DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

Trump ratifie le plan de relance, Wall Street sur de nouveaux sommets

1

Trump ratifie le plan de relance, Wall Street sur de nouveaux sommets

Par Strategy Desk

Wall Street a démarré la semaine du bon pied. Les trois indices de référence ont progressé lundi, à la faveur de la ratification par Donald Trump d'un plan de relance massif de 2300 milliards $. Cela devrait accélérer la reprise économique, qui bénéficie également de la campagne de vaccination.

Les investisseurs ont été surpris par l'aval de Trump au projet de loi dimanche, car il avait menacé de bloquer le plan de 900 milliards $ approuvé par le Congrès une semaine plus tôt.

Le S&P 500 a pris 0.87%, le Dow Jones 0.68% et le Nasdaq 0.74%, pour signer tous trois de nouveaux records. Les valeurs généralement à la peine en raison des confinements, tels que les compagnies aériennes et les croisiéristes, ont été particulièrement avantagées. Le S&P 1500 airlines a avancé de près de 1% après que les investisseurs ont appris que les compagnies aériennes obtiendraient une enveloppe de 15 milliards $ en plus de l'aide salariale. Les secteurs les plus performants ont été les services de communication, la consommation discrétionnaire et la technologie.

Le S&P 500 a gagné plus de 15% depuis le début de l'année, porté par une politique monétaire accommodante et la distribution du vaccin.

Sous l'impulsion des démocrates, la chambre des représentants a approuvé par 275 voix contre 134 la demande de Trump d'augmenter de 600 $ à 2000 $ les paiements directs aux citoyens américains. Le projet de loi doit à présent passer par le Sénat, qui est contrôlé par les républicains. Dans l'intervalle, le département du Trésor a déclaré qu'il prévoyait d'envoyer la première série de chèques d'aide de 600 $ dès cette semaine.

L'Asie évolue globalement à la hausse mardi dans le sillage de Wall Street. L'optimisme entourant le plan de relance a été renforcé par le vote de la chambre des représentants portant sur l'augmentation de 600 $ à 2000 $ des paiements directs aux Américains.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, le Shanghai Composite cède 0.30%, tandis que le Shenzhen Component grappille 0.02%.

Alibaba a décroché de 8% lundi, les régulateurs chinois exigeant de la filiale du géant du commerce électronique, Ant Group, qu'elle modifie son activité. Bloomberg a rapporté qu'Ant envisageait de convertir ses opérations financières en une société holding réglementée comme une banque.

Le Hang Seng de Hong Kong s'adjuge 0.92%.

Le Nikkei 225 japonais a bondi de 2.74%, pour toucher un plus haut de quelque trente ans.

Le Kospi sud-coréen gagne 0.27%. En Australie, l'ASX 200 a terminé en hausse de 0.53%.

L'indice élargi MSCI d'Asie-Pacifique, hors Japon, a grimpé de 0.46%.

Sur le marché des matières premières, le pétrole a progressé mardi, les investisseurs s'attendant à une augmentation de la demande de carburant. Trump a signé un plan de relance massif, tandis que la chambre des représentants a approuvé l'augmentation à 2000 $ des paiements directs aux Américains, ce qui devrait soutenir la demande de brut. De plus, l'Union européenne et le Royaume-Uni ont conclu un accord commercial, ce qui est aussi de bon augure pour le brut. Le WTI monte de 0.80% à $48, et le Brent de 0.69% à $51.25.

L'or surfe également ce mardi matin sur l'approbation par la chambre des représentants de l'augmentation à 2000 $ des chèques aux ménages. Le métal jaune prend actuellement 0.10% à 1882 $.

Sur le marché des changes, le billet vert accuse un nouveau recul, le deuxième plan de relance américain soutenant les actifs risqués. L'indice dollar, qui mesure le niveau de la devise américaine face à six autres monnaies, a lâché 0.23% à 90.067. L'EUR/USD progresse de 0.20% à 1.2239. L'appétit pour le risque a également bénéficié de l'accord commercial sur le Brexit conclu la semaine dernière. L'optimisme ambiant pourrait maintenir les pressions sur le dollar, d'autant que la campagne de vaccination s'intensifie.

L'AUD/USD et le NZD/USD se sont tous deux octroyés plus de 0.20%. Lundi, les marchés australiens et néo-zélandais étaient fermés pour le Boxing Day.

La livre progresse face au dollar et à l'euro, tandis que les investisseurs analysent le texte de l'accord commercial sur le Brexit publié samedi.

 
Live chat