DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Italie: amendes de 678 mlns d'euros au total pour entente sur le financement automobile

Sujet du jour

L'autorité italienne de la concurrence a annoncé mercredi avoir infligé des amendes d'un montant global de 678 millions d'euros à plusieurs constructeurs automobiles et leurs filiales bancaires dans le pays pour entente sur le financement automobile pendant plus de dix ans. Selon l'autorité, cette entente a fonctionné entre 2003 et 2017 et concernait BMW, Daimler, Fiat Chrysler Automobiles, Ford, General Motors, Renault, PSA, Toyota, Volkswagen, deux associations professionnelles et Santander Consumer Bank SpA. L'enquête, qui a débuté après le dépôt d'une demande de clémence par Daimler, a mis au jour "un accord complexe et continu portant sur l'échange d'informations sensibles sur les volumes et les prix, à la fois actuels et futurs" des prêts et autres produits de financement automobile, a expliqué l'autorité. Daimler a évité de payer une amende de plus de 60 millions d'euros grâce à sa demande de clémence, a ajouté le régulateur.

Actions suisses

La bourse suisse a profité mercredi pour la deuxième journée consécutive des espoirs d'une solution au conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine. La spéculation a été alimentée par l'extension des négociations commerciales entre les deux plus grandes économies du monde à Pékin. Les négociations auraient été prometteuses. Le SMI a gagné 0,7 % à 8.688 points. Sur les 20 actions du SMI, 17 étaient des gagnants de prix et 2 étaient des perdants de prix, tandis qu'une action a clôturé inchangée. Dans l'espoir d'un règlement du différend commercial, les valeurs sensibles au cycle ont été parmi les grandes gagnantes en Suisse : Lonza, Lafargeholcim, Adecco, Swatch, ABB, Geberit et Richemont ont mené le tableau avec des primes atteignant 2,9 %. Sika a également récupéré de 5,6 % après le fort recul de la veille. Julius Baer s'est classé dernier avec une remise de 0,6 %. Kudelski a gagné 10,2 % à la suite d'une importante commande de Telefonica. La Banque nationale suisse (BNS) a cependant subi l'année dernière une perte de plusieurs milliards. La banque centrale a estimé le déficit à CHF 15 milliards. L'année précédente, la Banque nationale avait réalisé un bénéfice record. Le fait que la banque centrale n'ait pas été privée de sa capacité à poursuivre activement sa politique monétaire malgré les pertes a été perçu positivement dans le commerce. Les titres de la BNS ont progressé de 20 %.

Marchés internationaux

Europe

Les marchés d'actions européens ont terminé en hausse mercredi, portés par les signes d'avancées dans les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. L'Euro Stoxx 600 s'est apprécié de 0,6% à 348 points, le CAC 40 et le SBF 120 ont gagné respectivement 0,8% à 4.813,58 points et 0,9% à 3.834,38 points. Le DAX allemand s'est adjugé 0,9%, à 10.900,20 points. A Londres, le FTSE 100 a pris 0,8% à 6.918,04 points. Sur le front statistique, la confiance des ménages français a fortement baissé en décembre, les ménages étant beaucoup moins optimistes sur leur niveau de vie futur, selon l'enquête de conjoncture publiée mercredi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). L'indice de confiance des ménages s'établit à 87 en décembre, son plus bas niveau depuis novembre 2014, contre 92 en novembre et au-dessous de sa moyenne de long terme de 100. Au Royaume-Uni, le Parlement examine l'accord de retrait du pays de l'Union européenne conclu en fin d'année par la Première ministre Theresa May. Les députés ont adopté un amendement mettant la pression sur le gouvernement pour présenter un plan alternatif dans un délai de trois jours en cas d'échec du texte au Parlement. En tête du SBF 120, Trigano a gagné 14,3%, un analyste citant des achats à bon compte. Lundi, le cours de Trigano avait souffert de l'annonce d'un recul des ventes du constructeur de véhicules de loisirs au premier trimestre de son exercice décalé. Le groupe de services parapétroliers CGG a bondi de 13% après avoir publié mercredi de manière anticipée une partie de ses comptes du quatrième trimestre 2018, révélant une hausse des revenus pour son nouveau périmètre ainsi qu'une diminution de l'endettement.

États-Unis

La Bourse de New York a signé mercredi une quatrième séance consécutive de hausse, soutenue par les progrès des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et par des propos accommodants de la Réserve fédérale. S'écartant légèrement de ses points hauts de la séance, le Dow Jones (DJIA) a clôturé en hausse de 0,4%, à 23.879,12 points. Le S&P 500 a gagné 0,4%, à 2.584,96 points, et le Nasdaq Composite 0,9%, à 6.957,08 points. Les négociations entre la Chine et les Etats-Unis ont été prolongées pour une troisième journée mercredi. Les discussions se concentrent sur l'engagement pris par Pékin d'acheter "un montant significatif" de marchandises et de services américains, notamment dans les secteurs de l'agriculture et de l'énergie, a déclaré le bureau du représentant américain au Commerce. Les minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed signalent par ailleurs que la campagne de relèvement des taux d'intérêt pourrait être proche de son terme aux Etats-Unis, alors que les banquiers centraux se disent prêts à marquer une pause pour observer l'évolution de la conjoncture. Boeing est resté bien orienté (+1%) au lendemain de la publication d'un nombre de livraisons supérieur aux attentes en 2018. En tête du DJIA en début de séance, l'avionneur s'est finalement laissé distancer, notamment par Apple (+1,7%) et Microsoft (+1,4%). Fiat Chrysler a gagné 2,9%, après la publication d'un article de Reuters selon lequel le constructeur automobile est sur le point de conclure un accord pour mettre fin à un litige avec la justice américaine, qui l'accuse d'avoir utilisé un logiciel illégal pour manipuler les émissions polluantes de 104.000 véhicules diesel aux Etats-Unis.

Asie

En Asie, les marchés d'actions présentent un tableau contrasté jeudi après la publication des chiffres de l'inflation en Chine. L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong, qui a gagné jusqu'à 2% dans les premiers échanges, était inchangé en fin de séance. L'indice Nikkei a de son côté clôturé en repli de 1,3%. "L'appétit pour le risque a plongé après des indices des prix à la consommation et à la production bien inférieurs aux attentes en Chine", commente Stephen Innes, responsable du trading pour la région Asie-Pacifique chez Oanda.

Emprunts

Les rendements des emprunts du Trésor américain reculent jeudi matin, après être montés à 2,728% durant la séance à New York mercredi soir, en réaction aux propos accommodants de certains membres de la Fed.

Analyses

UBS abaisse l’ojectif de Julius Bär à 46,10 (59,30) CHF – Buy
CS augmente l’objectif de Endesa à 20,30 (20,20) EUR – Neutral
HSBC augmente Nike à Buy (Hold) - Objectif 95 (92) USD


Produit par MBI Martin Brückner Infosource GmbH & Co. KG au nom de Swissquote. Toutes nos informations sont élaborées avec le soin qui s’applique au travail journalistique. Aucune responsabilité n'est assumée en cas de retards ou erreurs.

 
Live chat