Hors effets de changes, le laboratoire rhénan revendique toutefois une modeste croissance de 1%.La relativement modeste division Diagnostics a profité de la pandémie et de sa palette d'offres en matière de détection du Sars-Cov-2 pour étoffer ses recettes de 2% (+9% à taux de changes constants) à 9,66 milliards. Reconnaissant un impact négatif du Covid-19 sur les recettes de sa division Pharma, en plus du désormais structurel impact de la concurrence de versions biosimilaires de ses traditionnels moteurs de vente, Roche assure avoir néanmoins réussi à pratiquement combler le manque à gagner grâce à ses nouveaux produits. Les ventes de médicaments ont rapporté 34,32 milliards, soit 6% (1% tcc) de moins qu'un an auparavant.


Pour plus d'analyses et d'informations sur le marché, abonnez-vous à la Themes Trading newsletter. Le Thème trading "Energie Durable" est dorénavant en ligne: https://www.swissquote.ch/investment_themes/IThemeDetail.action?id=40330...

Actions suisses

Le marché d’actions suisse a terminé dans le rouge mercredi. La pandémie de coronavirus, avec des niveaux records de nouvelles infections dans de nombreux pays - dont la Suisse - a pesé sur les marchés. Le SMI a perdu 0,4 % à 10 293 points. Nestlé (-0,9 %) a pesé sur l’ambiance. Les poids lourds pharmaceutiques Roche et Novartis ont fait un peu mieux, affichant chacun des pertes de 0,3 %. En revanche, Alcon a gagné 0,9 %. Les analystes d’UBS ont exprimé un avis positif. Les résultats de Johnson & Johnson ont permis de tirer des conclusions positives sur Alcon, selon les experts. Les chiffres des entreprises américaines ont indiqué une forte reprise dans les secteurs des lentilles de contact et de la chirurgie, ont-ils poursuivi. Crédit Suisse a engagé Christian Meissner, ancien directeur des banques américaines Bank of America et Goldman Sachs. Il dirigera une nouvelle unité, qui permettra de rapprocher la banque d'investissement des services aux clients fortunés. Crédit Suisse a perdu 1 %, Julius Baer 0,9 %. En deuxième ligne, Polyphor a gagné 7,6 % après avoir reçu un financement supplémentaire. SHL a fait un bond de 11,3 %.

Marchés internationaux

Europe

Les marchés d'actions européens ont clôturé en ordre dispersé mercredi, les investisseurs se montrant prudents face à la hausse du nombre de cas de Covid-19 sur le Vieux Continent. L'indice Stoxx Europe 600 a cédé 0,1%, à 370,6 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont abandonné 0,1% chacun. A Francfort, le DAX 30 a gagné 0,1% alors que le FTSE 100 à Londres a lâché 0,6%. Engie (-0,8%) présente une "gestion plus axée sur la création de valeur" mais certaines "préoccupations concernant le bilan à long terme" demeurent, selon Deutsche Bank, qui a repris le suivi de la valeur avec une recommandation "conserver". L'objectif de cours de 13 euros reflète la récente cession de l'essentiel de la participation d'Engie au capital de Suez "à un prix supérieur à notre précédente valorisation", ajoute l'intermédiaire financier. EDF (+2,8%) a relevé mercredi sa prévision de production nucléaire en France pour 2020, la portant dans une fourchette de 325 à 335 térawatt-heures (TWh). EasyJet (+2,5% à Londres) a annoncé mercredi que Kenton Jarvis, son nouveau directeur financier, rejoindrait la compagnie aérienne britannique et serait nommé à son conseil d'administration à compter du 3 février.

États-Unis

La Bourse de New York a terminé en baisse mercredi, déçue par l'absence de progrès dans les négociations au Congrès sur un plan de relance et vigilante après les prévisions prudentes des banques sur l'économie. En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a perdu 0,6%, à 28.514 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 0,7%, à 3.488 points. L'indice Nasdaq, riche en valeurs technologiques, a abandonné 0,8%, à 11.768 points. Après avoir démarré en hausse, les indices sont tombés dans le rouge en milieu de séance après que la cheffe de file des démocrates au Congrès, Nancy Pelosi, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, ont indiqué que les négociations entre les deux camps sur un plan de relance de l'économie restaient dans l'impasse. Goldman Sachs (+0,1%) a dévoilé mercredi un bénéfice net en hausse et nettement supérieur aux prévisions des analystes au titre du troisième trimestre, tiré par les activités sur les marchés de capitaux. Le bénéfice net de la banque d'affaires a atteint 3,62 milliards de dollars, ou 9,68 dollars par action, alors que le consensus établi par Factset s'élevait à 5,54 dollars. Bank of America (-5,7%) a publié mercredi un bénéfice net en recul de 16% mais supérieur aux attentes au titre du troisième trimestre. Le bénéfice net a atteint 4,88 milliards de dollars sur le trimestre, soit 51 cents par action, alors que le consensus établi par FactSet s'établissait à 49 cents par action.

Asie

En Asie, les principaux indices évoluent dans le rouge jeudi. A Tokyo, l'indice Nikkei perdait 0,6% en fin de séance, tandis que le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong cédait 1,2%. Le Shanghai Composite grappillait toutefois 0,04%. L'inflation en Chine a continué à ralentir en septembre, les prix du porc ayant augmenté à un rythme plus lent qu'au cours des mois précédents, selon les données officielles. L'indice des prix à la consommation a augmenté de 1,7% sur un an en septembre, après une hausse de 2,4% en août, a annoncé jeudi le Bureau national des statistiques.

Emprunts

Les investisseurs ont privilégié les obligations mercredi, ce qui a permis au rendement du bon du Trésor américain à dix ans de reculer pour la deuxième séance consécutive. Le taux du titre de référence sur le marché a terminé à 0,721%, son plus bas niveau depuis le 2 octobre. Les résultats trimestriels des entreprises et les négociations sur de nouvelles mesures de relance, qui patinent à Washington, maintiennent le rendement du bon du Trésor à dix ans au milieu d'une fourchette de 0,91% à 0,51% depuis avril.

Analyses

UBS augmente l’objectif de Intel à 67 (64) USD – Buy
CS augmente l’objectif de Gerresheimer à 104 (103) EUR – Outperf.
IR augmente l’objectif de ASML à 285 (270) EUR – Sell


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat