DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

Les Bourses mondiales plombées par la nouvelle souche du Covid

1

Les Bourses mondiales plombées par la nouvelle souche du Covid

Par Strategy Desk

Wall Street a globaleent évolué à la baisse lundi, mais a réussi à rebondir sur ses plus bas de séance. Les baissiers se sont montrés inquiets face à la nouvelle souche de coronavirus découverte au Royaume-Uni, tandis que les haussiers ont salué le plan de relance enfin approuvé par le Congrès. Le Nasdaq (-0.10%) et le S&P 500 (-0.39%) ont fini dans le rouge, alors que le Dow Jones a réussi à avancer de 0.12% grâce aux financières.

Après des mois de débat, les membres du Congrès se sont mis d'accord dimanche sur le prochain plan de soutien de 900 milliards de dollars, qui a été approuvé par le Sénat il y a quelques heures. Les mesures comprennent des paiements directs aux chômeurs, ainsi qu'une aide aux compagnies aériennes, aux petites entreprises et à la distribution du vaccin. Les démocrates ne sont toujours pas satisfaits de la taille de ce plan, car ils avaient précédemment soutenu un projet de loi de 2400 milliards de dollars.

L'optimisme entourant le second cycle de relance a été contrebalancé par l'information selon laquelle la nouvelle souche du COVID présente au Royaume-Uni était environ 70% plus contagieuse que le coronavirus existant.

La finance et la technologie ont été les deux seuls secteurs sur les 11 du S&P 500 à enregistrer des gains en pourcentage. Vendredi, la Fed a publié un rapport sur les tests de résistance et a annoncé qu'elle allait assouplir les restrictions sur les rachats et les dividendes, qui a stimulé le secteur bancaire. L'indice du secteur bancaire du S&P 500 a pris environt 3%. Goldman Sachs a grimpé de 7%, et JPMorgan a engrangé près de 6%.

Lockheed Martin Corp a reculé 1% après avoir annoncé son rachat du fabricant de moteurs de fusée $4.4 milliards de dollars.

L'Asie s'inscrit en repli ce mardi, les investisseurs craignant d'autres confinements en raison de la nouvelle souche du Covid.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, le Shanghai Composite cède 1.36%, et le Shenzhen Component 0.45%. Le département américain du Commerce a ajouté plus de 100 sociétés chinoises et russes à la liste des entreprises qui seraient liées à l'armée de leur pays.

Le Hang Seng de Hong Kong a perdu 1.03%.

Le Nikkei 225 japonais a abandonné 1.14% et le kospi sud-coréen 1.49%.

En Australie, l'indice ASX 200 a clôturé en baisse de 1,0 %.

Les inquiétudes liées à la nouvelle mutation de COVID, appelée B.1.1.7, ont poussé les marchés européens à leur plus bas niveau depuis octobre. La nouvelle souche a été détectée au Royaume-Uni, ce qui a obligé le gouvernement dirigé par le Premier ministre Boris Johnson à imposer un confinement total à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre. Le Royaume-Uni a été isolé, car de nombreux pays ont fermé leurs frontières.

La bonne nouvelle est que la nouvelle souche semble être sensible aux vaccins anti-COVID existants. Par ailleurs, l'Agence européenne des médicaments vient d'accorder l'approbation pour l'utilisation du vaccin anti-COVID produit par Pfizer et BioNTech. L'Allemagne, la France, l'Italie et d'autres pays européens lanceront leurs programmes de vaccination dimanche.

Fiat Chrysler et le constructeur automobile français PSA ont obtenu hier l'approbation de l'UE pour leur accord de fusion de 38 milliards de dollars. La nouvelle société deviendra le quatrième plus grand constructeur automobile au monde. La nouvelle entité, appelée Stellantis, sera propriétaire de marques telles que Fiat, Dodge, Opel, Peugeot, Jeep, Ram et Maserati.

Sur le marché des matières premières, les cours du pétrole continuent de baisser, en raison des craintes que la nouvelle mutation de COVID ne provoque de nouveaux confinements et n’affecte ainsi la demande de brut plus durement encore. Les marques, le WTI et le Brent, sont toutes deux en baisse de plus de 2,10 %, après avoir progressé d’environ 40 % au cours des deux derniers mois pour atteindre leur plus haut niveau en neuf mois.

L'or a réagi positivement au plan de relance récemment approuvé aux États-Unis, mais le métal recule en raison de l’attention des investisseurs davantage axée sur le rebond du dollar. Les contrats à terme sur l'or sont en baisse de 0,08 % à 1 881 dollars, après avoir franchi la barre des 1 900 dollars pour la première fois depuis début novembre.

Sur le marché des changes, le dollar américain se redresse, car les investisseurs sont à la recherche de valeurs refuges. L'indice du dollar est en hausse de 0,26% à 90,188. La paire EUR/USD est en baisse de 0,16% à 1,2222.

La livre est en baisse face aux deux principales monnaies, Londres venant d'introduire un confinement total. En ce qui concerne le Brexit, certains espoirs sont apparus après que Johnson a laissé entendre qu'il était prêt à faire marche arrière en matière de pêche et a révélé une nouvelle proposition sur les droits de pêche.

 
Live chat