DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Live Analysis

Des élections de mi-mandat sans surprise

1

Triste journée pour l'Amérique libérale. Le comportement erratique et la politique improvisée du président Trump ne semblent guère avoir affecté sa popularité. Au terme d'une campagne enflammée, les démocrates ont réussi à prendre la Chambre des représentants grâce à un taux de participation exceptionnellement élevé, mais les républicains ont renforcé leur présence au Sénat. La seule conclusion claire à retenir est que les divisions culturelles et politiques se sont encore creusées aux Etats-Unis. L'espoir d'une vague bleue anti-Trump ne s'est pas concrétisé. Toutefois, les démocrates sont désormais en mesure d'exercer un certain contrôle sur les actions unilatérales du locataire de la Maison Blanche et ils pourraient lancer une procédure de destitution en temps opportun.

La réaction s'est avérée modérée sur les marchés financiers. Le Shanghai composite a cédé 0.68%, pénalisé par les anticipations de poursuite des tensions commerciales, Trump étant libre de continuer à mettre en œuvre sa stratégie. Le dollar s'est affaibli en raison des turbulences politiques à venir aux Etats-Unis. Il est intéressant de noter que les prix du brut ont reculé à 61.92, soit une perte de 4% en une semaine, malgré les attentes de durcissement des sanctions à l'encontre de l'Iran. L'issue du scrutin était intégrée dans les cours des devises sensibles aux relations commerciales, qui sont donc demeurées inchangées. Wall Street devrait rebondir sur fond d’élections de mi-mandat sans surprise et d'attentes de poursuite de la politique expansionniste de Trump.

N'oublions pas qu'aucun responsable politique n'osera s'opposer à des réductions d'impôts. La Réserve fédérale reste sur la voie du resserrement, tandis que le cycle économique arrivé à maturité va décélérer malgré les mesures d'assouplissement budgétaire de Trump, laissant penser que les rendements américains sont proches de leur maximum (rendements à 10 ans sous 3.50%). Les actifs qui se sont re-corrélés avec les rendements US devraient être moins soumis à des pressions.

CH0359014815_4_USD
USD
Trade
Open
Close
High/Low /
Volume
Market
Ask
Bid
 
Live chat