DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

Wall Street en hausse après la ratification du plan de relance de 2300 milliards $ par Trump

1

Wall Street en hausse après la ratification du plan de relance de 2300 milliards $ par Trump

Par Strategy Desk

Les futures sur indices se sont orientés à la hausse, après que le président Donald Trump a renoncé à bloquer le plan de relance de 900 milliards $ adopté par le Congrès la semaine dernière.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, les contrats à terme sur le Dow Jones progressent de plus de 0.40%, tandis que ceux sur le Nasdaq et le S&P 500 gagnent plus de 0.50%.

Lors de la clôture des échanges jeudi dernier, les indices de référence ont terminé en légère hausse, à l'exception du S&P 500 qui a cédé 0.2%.

Dimanche, Trump a ratifié un projet de loi combiné de 2300 milliards $, dont celui de 900 millions voté par le congrès. Ce programme rétablit les allocations chômage et empêche un shutdown.

Trump avait demandé au Congrès d'augmenter le montant des paiements directs aux chômeurs de 600 $ à 2000 $.

Outre les 900 milliards $ votés par le Congrès, le plan comprend 1400 milliards $ destinés à financer les agences gouvernementales. Si Trump n'avait pas signé le projet de loi, le shutdown (gel des services publics) aurait commencé demain.

On ne connaît pas la raison du revirement du Trump, si ce n'est qu'il a subi des pressions, y compris de la part de membres de son parti.

La pandémie freine une reprise économique rapide aux Etats-Unis. Le nombre de décès quotidien reste supérieur à 3000, le plus haut niveau atteint depuis que le virus a frappé le continent américain.

A la fin de la semaine dernière, Inovio Pharmaceuticals a affirmé que son vaccin expérimental était immunogène dans 100% des cas d'après les essais de phase 1. Son produit n'a pas besoin d'être stocké à basse température, contrairement à celui de Pfizer. Le titre Inovio a gagné environ 2% jeudi.

L'Asie évolue en ordre dispersé lundi, bien que les marchés aient réagi positivement à la ratification du plan de relance par Trump.

Les places australiennes et néo-zélandaises sont fermées pour le Boxing Day.

A l'heure de la rédaction du présent bulletin, le Shanghai Composite cédait 0.25%, alors que le Shenzhen Component progressait de 0.10%.

Alibaba a dévissé de plus de 13% pour essuyer la plus forte chute de son histoire, après que les autorités de régulation chinoises ont ouvert une enquête sur la société pour suspicion de comportement monopolistique. Ce matin, le mastodonte du commerce en ligne a augmenté son programme de rachat d'actions à 10 milliards $.

Dimanche, la banque centrale chinoise a révélé avoir demandé à la filiale d'Alibaba, Ant Group, d'abandonner ses services de prêt et de financement à la consommation, pour s'en tenir à ses opérations de paiement.
Le Hang Seng de Hong Kong lâche 0.15% après avoir ouvert dans le vert.

Le Nikkei japonais a clôturé en hausse de 0.74%. La production industrielle du pays s'est révélée nulle en novembre, après cinq mois de croissance.

Le Kospi sud-coréen s'effrite de 0.03% après une ouverture en hausse.

En Europe, le Royaume-Uni et l'UE ont enfin signé un accord commercial la semaine dernière, au terme de longs mois de négociations. Le texte a été publié samedi. Il comprend un document commercial de 1246 pages, ainsi qu'un accord sur l'énergie nucléaire, le nucléaire civil, l'échange d'informations classifiées, etc.

Sur le marché des matières premières, le pétrole penche à la baisse, les investisseurs s'inquiétant de la demande de carburant sur fond d'aggravation de la pandémie, d'autant que le Royaume-Uni a confirmé avoir détecté deux nouvelles souches plus infectieuses du Covid. Le recul de l'or noir est cependant limité par l'optimisme entourant la signature du plan de relance par Trump. Le WTI glisse de 0.37% et le Brent de 0.47%.

L'or monte à la faveur de la ratification du plan de relance par Trump. Il s'écarte toutefois de ses plus hauts de séance. Les futures sur le métal jaune ont gagné 0.25% à $1,889.

Sur le marché des changes, le billet vert cède du terrain, la signature du plan de relance par Trump soutenant les actifs risqués. L'indice dollar se replie de 0.24% à 90.030. L'EUR/USD progresse de 0.15% à 1.2222.

La livre reste sur une tendance haussière grâce à l'accord commercial sur le Brexit, bien qu'elle recule face à l'euro.


 
Live chat