DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Ford se restructure en Europe, étudie une alliance avec VW dans les utilitaires

Sujet du jour

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé jeudi un plan de restructuration destiné à améliorer la rentabilité de ses activités en Europe et qu'il étudiait une possible alliance avec l'allemand Volkswagen dans les véhicules utilitaires. Pour réduire ses coûts, Ford prévoit de diminuer ses effectifs dans toutes fonctions en Europe, autant que possible au moyen de départs volontaires, a indiqué le groupe dans un communiqué. Ford n'a pas précisé le nombre de postes qui pourraient être supprimés. Dans le cadre de sa réorganisation, Ford va créer trois divisions en Europe - véhicules utilitaires, voitures de tourisme et importations - et compte simplifier son offre de produits en mettant l'accent sur les modèles les plus rentables. A l'avenir, chaque véhicule de la gamme Ford aura une version électrique ou hybride, a ajouté le constructeur. Les activités européennes de Ford ont un objectif de marge d'exploitation à long terme de 6%, a indiqué Ford. Ces activités ont vu leurs pertes s'accroître au troisième trimestre pour atteindre 245 millions de dollars. "Nous prenons des mesures décisives pour transformer l'activité de Ford en Europe", a déclaré jeudi Steven Armstrong, vice-président du groupe et responsable de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Actions suisses

La bourse suisse a fortement augmenté jeudi. Le SMI a augmenté de 1,3 pour cent à 8.801 points et a ainsi été le vainqueur quotidien incontesté dans un environnement européen généralement bien entretenu. Le franc suisse, qui n'a cessé de s'affaiblir au cours de la journée, a fait grimper le taux de change, améliorant ainsi la position concurrentielle internationale des entreprises exportatrices nationales. Le franc suisse est passé de 0,8890 la veille à 0,8843 euro. C'est le plus bas niveau en deux semaines. Le franc s'est également affaibli par rapport au dollar.Parmi les actions individuelles, Julius Baer a remporté la palme avec une hausse de 3,3 %, suivie de Lonza et du Credit Suisse avec des primes de 2,6 et 2,1 %, respectivement. En revanche, les prix de Swatch et de Richemont, deux sociétés fortement dépendantes de la demande chinoise, ont légèrement baissé. Ils ont souffert du fait que de nouveaux signaux économiques provenaient de la Chine, ce qui plaide en faveur d'une croissance plus faible. En outre, les analystes de Berenberg ont abaissé les objectifs de prix dans le secteur européen des produits de luxe, notamment Swatch et Richemont.

Marchés internationaux

Europe

Les marchés d'actions européens ont clôturé en légère hausse jeudi, partagés entre les espoirs d'accord commercial entre Pékin et Washington et les signes de ralentissement de la croissance chinoise. L'Euro Stoxx 600 a pris 0,3%, à 348,88 points. Le DAX allemand s'est apprécié de 0,3%, et le FTSE 100 a gagné 0,5%. De son côté, le CAC 40 a cédé 0,2%. Les indices des prix à la production ont nettement décéléré en décembre en Chine, selon des données officielles publiées jeudi, signe d'un affaiblissement de la demande et de la croissance économique de la deuxième économie mondiale. La Banque centrale européenne a également souligné dans ses "minutes" les risques pesant sur la croissance dans la zone euro, mais a jugé celle-ci robuste à moyen terme. Les équipementiers automobiles ont effacé une partie de leurs gains de la veille en raison des craintes sur la consommation en Chine. Faurecia a chuté de 5,7% alors qu'UBS a abaissé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "vendre". Valeo a perdu 2,5%. A Francfort, le fabricant de phares Osram Licht a dévissé de 6% après avoir publié des résultats en berne au cours du trimestre écoulé. Continental a cédé 2,4%.

États-Unis

La Bourse de New York s'est reprise en fin de séance après de nouveaux propos accommodants du président de la Réserve fédérale, qui ont permis aux indices de signer leur cinquième hausse d'affilée malgré un début de journée difficile. Le Dow Jones (DJIA) a clôturé en hausse de 0,5% à 24.001,92 points, dans le sillage de la progression opérée ces derniers jours après la reprise des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Les investisseurs se sont toutefois montrés hésitants jeudi en raison des craintes suscitées par le ralentissement de l'économie chinoise et l'impasse budgétaire à Washington. Le S&P 500 a gagné 0,5%, à 2.596,64 points, et le Nasdaq Composite a gagné 0,4%, à 6.986,07 points. Le président de la Réserve fédérale Jerome Powell a réaffirmé jeudi que la banque centrale avait la capacité d'attendre avant de procéder à d'éventuels nouveaux relèvements de taux, notamment en raison d'une inflation qui reste sous contrôle. Le banquier central a souligné que l'économie américaine continuait de bien se comporter à ses yeux mais s'est dit plus vigilant sur les risques au plan international, notamment en raison de signes récents d'un ralentissement de l'économie chinoise.

Asie

En Asie, la plupart des marchés d'actions s'inscrivent en hausse, avec une surperformance notable de l'indice Nikkei, qui a clôturé en progression de 1%.

Emprunts

Les prix des obligations américaines sont stables vendredi matin, après avoir terminé près de l'équilibre jeudi à la suite d'une adjudication de titres à 30 ans. Cette émission obligataire de 16 milliards de dollars a été tièdement reçue par les investisseurs, la progression des actions américaines ayant réduit la demande pour des actifs jugés plus sûrs.

Analyses

HSBC abaisse l’objectif de Bouygues à 35 (38) EUR - Hold
UBS abaisse Kering à Neutral (Buy) - Objectif 450 (575) EUR
JPM abaisse l’objectif de Safran à Neutral (Overweight) - Objectif 115 EUR


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat