DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Crise climatique: le secteur pétrolier peut "faire beaucoup plus" (AIE)

Sujet du jour

Le secteur pétrolier et gazier peut "faire beaucoup plus" pour répondre à la crise climatique, en se diversifiant plus fortement dans les énergies propres, qui représentent aujourd'hui seulement 1% de ses investissements, alerte l'Agence internationale de l'énergie (AIE). "Le secteur peut faire beaucoup plus pour répondre à la menace du changement climatique", écrit-elle dans un rapport consacré à ce sujet et publié lundi. "Quel que soit le chemin suivi par le monde, les impacts climatiques vont devenir plus visibles et plus graves ces prochaines années, augmentant la pression sur tous les éléments de la société pour trouver des solutions. Ces solutions ne se trouvent pas dans le paradigme actuel du pétrole et du gaz", juge-t-elle. L'agence, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique, fait des recommandations pour que l'activité du secteur puisse être compatible avec les accords de Paris sur le climat. Elle estime ainsi qu'un changement "beaucoup plus significatif" dans la destination des investissements des entreprises du secteur serait nécessaire. Les groupes pétroliers ont certes plus ou moins pris le virage de la diversification vers le solaire, vers l'éolien maritime et terrestre, ou les biocarburants.

Actions suisses

Le marché d’actions suisse a terminé la dernière séance de la semaine en nette hausse. Au cours de la journée, le SMI a atteint un nouveau record à 10 849 points. En outre, les chiffres trimestriels de Richemont étaient très positifs. Le groupe de produits de luxe a augmenté ses ventes au troisième trimestre malgré un fort recul sur l'important marché de Hong Kong. En particulier, l'important secteur des bijoux se porte bien, selon les analystes de RBC. L’action a augmenté de 4,9 % vendredi et a terminé en tête du tableau. Swatch a gagné 0,5 pour cent. Le SMI a clôturé en hausse de 1,4 pour cent à 10 842 points. Roche a gagné 2,2 pour cent à 327,97 francs suisses. Au cours de la journée, l'action a atteint un nouveau record à 328,25 francs. Les actions des autres poids lourds ont également augmenté - Novartis de 1,3% et Nestlé de 1,6%. Aux bancaires, le Credit Suisse a perdu 0,1% tandis qu'UBS a terminé en hausse de 0,5%. Les titres de BB Biotech ont progressé de 1,4 %. Sur la base des chiffres provisoires, la société a clôturé l'exercice 2019 avec un bénéfice. BB Biotech publiera son rapport annuel le 21 février.

Marchés internationaux

Europe

Les marchés d'actions européens ont terminé en nette hausse vendredi alors que Wall Street semble se diriger vers de nouveaux records en clôture. L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 1%, à 424,6 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris respectivement 1% et 0,9%. Le DAX 30, à Francfort, a progressé de 0,7% tandis que le FTSE 100, à Londres, s'est adjugé 0,9%. Les actions Casino (-4,7%) et Fnac Darty (-7,3%) ont chuté sévèrement, après que les deux distributeurs ont prévenu jeudi soir que leurs comptes du dernier exercice seraient pénalisés par le mouvement de grève qui dure depuis le mois dernier en France. Dans leur sillage, le titre Maisons du Monde a reculé de 1,2% et Carrefour a cédé 0,6%. Virbac (-4,7%) a perdu également du terrain, malgré la confirmation jeudi de sa prévision de marge opérationnelle courante pour 2019 et de tous ses objectifs financiers pour 2020, après la publication d'un chiffre d'affaires annuel conforme à ses anticipations. EDF a bondi de 9,8% à la suite du lancement par le gouvernement d'une consultation sur un mécanisme visant à remplacer l'Arenh (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique) et qui serait, selon plusieurs médias, plus favorable à EDF. Nexans (+6,8%) a profité d'un relèvement de recommandation signé Société Générale. Désormais à l'achat sur la valeur, l'intermédiaire financier a aussi relevé son objectif de cours de 38 euros à 50 euros.

États-Unis

La Bourse de New York a clôturé à des niveaux records vendredi, alors que les signes de stabilisation de l'économie chinoise et les bons résultats publiés par les entreprises américaines cette semaine, notamment dans le secteur bancaire, continuent d'alimenter la confiance des investisseurs. L'indice Dow Jones (DJIA) a gagné 0,2%, à 29.348,10 points. Le S&P 500 a progressé de 0,4%, à 3.329,62 points. Le Nasdaq Composite s'est adjugé 0,3%, à 9.388,94 points. Boeing (-2,3%) a freiné l'avance du DJIA après la découverte d'un nouveau problème dans le logiciel révisé du 737 MAX. L'agence Fitch Ratings a également abaissé la note de crédit du groupe de "A" à "A-".' Alphabet a fini en hausse de 2% vendredi. La maison mère de Google a rejoint jeudi en clôture Apple, Amazon et Microsoft dans le cercle très fermé des sociétés dont la capitalisation boursière dépasse les 1.000 milliards de dollars. Facebook (+0,2%) a gelé son projet de vendre de la publicité sur Whatsapp, faisant volte-face sur une initiative qui avait conduit les fondateurs de l'application de messagerie à quitter le groupe voilà 18 mois, ont indiqué des personnes proches du dossier. Le réseau social travaillait depuis l'an dernier sur ce projet qui visait à rentabiliser une acquisition de 22 milliards de dollars qui ne lui a pas rapporté un centime de dividende depuis 2014.

Asie

En Asie, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 0,2% lundi, tandis que les investisseurs attendent la décision de politique monétaire de la Banque du Japon, qui sera annoncée mardi. Par ailleurs, les entreprises japonaises commenceront à publier leurs résultats trimestriels cette semaine.

Emprunts

Les rendements de la dette souveraine américaine à long terme ont augmenté vendredi, après que le département du Trésor a déclaré qu'il commencerait à vendre des obligations à 20 ans cette année.

Analyses

UBS abaisse Twitter à Neutral (Buy) – Objectif 35 (37) USD
CS augmente l’objectif de Endesa à 22,30 (21) EUR – Underperform
UBS augmente l’objectif de Credit Suisse à 15,70 (14,80) CHF – Buy


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat