DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

Les bourses américaines vers de nouveaux records, la surprise de la production chinoise alimente l'optimisme.

1

Les bourses américaines vers de nouveaux records, la surprise de la production chinoise alimente l'optimisme.

Par Ipek Ozkardeskaya

Les bourses américaines ont poursuivi leur progression vers des territoires inexplorés, les données encourageantes sur les ventes au détail et les solides résultats des banques au quatrième trimestre ayant encore alimenté les achats d'actions américaines. Le S&P500 (+0,84 %) s'est ouvert au-dessus de la barre des 3300 et a progressé exponentiellement vers la clôture. Les valeurs technologiques ont été en tête des progressions, car toutes les industries ont évolué dans le vert. Le Nasdaq a clôturé en hausse de 1,06 %.

Les marchés asiatiques ont suivi les gains de la séance américaine à la suite d'un rebond-surprise de la production industrielle et des actifs immobilisés chinois. La production chinoise a progressé de 6,9 % sur un an en décembre, contre les 5,9 % prévus par les analystes et les 6,2 % enregistrés un mois plus tôt. Les ventes au détail sont restées stables à 8 % au cours de la même période au lieu de ralentir à 7,9 % comme le prévoyait un sondage. Enfin, le PIB chinois a progressé de 6 % au quatrième trimestre, conformément aux estimations générales.

Le Nikkei (+0,45 %) et l'indice ASX 200 (+0,32 %) ont évolué dans le vert, mais les actions à Shanghai ont fait du surplace, car les solides données économiques ont fait craindre que la Banque populaire de Chine (BPdC) ne réduise les mesures de relance monétaire pour soutenir la croissance.

Les contrats à terme sur le FTSE (+0,25 %) et le DAX (+0,50 %) ont progressé, ce qui suggère un départ positif en Europe après une séance morose jeudi.

Le support des 1550 $ de l'or est resté en place, car les investisseurs ont préféré garder une couverture contre une éventuelle correction qui pourrait frapper les bourses américaines suite à leur remarquable hausse cette semaine.

Le rendement des bons du Trésor américain s'est accru suite à l'annonce que les États-Unis commenceront à émettre des obligations à 20 ans pour financer leur dette croissante. Les rendements des obligations américaines à 10 ans ont atteint leur sommet de trois jours, l'indice du dollar américain ayant rebondi après avoir atteint un plus bas de six séances. Le billet vert s'est redressé face à la plupart des devises du G10 au cours de la séance de négociation de la nuit, à l'exception du Kiwi, après que les ventes de maisons en Nouvelle-Zélande ont bondi de 12 % en décembre, réduisant les attentes d'une baisse des taux de la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ) cette année. Le PMI manufacturier est toutefois passé sous la barre des 50, ce qui laisse entrevoir une contraction de l'activité en décembre.

Le câble a progressé à 1,3080 en raison de la faiblesse du dollar américain, même si le fléchissement de l'inflation des prix à la consommation constitue un argument de poids en faveur d'une baisse des taux d'intérêt au Royaume-Uni dans les meilleurs délais. Attendues aujourd'hui, les données sur les ventes au détail pourraient afficher une hausse significative en décembre et donner une nouvelle impulsion à la livre. Mais compte tenu revirement de la Banque d'Angleterre (BoE) en faveur d'une politique accommodante, une évolution au-dessus de la barre des 1,31 devrait donner lieu à des offres solides. L'activité relative aux contrats à terme SONIA MPC suggère que les chances d'une baisse de 25 points de base au cours de la réunion de la BoE du 30 janvier sont passées à 60 %.


 
Live chat