DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Walmart: les résultats dépassent les attentes au T1

Sujet du jour

Le groupe de distribution américain Walmart gagne 4,1% dans les échanges de préouverture à Wall Street, après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre de l'exercice qui s'achèvera en janvier 2021. Le bénéfice net du groupe s'est établi à 3,99 milliards de dollars, soit 1,40 dollar par action, au premier trimestre, contre 3,84 milliards de dollars, ou 1,33 dollar par action, lors de la même période de son exercice 2019-2020. Le bénéfice par action ajusté a atteint 1,18 dollar, dépassant les attentes des analystes sondés par FactSet qui tablaient sur 1,12 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel de Walmart s'est inscrit à 134,62 milliards de dollars, contre 123,93 milliards au premier trimestre de l'exercice 2019-2020. Le consensus FactSet s'établissait à 132,69 milliards de dollars. Les ventes à nombre comparable de magasins aux Etats-Unis ont augmenté de 10%, contre une croissance de 11,3% anticipée par le consensus Factset. Elles ont été portées par la demande de produits alimentaires, de bien être et de consommation courante. Les ventes de Walmart dans le e-commerce ont grimpé de 74% sur la période. Walmart a indiqué devoir supporter près de 900 millions de dollars de dépenses liées à la pandémie de COVID-19, qui incluent 755 millions de dollars de primes pour ses salariés aux Etats-Unis, le lancement d'un service de livraison express, qui permet de livrer les achats au domicile des clients en moins de deux heures, et l'embauche de plus de 235.000 nouveaux employés.

Actions suisses

Après un début de semaine positif, le marché d’actions suisse a fait une pause mardi. La plupart du temps, l’indice phare de la bourse Suisse n’a pas beaucoup bouger pour ensuite entrer en territoire positif juste avant la fermeture. Le SMI a gagné 0,2 % à 9 764 points. Dans ce contexte, les cyclistes économiques étaient à nouveau très recherchés. Ainsi, ABB a gagné 1,3 %, Adecco 0,6 % et Geberit 1,9 %. Nestle, qui est considéré comme défensif, a terminé en hausse de 0,3%. Parmi les poids lourds de l'industrie pharmaceutique Novartis (+ 0,3 %) a plutôt bien résisté. Roche, en revanche, a perdu 0,9 %. Au luxe, Richemont a clôturé en hausse de 1,0 %. La société avait émis des obligations d'une valeur de 2 milliards d'euros afin de se doter de liquidités supplémentaires en prévision de périodes potentiellement difficiles. Cette mesure a été bien accueillie au marché. Dans le sillage de Richemont, Swatch a connu une croissance de 1,4 %. Les chiffres d'affaires de la Banque Julius Baer ont été bien accueillis. Le cours de l'action a grimpé de 5,0 %. La discipline en matière de coûts a bien réussi, ont indiqué les analystes de Morgan Stanley en commentant les chiffres. Les actions des grandes banques CS Group (+0,9 %) et UBS (+1,2 %) ont gagné du terrain. Les investisseurs ont également réagi positivement aux chiffres de l'exercice 2019/20 publiés par le fabricant d'appareils auditifs Sonova, le cours de l'action a terminé en nette hausse de 4,5 %.

Marchés internationaux

Europe

Les marchés européens ont terminé la séance de mardi en ordre dispersé, reprenant leur souffle au lendemain d'une forte hausse, les investisseurs réagissant à des indicateurs économiques contrastés en Europe. L'audition du président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, devant le Sénat américain, n'a pas eu d'impact significatif sur la tendance. L'indice Stoxx Europe 600 a perdu 0,5%, à 339,5 points. A Paris, le SBF 120 et le CAC 40 ont reculé de 0,9% et 1,4% respectivement. A Londres, le FTSE 100 a abandonné 0,7%, tandis qu'à Francfort, le DAX 30 a progressé de 0,2%, soutenu par un indice ZEW des attentes économiques meilleur qu'attendu. -Eurazeo (+1,4%) a annoncé mardi un repli de son chiffre d'affaires économique au premier trimestre, pénalisé par les premiers effets de la crise sanitaire sur les sociétés de son portefeuille. La société de biotechnologie Genfit (+6%) prévoit d'annoncer dans les prochains mois si elle met un terme à l'essai "Resolve-it" sur son principal traitement expérimental Elafibranor, dont les résultats décevants ont fait fondre sa capitalisation boursière de trois quarts depuis une semaine. DBV Technologies a chuté de 16,8%, au plus bas depuis près d'un mois. Le laboratoire est toujours dans l'attente d'une réponse de la Food and drug administration américaine concernant les questions soulevées sur l'adhérence de son patch Viaskin Peanut pour le traitement de l'allergie à l'arachide

États-Unis

La Bourse de New York a clôturé en baisse mardi, consolidant ses gains au lendemain de l'enthousiasme provoqué sur les marchés par les résultats préliminaires du vaccin expérimental de la société de biotechnologies Moderna. L'indice Dow Jones (DJIA) a cédé 1,6%, à 24.206,86 points, et l'indice élargi S&P 500 a perdu 1,1%, à 2.922,94 points. Le Nasdaq Composite a reculé de 0,5% à 9.185,10 points. Parmi les statistiques du jour, le nombre de mises en chantier de logements a plongé de 30,2% aux Etats-Unis en avril par rapport à mars, à 891.000 unités en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, selon les chiffres du département américain du Commerce. Home Depot (-3%) a vu ses revenus progresser au trimestre écoulé, mais a publié un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, lesté par l'augmentation des coûts liés à la pandémie de coronavirus. Le conglomérat technologique japonais SoftBank cherche à vendre pour environ 20 milliards de dollars d'actions de l'opérateur américain de télécommunications T-Mobile US (-3,2%), selon des personnes proches du dossier. Plusieurs banques, dont Morgan Stanley et Goldman Sachs, s'efforcent de rassembler des investisseurs pour ce qui serait l'une des plus importantes transactions boursières de l'histoire, ont indiqué les sources. L'action Expedia Group (-3,6%) a consolidé ses gains de la veille, alors que Jefferies Group a ramené sa recommandation sur la plateforme de réservation de voyages "d'acheter" à "conserver" et réduit son objectif de cours de 100 à 85 dollars.

Asie

Les marchés asiatiques affichent une performance contrastée mercredi après la décision de la Banque populaire de Chine (PBOC) de laisser ses taux de référence inchangés, conformément aux attentes. En fin de séance, l'indice Nikkei gagnait 1% à la Bourse de Tokyo, tandis que le Hang Seng perdait 0,03% à Hong Kong. L'indice Shanghai Composite chinois cédait 0,3%.

Emprunts

Les rendements des obligations du Trésor américain ont reculé mardi, après l'intervention du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, et du secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin, devant le Congrès. Le rendement de l'emprunt de référence à dix ans a clôturé en baisse de 3 points de base, à 0,711%, après avoir atteint la veille son plus haut niveau des deux derniers mois. Celui du titre à deux ans a perdu 1,2 point de base, à 0,171%, et le rendement de l'obligation à 30 ans a reculé de 2,3 points de base, à 1,433%.

Analyses

CS abaisse l’objectif de Arcelormittal à 21 (24) USD – Outperform
UBS abaisse l’objectif de Gea à 27 (29) EUR – Neutral
IR abaisse l’objectif de Richemont à 48 (74) CHF – Sell


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat