DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Intel dépasse les attentes au 4e trimestre grâce aux data centers, l'action monte

Sujet du jour

Le fabricant de puces informatiques Intel a publié jeudi des résultats et des prévisions supérieurs aux attentes, soutenus par ses ventes à destination des data centers. L'action Intel bondissait de plus de 6% dans les échanges d'après la clôture à Wall Street, après avoir terminé en hausse de 0,9% jeudi, à 63,32 dollars, dans un marché proche de l'équilibre. Le groupe a publié un résultat net de 6,91 milliards de dollars au titre du quatrième trimestre, soit 1,58 dollar par action, contre 5,2 milliards de dollars, soit 1,12 dollar par action, un an auparavant. Le résultat ajusté par action ressort à 1,52 dollar contre un consensus FactSet de 1,25 dollar. Le chiffre d'affaires du groupe a dépassé pour la première fois les 20 milliards de dollars, atteignant 20,21 milliards de dollars contre 18,66 milliards de dollars un an auparavant. Les analystes anticipaient en moyenne des revenus de 19,23 milliards de dollars. Les puces à destination des data centers ont généré des revenus en croissance de 19%, à 7,2 milliards de dollars, surpassant nettement la hausse de 5,2%, à 6,39 milliards de dollars, anticipée par les analystes. Les ventes sur le marché des PC ont augmenté de 2%, à 10 milliards de dollars, faisant mentir la prévision de contraction de 0,8% des analystes.

Actions suisses

Le marché d’actions suisse a terminé en baisse jeudi. Les jours précédents le SMI avait marqué des nouveaux niveaux records durant la séance et ce n’est que mercredi que l’indice vedette de la bourse Suisse a atteint un nouveau record historique en clôture. Jeudi, l'indice a baissé de 0,7 % à 10 814 points. Tous les 20 actions dans le SMI ont clôturé dans le rouge. En particulier, les actions des deux fabricants de produits de luxe Richemont et Swatch ont été vendues. La crainte d'une pandémie est particulièrement forte car la Chine est un marché très important. Richemont a perdu 2,3 % et Swatch 3 %. Dufry, l'exploitant des boutiques hors taxes, a baissé de 3,2 %. Sika a terminé en baisse de 2,4 %. ABB a enregistré un recul de 1,4 %. Swiss Life et Zurich Insurance ont enregistré des résultats relativement bons, avec des baisses respectives de 0,2 et 0,1 %. Givaudan a reculé de 0,9 %. L'entreprise de parfums et d'arômes présentera ses chiffres pour 2019 vendredi.

Marchés internationaux

Europe

Les principaux indices actions européens ont clôturé dans le rouge jeudi, les investisseurs restant préoccupés par la propagation du coronavirus. L'indice Stoxx Europe 600 a reculé de 0,7%, à 420,03 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont respectivement cédé 0,7% et 0,6% tandis que le DAX 30 a abandonné 0,9% à Francfort. A Londres, le FTSE 100 a reculé de 0,5%. A Milan, le FTSE Mib a quasiment fini à l'équilibre (+0,02%) après sa forte baisse la veille, alors que Luigi di Maio a confirmé mercredi soir sa démission de la tête du Mouvement 5 Etoiles. Renault a chuté de 5,1%, à 36,99 euros, évoluant à ses plus bas niveaux depuis novembre 2012. Le constructeur automobile a été pénalisé par un abaissement de recommandation de Citi, qui est passé de "neutre" à "vendre" sur le titre. Genfit a fini en repli de 2,8%, après avoir perdu jusqu'à 13% dans la matinée. STMicroelectronics a bondi de 6,5% après avoir publié des résultats du quatrième trimestre et des perspectives pour le premier trimestre 2020 qualifiés de "solides" par Bryan Garnier. Dans son sillage, Soitec s'est adjugé 4,7% après avoir perdu 15,5% mercredi.

États-Unis

La Bourse de New York s'est redressée jeudi en fin de séance après une ouverture dans le rouge, alors que les investisseurs continuent d'évaluer les conséquences potentielles de la propagation du coronavirus apparu en Chine sur l'économie mondiale. L'indice Dow Jones (DJIA) n'est pas parvenu à effacer en totalité ses pertes de la matinée, terminant en baisse de 0,1%, à 29.160,09 points. L'indice élargi S&P 500 a en revanche gagné 0,1%, à 3.325,54 points, alors que les investisseurs ont également réagi à une nouvelle série de résultats d'entreprises, avant la publication de ceux d'Intel dans la soirée . Le Nasdaq Composite s'est hissé à un nouveau record historique en s'adjugeant 0,2%, à 9.402,48 points. Boeing (+2,8%) a récupéré une partie du terrain perdu ces derniers jours. Le directeur général de l'avionneur a déclaré mercredi que le groupe reprendrait probablement la production du 737 MAX plusieurs mois avant sa certification par les autorités de régulation. Le fabricant de produits de grande consommation Procter & Gamble (-0,5%) a publié jeudi un bénéfice supérieur aux attentes pour le deuxième trimestre de son exercice 2019-2020, mais la croissance de son chiffre d'affaires s'est révélée plus faible que prévu. Le constructeur automobile Ford Motor (-0,2%) a prévenu que ses résultats du quatrième trimestre compendraient une charge comptable d'environ 2,2 milliards de dollars avant impôts, liée à ses engagements en matière de retraite et de couverture médicale de ses anciens salariés. Après impôts, l'impact sur le résultat net sera d'environ 1,7 milliard de dollars, a précisé le groupe dans un document réglementaire.

Asie

En Asie, les marchés d'actions évoluent en ordre dispersé avant le Nouvel An lunaire et alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l'épidémie de coronavirus ne représentait pas encore une urgence de santé publique hors de la Chine. Au Japon, l'indice Nikkei a clôturé en hausse de 0,1%.

Emprunts

Les obligations d'Etat américaines sont restées dans une fourchette étroite jeudi, en dépit des annonces et des craintes relatives au coronavirus. Malgré la légère tendance à la baisse des rendements, la réaction des investisseurs est modérée par rapport aux épisodes passés de fuite vers la qualité. Le taux de l'obligation d'Etat américaine à dix ans n'a pas réussi à franchir le niveau de 1,95% il y a trois semaines après les bonnes nouvelles sur le front du commerce international, et le niveau de 1,70% constitue le point bas de début janvier.

Analyses

Analyses
CS augmente l’objectif de Takeaway.com à 110 (95) EUR – Outperform
UBS augmente l’objectif de Burberry à 2.258 (2.202) p – Neutral
UBS augmente l’objectif de ASML à 300 (265) EUR – Buy


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat