DISCLAIMER

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Daily Market Brief

L'INR pénalisé par des perspectives moroses

1

L'INR pénalisé par des perspectives moroses

Par Vincent Mivelaz

La fermeture de la Bourse pour GurunanakJayanti vient à point nommé. La roupie indienne recule en effet face à ses principaux homologues après l'annonce par Moody’s d'une dégradation des perspectives et la publication de données économiques décevantes. La décision de l'Inde de ne pas soutenir l'accord commercial multilatéral du Partenariat économique régional global impulsé par la Chine ne surprend guère avant les discussions bilatérales avec les Etats-Unis qui doivent commencer demain. Compte tenu des incertitudes grandissantes entourant un éventuel accord intermédiaire sino-américain, les devises émergentes devraient rester sous pression.

La Reserve Bank of Indiaa réduit son taux repo pour la quatrième fois cette année, dans un contexte de ralentissement économique, d'inflation modérée et d'une croissance ressortie à 5% au troisième trimestre, un plus bas de six ans, suivie par la parution de données industrielles et manufacturières médiocres. Les activités manufacturières et les services paraissent très exposés, comme en témoignent les PMI des services et manufacturier d'octobre, qui se sont établis à 49.2 (préc.: 48.7), en territoire de contraction pour le deuxième mois consécutif, et 50.6 (préc.: 51.4), un plus bas de 27 mois. On note une forte décélération de la production industrielle en septembre, qui pointe vers son plus faible niveau depuis mars 2009, un signal alarmant pour l'administration de NarendraModi dont l'efficacité des politiques est remise en question. A cet égard, l'agence de notation Moody’s est la première à tirer la sonnette d'alarme. Elle a abaissé les perspectives de l'Inde de "stables" à "négatives", ce qui pourrait bien mener à une future dégradation du crédit dans la catégorie spéculative. Ses deux homologues Fitch et S&P ne lui ont pas encore emboîté le pas et restent sur des perspectives stables. Il y a donc de bonnes raisons de penser que les données en glissement trimestriel du PIB du troisième trimestre attendues le 29 novembre 2019 ne devraient permettre qu'une reprise modérée de 5.5%, principalement tirée par un effet de base favorable sur la période correspondante. En conséquence, la hausse de 1.10% de l'USD/INR de 70.69 (plus bas du 05/11/2019) à 71.4675 devrait se poursuivre sur fond d'incertitudes géopolitiques.

 
Live chat