DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Uber supprime 3.000 emplois supplémentaires pour survivre à la chute du trafic

Sujet du jour

Uber Technologies a décidé de supprimer plusieurs milliers de postes supplémentaires, de fermer des dizaines de bureaux et de réviser ses investissements dans le fret et les véhicules autonomes pour faire face au choc de la crise déclenchée par le coronavirus. Le directeur général Dara Khosrowshahi a présenté ces mesures dans un courrier électronique adressé aux employés lundi, moins de deux semaines après l'annonce d'un premier plan prévoyant 3.700 suppressions d'emplois et 1 milliard de dollars d'économies sur les coûts fixes. La plate-forme de véhicules de transport avec chauffeur prévoit désormais de fermer 45 bureaux et de procéder à quelque 3.000 licenciements supplémentaires, ce qui signifie qu'elle aura réduit ses effectifs d'un quart en l'espace de moins d'un mois. "Nous observons des signes de reprise, mais cela intervient après une chute abyssale et la visibilité reste limitée quant à la forme et à la rapidité (de cette reprise)", a indiqué le dirigeant dans son message aux salariés. Dara Khosrowshahi n'a pas fait allusion dans son message aux négociations en cours avec GrubHub en vue de fusionner Uber avec le spécialiste des livraisons de repas.

Actions suisses

Le marché d'actions suisse a terminé en nette hausse hier. L'espoir d'un retour rapide à la vie avant les réstrictions a enflammé l'humeur des investisseurs. Le nombre de nouvelles infections baisse et de plus en plus de pays assouplissent les restrictions qu'ils avaient imposées en raison de la pandémie. Le SMI a gagné 2,7% à 9 741 points. Parmi les 20 actions du SMI se trouvent 19 gagnants et seulement un perdant. Après que de plus en plus d'hommes politiques européens se sont montrés optimistes quant à la possibilité de passer des vacances d'été dans des pays européens autres que l'Allemagne, les actions dans le secteur des voyages étaient très recherchées. L'aéroport de Zurich a terminé en forte hausse de 10,6 %. Le cours de l'action de Dufry, un exploitant de boutiques hors taxes, a augmenté de 11,3 %. Les actions des deux grandes banques CS et UBS ont bondi de 10,1 et 6,9 % respectivement. Les observateurs ont fait remarquer que CS avait plus de rattrapage à faire que l'UBS. Parmi les sociétés cycliques, ABB a augmenté de 6,0 %, Adecco de 8,6 % et Geberit de 4,4 %. Les actions d'Alcon, le fabricant pharmaceutique spécialisé en ophtalmologie, ont enregistré une hausse de 6,7 %. Les actions défensives de Nestlé (+1,2 %) et de Novartis (+1,7 %) sont montées un peu moins fortes. Roche a été la seule action dans le SMI avec une performance négative. L'action a perdu 0,7 %. Les commerçants ont parlé d'une prise de bénéfices.

Marchés internationaux

Europe

Les marchés européens ont effacé lundi leurs pertes de la semaine dernière, les investisseurs réagissant avec enthousiasme aux nouvelles concernant un éventuel vaccin contre le Covid-19. L'indice Stoxx Europe 600 a clôturé en hausse de 4%, à 341,2 points. A Paris, le SBF 120 et le CAC 40 ont gagné 5,2% et 5,1% respectivement. A Londres, le FTSE 100 a pris 4,1%, tandis qu'à Francfort le DAX 30 s'est envolé de 5,8%. Paris et Berlin ont proposé un plan de relance de 500 milliards d'euros face à l'impact économique du Covid-19, qui plonge le continent dans une récession d'ampleur historique et a déjà fait plus de 315.000 morts dans le monde. Le regain d'optimisme concernant une prochaine sortie de crise a notamment profité au secteur aérien. Aéroport de Paris (+13,1%) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Air France - KLM a pris 5,5% à Paris, tandis que Lufthansa a gagné 8,8% à Francfort. IAG, la maison-mère de British Airways, s'est adjugée 11% à Londres. A Dublin, Ryanair a gagné 15,8% malgré l'annonce d'un recul de son bénéfice annuel au titre de son exercice clos le 31 mars 2020. L'action de la foncière commerciale Unibail-Rodamco-Westfield (+12,3%) qui a fortement souffert depuis le début de la pandémie, a nettement rebondi. Akka Technologies (+10,7%) a bénéficié d'un rebond technique, selon un analyste. Le titre perd toujours plus de 63% depuis le 1(er) janvier. Thyssenkrupp (+12,5% à Francfort) négocie avec des concurrents une éventuelle fusion de sa branche sidérurgique, selon le Handelsblatt.

États-Unis

La Bourse de New York a nettement rebondi lundi, reprenant espoir dans les chances d'une sortie de crise après avoir subi la semaine dernière sa plus forte baisse en pourcentage en près de deux mois. Les investisseurs ont salué les signes de ralentissement de l'épidémie de coronavirus en Europe, ainsi que les données encourageantes publiées sur le vaccin expérimental de la société de biotechnologies Moderna. L'indice Dow Jones (DJIA) a clôturé en hausse de 3,9%, à 24.597,37 points, et l'indice élargi S&P 500 a progressé de 3,2%, à 2.953,91 points. Le Nasdaq Composite a pris 2,4% à 9.234,83 points. Le mouvement de hausse a principalement profité aux valeurs du tourisme et du transport, aux banques et au secteur de l'énergie après une flambée de plus de 8% des cours du baril de brut WTI à New York. Le laboratoire Moderna Therapeutics (+20%) a présenté des résultats de phase 1 encourageants sur son vaccin expérimental contre le Covid-19. Les participants à l'essai qui ont pris l'un des deux niveaux de dosage du candidat vaccin ont rapporté un niveau d'anticorps identique ou supérieur à celui des échantillons de sang prélevés sur les patients qui se sont rétablis du Covid-19, a déclaré la société. Le regain d'optimisme concernant une possible sortie de crise a profité aux acteurs du tourisme, particulièrement sous pression ces derniers mois. Le voyagiste Expedia a bondi de 19% et le croisiériste Carnival de 15%. Les compagnies aériennes ont également regagné du terrain, American Airlines s'adjugeant 9,2% et United Airlines 21%.

Asie

En Asie, les marchés d'actions gagnent du terrain mardi, dans le sillage de Wall Street. En fin de séance, l'indice Nikkei s'adjugeait 2% à la Bourse de Tokyo, et le Hang Seng prenait 1,9% à Hong Kong. L'indice Shanghai Composite progressait de 0,6%.

Emprunts

Les rendements des emprunts du Trésor américain ont augmenté lundi, dans le sillage de la hausse des actions. Le rendement du bon du Trésor de référence à dix ans a progressé de 10,1 points de base, pour atteindre 0,741%, un sommet depuis plus de cinq semaines. Le rendement a enregistré sa plus forte hausse quotidienne depuis le 18 mars. Le rendement de l'obligation à 30 ans a augmenté de 13,6 points de base, à un point haut en deux mois de de 1,456%, et a également inscrit sa plus forte hausse quotidienne depuis le 18 mars. Le taux de l'obligation à deux ans a augmenté de 3,4 points de base, à 0,183%.

Analyses

CS abaisse l'objectif de Hugo Boss à 25 (33) EUR – Neutral
Citi abaisse l'objectif de Commerzbank à 3,30 (3,50) EUR – Neutral
UBS augmente l'objectif de Linde à 200 (190) EUR – Buy


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat