DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Live Analysis

Les sociétés aurifères surfent sur la dynamique des métaux précieux

1

La conjoncture économique s'avère extrêmement favorable aux métaux rares. Les grandes banques centrales, dont la Réserve fédérale, ont changé le cap de leur cycle de normalisation, sous l'effet de la morosité de la croissance et de la persistance des incertitudes géopolitiques, d'où une probable augmentation de la demande en provenance des constructeurs automobiles, des banques centrales et des investisseurs. Par ailleurs, le scénario d'un affaiblissement de l'or reste très modéré, puisqu'un renforcement du dollar, conjugué à la surperformance soutenue des actions américaines, viendrait à l'appui de cette tendance.

À la différence des métaux de base, tels le zinc, le nickel ou le cobalt, dont la demande est anticipée en recul en 2019 en raison du ralentissement économique de la Chine et du risque de surapprovisionnement, les métaux précieux devraient permettre aux sociétés minières du secteur de générer une croissance rentable et des bénéfices. La réduction des coûts de production et le désendettement, en prévision d'une hausse potentielle des coûts de la dette résultant d'un nouveau relèvement des taux d'intérêt dans les années à venir, restent une stratégie gagnante.

AngloGold Ashanti, une société sud-africaine de prospection et d'exploitation minières, a récemment vu le cours de son action grimper après avoir atteint ses objectifs pendant six années consécutives et fourni une orientation stratégique détaillée sous l'impulsion de son nouveau PDG Kelvin Dushnisky. Outre un chiffre d'affaires et un résultat net de 3 943 milliards $ et 214 millions $ respectivement, contre un consensus de 3 925 milliards $ et 207 millions $, le groupe a généré des flux de trésorerie disponibles impressionnants de 67 millions $ au cours de l'exercice (2017 : 1 million $). Fort de quoi, il a pu réduire son ratio dette nette/EBITDA ajusté de 1,5 en 2017 à 1 en 2018. De plus, son imposant portefeuille d'actifs, composé de 14 mines, devrait être rationalisé, avec les cessions des mines de Sadiola au Mali et de Cerro Vanguardia en Argentine en vue d'améliorer les marges, au détriment toutefois de la production (prévision de production 2019 : 3 250 – 3 450 millions d'onces).

On peut donc s'attendre à la poursuite d'une puissante dynamique des actifs aurifères et des métaux précieux. Le rebond du marché de l'or n'est pas terminé et a encore de beaux jours devant lui, pour le plus grand bonheur des sociétés minières de métaux rares.

CH0341837885_4_USD
USD
Trade
Open
Close
High/Low /
Volume
Market
Ask
Bid
 
Live chat